« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mardi 5 juin 2007

Les parchemins masqués

Jusqu'à l'invention et la diffusion du papier, le parchemin a longtemps été le principal support de l'écriture. Il était d'ailleurs fréquent qu'il soit recyclé : on le grattait, on le blanchissait avec du jus de citron et on écrivait par dessus.


On n'ose imaginer le nombre de textes qui disparurent ainsi... sauf que... Sauf que de la même manière qu'il reste presque toujours possible de retrouver la trace d'un fichier dans le disque dur d'un ordinateur, les chercheurs du Rochester Institute of Technology ont imaginé retrouver les traces d'anciens écrits sur des manuscrits.

Ainsi, en "bombardant" un livre de prière du Moyen Age avec une imaginerie à spectres multiples, ils sont parvenus il y a quelques années à retrouver des écrits d'Archimède (le "palimpseste"), d'Hypérides, un grec du IVème siècle avant J-C... Il y a peu c'est un texte capital d'Aristote, écrit aux environs de 350 av J-C, qui leur est apparu. Jusqu'ici, une seule et incomplète traduction latine était arrivée jusquà nous...

Magique, non?

H

Image : une page soumise au fameux spectre lumineux , l'écrit d'Archimède apparaît en filigrane...

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Ne pourra-t-on jamais trouver la preuve de l'existence de Dieu sur un palimpseste ??

Qui sait ?

G.D.B.

Anonyme a dit…

Si on besoin d'un palimpeste pour ça, c'est qu'Il n'existe pas.
:-)

Anonyme a dit…

Si on A besoin d'un palimpeste pour ça, c'est qu'Il n'existe pas.
:-)

Anonyme a dit…

C'est bien ce que je pensais, mais je suis heureux de le lire.

G.D.B.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...