« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mardi 21 août 2007

Les ex-libris... Deux magnifiques exemplaires.

Je vous soumets deux ex-libris qui ornent un de mes livres et que je trouve particulièrement beaux.
Ils sont élégants, et plein d'esprit.

Alors, se réaliser un ex-libris, nécessaire ou pur snobisme?

H

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Ces deux ex-libris sont en effet de toute beauté, et donnent à réfléchir, en particulier le second. Je suis, moi-même, toujours très heureux de trouver un ex-libris gravé dans un livre que j'ai acheté, si insignifiant soit-il en apparence; il fait mieux comprendre que l'on appartient à une chaîne, et laisse toujours le loisir de se faire une idée de la mentalité des précédents propriétaires -cela ne vaut bien sûr pas dans le cas des ex-libris armoriés. J'aime particulièrement les ex-libris "parlants" (une poule pour M. Lapoule...).
Sur la nécessité d'en avoir un, un débat animé a eu lieu pendant l'été (en l'absence d'Hugues...); il me semble que, au mieux, les futurs possesseurs en seront, comme moi, très contents; au pire, ils l'enlèveront délicatement (ce qui suppose bien sûr que l'application de l'ex-libris soit faite d'une manière réversible). Cela dit, je n'ai pas, à titre personnel, sauté le pas.
D'après tout ce qui précède, il me semble que la pratique consistant à ôter des ex-libris des livres auxquels ils appartiennent pour les réunir dans des carnets, à la façon de timbres (j'allais dire "vulgaires" timbres, mais je me retiens, en raison du message précédent sur la valeur des différentes collections), est tout à fait déplorable.
Guillaumus

Anonyme a dit…

Ces ex-libris sont effectivement très agréables. Pour ceux que ca intéresse, il existe un blog (anglais) fort réussi d'un collectionneur d'ex-libris : Confessions of a bookplate junkie... Le titre est éloquant, n'est il pas ?

elian

A.A.A a dit…

Je viens de réaliser un ex-libris, sans vraiment de prétention, mais l'idée de m'enchainer à un livre, de m'insérer dans son histoire me plait.
Mon problème est de connaitre une technique de collage réversible, pour le moment je ne colle que les 2 coins supérieurs, mais j'ai peur que le futur propriétaire en l'enlevant n'arrache des morceaux de la page de garde. Bref, je tâtonne encore en a matière.

Je serais aussi très intéressé d'une petite exposition sur ce blog d'ex-libris contemporains.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...