« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

samedi 25 août 2007

Commentaires

Ca vous plaît la nouvelle interface avec les derniers commentaires sur la gauche? Ou est-ce superflu?
H

3 commentaires:

Bernard a dit…

Je trouve très pratique un renvoi vers les derniers commentaires. Félicitations à Hugues pour ce blog bien documenté et de lecture agréable. En ce qui concerne les ex-libris, je pense qu'il est interessant de les retrouver sur un ouvrage provenant de la bibliothèque d'un personnage illustre. Je ne pense pas que ce soit le cas de ma bibliothèque! Je suis beaucoup plus sensible aux annotations que je peux trouver en marges d'un livre. Par exemple les notes de Marat en marges de son ouvrage sur le feu ou celles de Fresnel dans un mémoire sur la diffraction. Vous avez compris que ma bibliothèque est scientifique. Nul n'est parfait.

alain a dit…

je suis d'accord avec Bernard pour les félicitations et pour les Ex-libris.
Si un jour je suis riche, je fais resstaurer toutes mes vieilles reliures, relier mes éditions originales en galucha ou en saumon ( il paraît que cela
se fait?).
Alors seulement je m'offrirais un ex-libris pour service rendu à la bibliophilie.

Hugues a dit…

Alain, no'ubliez pas que j'ai donné mon corps à la bibliophilie et que si vous attendez une petite centaine d'années (rien ne presse), vous pourrez les faire relier en peau de bibliophile... Le must.

Je dois représenter envrion 2 m2 de peau, mais si je prends du poids, tous les espoirs sont permis pour votre bibliothèque.

H

P.S. : contre une somme modique, je peux également me faire tatouer votre ex-libris de mon vivant (il paraît que c'est mieux pour la finesse du trait).

:)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...