« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

mardi 17 juillet 2007

Le Magazine du Bibliophile... Juillet-Août 2007

J'ai reçu le numéro 65 du Magazine du Bibliophile, daté de juillet-août 2007.

Que vous dire... La déception est au rendez-vous, comme souvent ces derniers mois : sur les 48 pages de ce numéro, le nombre de pages consacrées au livre ancien (je ne parle pas de l'annonce de manifestation ou du compte-rendu de vente en salle) est de.... zéro.

Oui, zéro. Le magazine propose des articles sur "Le Club du Meilleur Livre, un phénomène de l'édition dans l'après-guerre", "Musset et Gamiani", "Les Houssaye", et consacre sa couverture et 7 pages à un sujet très très convenu, Hergé, qui aurait eu 100 ans cette année. Bref, un sujet déjà traité de multiples fois dans des news magazines cette année, et qui le sera encore d'ici fin décembre. (Je n'ai rien ni contre Hergé, ni contre la BD, ni contre la bibliophilie contemporaine).

Nous verrons ce que sera le contenu des prochains numéros, mais il devient difficile d'être satisfait par ce magazine quand on est amateur de livres anciens.

En ce qui me concerne, je suis abonné, mais je m'interroge quant au renouvellement de cet abonnement. Peut-être cela aurait-il plus de sens de n'acheter que les numéros proposant des articles sur le livre ancien.

H

24 commentaires:

bertrand a dit…

Bonsoir à tous,

je suis d'accord avec Hugues, d'ailleurs pour moi ce sera le dernier numéro de mon abonnement. Je reçois le petit feuillet vert ou bleu joint pour renouveler mon abonnement depuis 3 numéros... mais je ne suis pas convaincu pour poursuivre.

Bizarrement, j'avais été très déçu par le contenu de la revue Arts et Métiers du livre, or, le mois dernier, un assez long et bien fait article sur l'atelier de reliure de Simier relieur du Roi dans la première moitié du XIXè siècle, m'a redonné l'envie d'y jeter un oeil pour les prochains numéros. A suivre donc.

Concernant le contenu de ces revues très spécialisées, Arts et Métiers du Livre, le Mag du bibliophile, Plume, Manuscrits etc... je pense que le contenu est directement dicté par la "popularité" et donc la "vendabilité" (néologisme ??) de ces revues.

D'ailleurs, je pose la question en espérant que quelqu'un saura y répondre : A combien d'exemplaires est tiré le Mag du Bibliophie ? 5000 ? 10000 ? 20000 ? Plus ?

Ce serait intéressant de le savoir.

Amicalement, Bertrand

Pontus a dit…

Lecteur assidu du Magazine du Bibliophile depuis son numéro 1, je vous trouve bien injuste. Tout d'abord, vous avez certainement une idée très précise de ce que vous entendez par "livre ancien". Et chacun a la sienne...

Or, justement, ce que j'apprécie dans cette revue, c'est précisément la variété des sujets présenrés.

Moi aussi je suis a priori plus enclin à m'intéresser aux ouvrages dits de "Bibliophilie"... et je connaissais très mal Tintin et Hergé... La Bibliophilie ne concerne pas seulement les ouvrages qu'un très petit nombre de collectionneurs peut s'acheter, surtout quand ils dépassent 100 000 euros...

Je trouve donc vraiment très intéressant le travail qui a été réalisé sur le Club du meilleur livre. Etc. Etc.

Une telle revue possède une fonction basique : celle de s'ouvrir l'esprit. Ne pas s'enfermer dans un petit univers de fétichisme. C'est tout de même donner un autre sens à la bibliophilie – comme ce qu'un libraire affirmait dans une des pages de ce Magazine : la bibliophilie, c'est le grand portail de la culture. Puissent ses lecteurs s'en rendre compte...

Pontus

bertrand a dit…

On pourrait évidemment ouvrir un débat : La bibliophilie est-elle ou n'est-elle pas affaire de privilégié ? affaire d'élitisme ?

Par ailleurs, peut-on considérer que collectionner des ouvrages tirés à plusieurs milliers d'exemplaires, dont la rareté n'est pas un critère de sélection, du type livres de Club, livres de la collection Poche, etc ? est du domaine de la bibliophilie ?

Je ne préjuge de rien, je pose simplement la question.

Par ailleurs je maintiens mon avis concernant le Mag du bibliophile qui ce me semble ne répond pas ou plus, à mon sens, aux exigences des amateurs de livres anciens et modernes (je n'ai rien contre).

Amicalement, Bertrand

Anonyme a dit…

Je suis moi aussi abonn� depuis longtemps � ce magazine. J'ai beaucoup d'affection pour lui, et j'ai d'ailleurs pass� un moment sympathique sur le stand pr�sent au salon du Grand Palais.

Pour autant, mon avis rejoint celui d'Hugues et de Bertrand. Je suis de plus en plus d�u par le magazine, qui je trouve d�laisse de plus en plus le livre ancien.

Pontus, je ne suis pas du tout de votre avis. On peut �tre bibliophile, privil�gier les livres anciens sans �tre condamn� aux livres � 100 000 euros, c'est un non-sens total, une �normit�!!! Je suis amateur de livres anciens, j'ai un biblioth�que de 500 livres anciens, et pas un ne m'a co�t� plus de 500 euros, le prix moyen �tant sans doute autour de 150 euros. De plus, vos �voquez des livres anciens � 100 000 euros, quand un Gamiani (4 pages dans le magazine) de 1926 co�te plus de 1000 euros et que l'�dition originale n'a pas de prix...

Assimiler livre ancien et prix de 100 000 euros n'a vraiment aucun sens. Le prix ne d�pend que partiellement de l'anciennet� d'un livre... et les livres du 19�me ou du 20�me co�tant 100 000 euros sont tout aussi nombreux... C'est vraiment un argument qui ne se tient pas.

Ce qui me pose probl�me, et je crois que les autres d�tracteurs sont de mon avis, c'est que la part r�serv�e au livre ancien (imprim� sous l'Ancien r�gime, pour faire court) se r�duit de plus en plus. Il ne s'ag�t pas de bannir Herg� ou Musset ou Houssaye, mais de consacrer �galement une place au livre ancien, enfin, c'est aussi ce que j'en attends moi.

La vari�t� que vous �voquez et qu'honn�tement je vois de moins en moins, semble se faire au d�triment du livre ancien... Je la d�fends aussi (sinon, je ne serais pas abonn�), mais je trouve que justement, le magazine fait de moins en moins preuve de vari�t�.

F�tichisme et livre ancien? Remarque amusante, mais absurde... quand on conna�t un amateur de curiosa ou un tintinophile, qui font � eux deux 50% des articles du magazine.... L� encore, votre argument ne se tient pas... En ce qui concerne Herg� l'article n'est pas meilleur que le dossier sp�cial propos� par l'Express...

Enfin, la culture oui, de toute fa�on, qui pourrait avoir tort en invoquant la culture d'une fa�on aussi globale ("La Bibliophilie, c'est le grand portail de la culture"......, �a ne veut rien dire et tout dire).

Selon moi, ce magazine n'est pas un ouvrage de vulgarisation ou alors, je me trompe encore plus, et il est temps que je r�silie mon abonnement. C'est un magazine destin� aux passionn�s.

Je garde espoir, qui sait, peut-�tre que Pontus conna�t bien les responsables du magazine... Mon abonnement court encore pour 6-8 mois, je crois, �a me laisse le temps de voir... Esp�rons, esp�rons

Max.

bertrand a dit…

n'y-a-t-il personne ici qui fasse partie de l'équipe du Mag du Bibliophile ?? CE serait bien étonnant et surtout bien dommage.

Autre chose, j'ai cherché désespéremment hier un site web pour le Mag du Bibliophile... Nada, rien, nothing !

Aucun site, même de présentation, du Mag du Bibliophile,
et à l'heure où l'on est de l'internet je trouve cela franchement dommage et surtout très étonnant de leur part. Le service marketing du Mag devrait réviser ses positions, non ?

A suivre...

Amicalement, Bertrand

Anonyme a dit…

Cher Bertrand, cela m'étonnerait beaucoup que nous ne connaissiez pas ce site...

http://www.galaxidion.com/home/bibliophile/index65.php

Je vous adore quand, avec une charmante fausse naïveté, vous vous posez la question du tirage du Magazine du Bibliophile... En quoi cette question pourrait influencer votre jugement ?

Vous affirmez... «Je maintiens mon avis concernant le Mag du bibliophile qui ce me semble ne répond pas ou plus, à mon sens, aux exigences des amateurs de livres anciens et modernes (je n'ai rien contre).» Comment parvenez-vous à connaître les exigences des amateurs et à vous exprimer pour tout le monde ?

Max

Anonyme a dit…

Je suis avec int�r�t ce d�bat, je m'appelle Maxime. Je tiens � dire que j'avais sign� mon premier message Max et que j'en d�couvre un autre sign� "Max", avec l'adresse galaxidion (c'est pas vraiment un site d'ailleurs, mais simplement la diffusion online du sommaire).

Ce n'est pas du tout la m�me personne! Je ne suis pas du m�me avis de ce nouveau Max, c'est m�me l'inverse. J'esp�re que ce 2�me message d'un autre Max n'est pas destin� � semer le trouble.

Je pense que Bertrand a raison, il serait int�ressant de conna�tre le tirage du magazine, par simple curiosit�. D'ailleurs, le magazine vend pas mal de pub aux libraires, et quand on vend de la pub, il est d'usage de donner des indications de tirage, c'est assez normal, �a permet de valoriser et d'�valuer son achat d'espace.

Alors, moi, je pose la question directement, QUEL EST LE TIRAGE, peut-on nosu r�pondre, ou est-ce tabou?

Quant � l'avis des bibliophiles, si j'ai bien compris, Bertrand est libraire, gageons qu'il rencontre pas mal de bibliophiles... c'est m�me son m�tier.

Quant � moi, je suis bibliophile, donc je pense que je peux donner mon avis sur le sujet, comme Hugues, comme Bertrand, et d'autres, etc.

Ce qui est assez �tonnant, c'est que ce magazine donne beaucoup la parole aux libraires (voire l'�tude r�cente, voire aussi la remarque de Pontus), mais peu aux bibliophiles (le courrier des lecteurs n'�tant pas pol�mique)... Serait-ce, finalement, un magazine destin� aux libraires?

Toc toc, l'avis des bibliophiles, m�me s'il vous d�concerte ou vous contrarie, est important... vous ne trouvez pas?

Maxime (m�fiez vous des contrefa�ons).

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Anonyme a dit…

Cher Max 1,

je suis assez consterné : pourquoi ne posez-vous pas directement la question du tirage du Magazine du Bibliohile à cette revue --- DIRECTEMENT ?

La simplicité vous effraie-t-elle ?

Vous posez cette question en vous mettant à la place des libraires : êtes-vous libraire ?

Max 2

bertrand a dit…

Ouh là ! on se calme... c'est vacances en juillet et la plage m'attend...

Juste un mot pour dire que 1. je ne m'arroge aucunement le droit de penser pour tous les bibliophiles et amateurs de livres qu'ils soient anciens ou modernes.

2. que je souhaiterais connaître le tirage du magazine par simple curiosité (d'ailleurs je m'en vais poser la question directement par mail au Mag... comme cela on saura peut-^tre...)

3. Je me suis toujours exprimé en mon nom, mes propos n'engagent que moi et je n'ai pas envie d'être maître à penser d'une cohorte d'amateurs qui pensent fort bien tout seuls pour moi.

4. Je dis simplement que lorsqu'on s'appelle le Magazine du bibliophile, la moindre des choses est que le titre de la revue corresponde au contenu ce qui ne me semble pas vraiment être le cas.

5. Néanmoins personne n'est parfait, nulle chose n'est parfaite et chacun et chaque chose ne demande qu'à s'améliorer... donc qui se voile la face la perd !


Le Magazine du bibliophile, comme il a relayé les sondages du SLAM (fort intéressants d'ailleurs), ne devrait-il pas relayé son "courrier des lecteurs" ???

5. En effet je suis libraire, bibliophile surtout, je peux dire que je côtoie de nombreux bibliophiles de toutes espèces, ce qui me permet "un peu" de juger des desiderata des amateurs.

Amicalement, Bertrand

Anonyme a dit…

Max 2,

Mais je la pose parce que vous semblez bien connaître le magazine, et que je crois (si je me souviens ce qu'Hugues a écrit), que la rédaction lît parfois le blog (Monsier Fontaine en tout cas, dont j'ai un excellent livre par ailleurs).

Mais vous avez raison, je vais leur poser la question... Rires, en fait je leur ai déjà envoyé un email il y a quelques mois, une demande d'informations, qui est restée lettre morte, sans réponse.
Pourtant, vous conviendrez que l'email est d'une grande SIMPLICITE.

Remarquez, il faudrait que je leur envoie en recommandé, ou par pigeon voyageur?

Vous ne lisez pas très bien, pour un bibliophile... j'écrivais que je trouvais que le magazine donnait beaucoup la parole aux libraires, ce qui est très bien, et pas assez aux bibliophiles... ce qui est dommage.

Et j'ai également dit qu'il me semblait qu'un libraire (Bertrand ou un autre) était probablement souvent en contact avec des bibliophiles... Je pense que vous ne me contredirez pas là dessus, si?

Enfin, j'ai dit qu'il était qu'il n'était pas choquant de connaître le tirage, même par curiosité, cela permettrait par exemple de savoir combien il y a de bibliophiles abonnés en France. En quoi est-ce choquant?

Il existe un organisme, l'OJD, qui certifie les tirages des magazines, sa mission, reconnue par le monde de la presse est : de certifier la diffusion, la distribution et le dénombrement des journaux, périodiques et de tout autre support de publicité.
Les résultats de ses contrôles constituent une référence essentielle, par exemple, pour l'élaboration des tarifs de publicité des supports certifiés.
Les chiffres de l'OJD servent aussi, dans de nombreux cas, de base de référence pour les pouvoirs publics, l'administration, les tribunaux, etc... lorsque se pose la question de connaître avec exactitude la diffusion de certains supports.

Mais le magazine du bibliophile ne se soumet pas à l'OJD. Sur le site de l'OJD vous pouvez pourtant trouver facilement le tirage d'un grand nombre de magazines... mais ps le notre, donc impossible de savoir.

Vous en êtes un ardent défenseur Max2, y trouvez vous un intérêt, ou les connaissez vous bien?

Et puis surtout, détendez vous, c'est les vacances. et je suis abonné, je vous l'ai dit, et bertrand et hugues aussi... alors...

Maxime

Je n'ai

bertrand a dit…

voici le contenu du mail envoyé au mail donné sur la page de Galaxidion consacrée au Mag du Bibliophile (qui n'est qu'une page sommaire sans aucun rapport avec un vrai site qui pourrait contenir foules d'informations issues de la revue, coordonnées, annonces, forum, articles, etc... mais rien !)

voici :
" Bonjour,
mon abonnement à votre revue le Magazine du Bibliophile arrive à expiration ce mois,
je ne sais pas encore si je vais me réabonner,
j'aimerais savoir, à titre informatif, et comme annonceur potentiel dans vos colonnes en tant que libraire,
quel est le tirage exact du Magazine du Bibliophile pour les 3 derniers numéros ?
Cette information me permettra de juger de l'impact d'un éventuel impact publicitaire dans cette revue,

merci d'avance de votre réponse,

Bertrand, etc..."

Evidemment dès que j'ai une réponse je vous la transmets en priorité par pigeon voyageur (j'adore ! comme dirait Katerine...)

Amicalement, Bertrand

Anonyme a dit…

Cher Bertrand,

où se trouve votre «passion» pour la bibliophilie ?

Max 2

bertrand a dit…

dans mes tripes !

et vous ?

Amicalement, Bertrand

Hugues a dit…

Wow... Vous êtes en forme. Ca fait plaisir.

En tout cas, je pense que les remarques faites sont intéressantes, d'autant plus qu'elles viennent du coeur de cible du magazine, à savoir de ses abonnés.

J'avoue que la question du tirage m'intéresse également beaucoup, par simplement curiosité et pour avoir une idée du paysage bibliophilique. Je donne d'ailleurs moi-même des chiffres du blog, qui est gratuit, il est vrai.

Max2, je trouve dommage et triste que d'une certaine façon vous mettiez en doute la passion de Bertrand pour la bibliophilie. Il en a fait preuve souvent, notamment sur le blog, pour ne parler que de ça, soit en offrant gratuitement le fruit de son travail aux lecteurs du blog (je pense à la bibliographie), soit en apportant aide et conseils, voire en écrivant des messages... Et sans jamais rien en attendre en retour. Je crois que de nombreux lecteurs seront de mon avis.

De mon côté, j'ai égaleemnt envoyé deux emails au magazine du bibliophile (le 25 avril pour être exact, l'un à l'adresse email donné sur galaxidion et dans le magazine lui-même, l'autre à l'adresse du rédacteur en chef), pour leur présenter le blog, en toute simplicité.

Dans ces emails, je me présentais en ma qualité d'abonné au magazine, de passionné et je faisais une très brêve description du blog. Je n'ai eu aucune nouvelle, aucune réponse, ni même de "On s'en fout!".

Il est vrai que j'en attendais peu. En effet, le blog n'est pas, loin s'en faut, du même intérêt pour les lecteurs du magazine du Bibliophile que les quelques lignes consacrées aux salons américains de Lennox (Massachussets) ou Bedford (idem) dans le numéro de juillet-août, et où je ne doute pas que de nombreux lecteurs passionnés du magazine se retrouveront, comem chaque année... Sourire.

Ne vous y trompez pas, nulle amertume, vous savez que je ne cherche ni la gloire, ni l'argent avec ce blog, où je ne donne d'ailleurs jamais plus que mon prénom ou l'initiale de mon prénom, et sur lequel je ne vends rien. Un simple constat. Peut-être devrais-je acheter un petit stand au salon de Bedford, remarquez... Sourire.

Voilà, je suis abonné à ce magazine, je l'aime beaucoup, mais comme souvent quand on aime, on peut être déçu. C'est le cas en ce moment, je suis très déçu. Je me fais une fête de le découvrir dans ma boite à lettres, et finalement, je découvre que le contenu occulte le livre ancien et est finalement assez centré sur la bibliophilie moderne.... Espérons que cela ne dure pas.

Je suis d'ailleurs tout à fait d'accord sur le fait que le magazine donne peu la parole aux lecteurs.

H

PS : voici le contenu des emails envoyés le 25 avril : "Bonjour,
Fidèle lecteur et abonné au magazine du Bibliophile, je me permets d'attirer votre attention bienveillante sur un blog que j'ai démarré récemment.
C'est un blog très simple et humble, destiné à favoriser les échanges entre bibliophiles.
Vous pouvez le retrouver à l'adresse suivante :
http://bibliophilie.blogspot.com/
Un travail plein d'humilité que j'essaie de compléter quand j'en ai le temps, vous êtes d'ailleurs bienvenus si vous voulez y contribuer.
Amicalement et fidèlement"

Bon, maintenant, peut-être que le pigeon voyageur qui portait la réponse s'est égaré entre Paris et Saint-Cloud. Si c'est le cas, je ne saurais que trop lui conseiller l'excellent "VOYAGE DE PARIS A SAINT-CLOUD par mer et retour de Saint-Cloud à Paris par terre", de Neel, chez Lahure, 1884. Mais il est vrai que les pigeons volent... Comment faire alors?!?

Sourire

Anonyme a dit…

Bonsoir à tous,
Ce petit mot pour ajouter mon grain de sel: j'ai moi-même été abonné au magazine du bibliophile, mais ne l'ai pas renouvelé, pour plusieurs raisons:
- Abonné pour 10 n°, je n'en ai reçu que 7 (il y eut une interruption et, quoi qu'on m'en ait dit, pas de compensation complète).
- La lecture de ce magazine se faisait en moins de 20 minutes: si les articles consacrés à un collectionneur, malgré leur ton parfois un peu trop emphatique, m'intéressaient, ainsi que les descriptions de bibliographies (sur les Pyrénées, notamment), l'ensemble était trop rapide, et, souvent, trop vague, et se rapportant davantage à la littérature ou à l'histoire qu'à la bibliophilie. Quant aux comptes rendus des ventes aux encheres et des catalogues reçus, ils sont à mon sens trop succincts pour être réellement intéressants (ceux de Arts et métiers du livre valent, à mon sens, mieux). Des articles intéressants, comme la tournée des libraires dans une ville de province, ont disparu.
Depuis, je continue de le consulter à la Bibliothèque municipale de ma ville, où je me rends pour des recherches bibliographique, mais les derniers n° n'ont guère plus retenu mon attention.
Guillaumus

P.S.: Hugues, vous disiez avoir commencé en bibliophilie par les illustrés modernes, qui ont, me semble-t-il, davantage droit de cité dans le MB: avez-vous vraiment perdu tout intérêt pour eux ? Puis-je vous demander si, comme tant de bibliophiles illustres, vous avez vendu votre "première" bibliothèque afin d'en bâtir une nouvelle, qui correspondent entièrement à vos nouveaux goûts (voyages et cursiosa) ?
P.P.S.: Excusez-moi d'être aussi long (mais je poste peu, ce qui compense).

Hugues a dit…

Bonjour "Guillaumus",

Merci pour votre long message. Votre analyse sur le magazine est intéressante, je suis tout à fait d'accord avec vous, sauf pour les tournées des libraires dans une ville de province qui ne me passionnait guère. Si on habite Brest, l'intérêt de voir consacrer 3 ou 4 pages aux libraires de Gap (ou Montréal comme ce fût le cas dans un numéro) n'est pas évident, surtout dans un magazine de 48 pages.

Même avis que vous en revanche sur les compte-rendus de ventes ou les descriptions de catalogue, l'idée est bonne, mais ils sont trop succincts.

En ce qui concerne vos questions : c'est flatteur mais totalement immérité que de me mettre dans la même phrase que "les bibliophiles illustres"! Sourire. Pour revenir à ma petite bibliothèque d'illustrés modernes, qui correspondait à mes premiers pas, notamment pour des raisons financières, et bien je l'ai donnée il y a 7 ou 8 ans (ah les bontés de l'amour...). Elle était très réduite, environ 20-30 ouvrages achetés pendant mes études, je crois en avoir conservés 2 ou 3 (je ne suis pas chez moi actuellement). Je garde bien sûr un intérêt pour les illustrés modernes et je lis les articles qui leur sont consacrés dans le MB, ce que je regrette simplement, c'est que j'ai l'impression qu'il n'y a plus que ça.

H

Anonyme a dit…

Je passe �galement environ 20 minutes � lire le magazine, je ne lis quasiment pas les 10 derni�res pages d'ailleurs : manifestations et catalogues, etc.

C'est peu de temps compte-tenu du prix, je passe ainsi beaucoup plus de temps sur bibliorare ou sur votre blog, qui sont gratuits.

Henri

pepito a dit…

Je trouve cela tout de même dommage que les collaborateurs du Magazine du Bibliophile qui lisent ce blog ne nous donnent leur sentiment, leur analyse du sujet ??

Je suis certain qu'il y en a.

Pepito

bernard a dit…

Bonjour,
Comme vous, je suis déçu par la voie prise par cette revue à laquelle je suis abonné depuis le début. La place prise par les livres "modernes" me semble exagérée. La rubrique consacrée au courrier des lecteurs est trop restreinte. J'attendais des études plus détaillées sur les livres anciens "accessibles" consacrés à des thèmes "précis" tels que voyages, sciences, histoire. J'attends encore pour voir si je continue mon abonnement.

Amitiés à tous,
Bernard

Jean-Paul Fontaine a dit…

Chers tous,

Il faut bien que quelqu'un se décide à vous répondre !J'en prend donc seul la responsabilité.
Nous travaillons tous au magazine du Bibliophile pour qu'il devienne le magazine de tous les bibliophiles. Vos critiques, souvent justifiées, ont été lues et nous en tiendrons compte avec la plus grande célérité et avec la plus grande rigueur.
Quant au tirage, ce n'est pas un secret d'Etat, sinon, je vais être fusillé : il est de l'ordre de 1500 exemplaires par mois.

Avec mes sentiments amicaux et bibliophiliquement attentionnés.

Jean-Paul Fontaine a dit…

IMPORTANT

Le 27 juillet dernier, j'ai commis une erreur ... de débutant, au sujet du tirage du "magazine du Bibliophile" ! J'ai confondu nombre d'abonnés et nombre d'exemplaires ! LE TIRAGE MENSUEL EST DE L'ORDRE DE 3 000.

Jean-Paul Fontaine.

Anonyme a dit…

I found this site using [url=http://google.com]google.com[/url] And i want to thank you for your work. You have done really very good site. Great work, great site! Thank you!

Sorry for offtopic

Anonyme a dit…

Who knows where to download XRumer 5.0 Palladium?
Help, please. All recommend this program to effectively advertise on the Internet, this is the best program!

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...