« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

samedi 25 août 2007

"Nom de Zeus!" ou "Dans les bras de Morphée" par Isabelle

Avant tout, j'espère que la nouvelle interface pour les commentaires vous plaît, je la trouve plus lisible, et je suis certain qu'elle va rendre nos débats encore plus dynamiques!
Mais passons, saviez-vous que ce blog n'est pas seulement le point de rencontre d'un bibliophile nombriliste (moi), de bibliophiles passionnés et compréhensifs (vous), d'un libraire biblioschizophrène (je dis cela avec beaucoup d'amitié!) et de quelques grincheux (vous les reconnaîtrez)?

Je vous avais déjà parlé de Jean-Paul Fontaine, qui a publié quelques très beaux et très intéressants ouvrages touchant à la bibliophilie, sachez désormais qu'un nouveau lecteur du blog vient d'être publié.

Il s'agît d'Isabelle Korda, dont je vous ai présenté le portait de bibliophile le 21 juin dernier (http://bibliophilie.blogspot.com/2007/06/portrait-de-bibliophile-isabelle.html), professeur de lettres et heureuse propriétaire d'un très bel envoi de Sacha Guitry adolescent (que nous lui envions).

Isabelle vient en effet de publier "Dans les bras de Morphée" chez Points (excusez du peu)... Elle a choisi de parler de la mythologie gréco-romaine et des expressions qui en sont issues, le tout d'une manière récréative.

Voici la présentation faite par l'éditeur :

"Zeus voulait que son fils soit nourri au lait d’une déesse pour lui permettre de gagner l’immortalité. Du sein de la déesse sortit une giclée de lait qui est à l’origine de l’expression voie lactée en français pour désigner la voûte du ciel tachetée d’étoiles, comme s’il s’agissait de gouttes de lait."

Connaît-on vraiment l’origine des expressions telles que « gagner le pactole », « tomber dans les bras de Morphée », « s’endormir sur ses lauriers »… ? Isabelle Korda s’emploie, avec humour et intelligence, à combler nos lacunes. Racontant les mille et une aventures des dieux et héros antiques (grecs et romains), elle nous plonge dans une culture qui a profondément marqué la langue française, au travers d’un récit des origines instructif et distrayant.


Je ne sais pas pour vous, mais moi ça me donne envie de le lire. Je précise que je ne suis pas actionnaire de Points, ni agent d'Isabelle, ni de sa famille (ceci à destination des grincheux).

Il m'a semblé intéressant de vous présenter cet ouvrage, que je n'ai pas encore lu pour cause de sortie imminente., parce qu'il ne me semble pas trop éloigné de ce que nous aimons tous, et parce qu'Isabelle est une membre active du blog (portrait, commentaires, images, etc.). Enfin, comme elle le dit "si ça n'apporte rien à la bibliophilie, ça flatte ma bibliomanie". Et vous savez ma tendresse pour les bibliomanes.

H

Image : le livre en question. Longue vie à lui.

P.S. : Isabelle, il va quand même falloir nous expliquer l'histoire du bonbon sur la couverture!

1 commentaire:

Isa a dit…

Merci Hugues pour cette sympathique "publicité" : j'en suis encore tout émue !
Je ne suis pas responsable du choix du bonbon mais je l'assume parfaitement ! Que les esprits salaces n'y voient pas une allusion à un mode particulier de succion, c'est plus simplement (plus naïvement ?) pour le directeur de la collection "Le goût des mots", Philippe Delerm, le symbole de ce qui se savoure avec plaisir, pour le plaisir !
Tous les livres de la collection ont leur bonbon, du caramel salé au sucre d'orge...
J'espère en tout cas que ce livre mérite le gentil accueil que lui a réservé Hugues et que les lecteurs intéressés pourront s'y cultiver en s'amusant... sans tomber "Dans les bras de Morphée" !
(Soyez indulgents ! C'est mon premier livre !)
Amicalement,
Isabelle

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...