« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

samedi 25 août 2007

Nos lectures de l'année

A travers les divers échanges que j'ai avec les lecteurs du blog, soit via email, soit par l'intermédiaire des commentaires, j'ai constaté qu'il était rare que le bibliophile ne soit pas également un gros lecteur, y compris de livres contemporains.
Pour changer un peu, et avant le message de demain sur les escrocs du monde du livre et celui de lundi, une nouvelle énigme, j'avais envie aujourd'hui de demander à chacun quel a été son coup de coeur littéraire de l'année, juste avant la rentrée.

Vous pouvez bien sûr répondre dans les commentaires.

Je sais que c'est toujours une décision difficile que de choisir un ou deux livre dans la foule de ceux lus en une année, mais on peut au moins s'y essayer.

Pour ma part, loin devant tous les autres ouvrages, j'ai choisi Les Bienveillantes, de Jonathan Littell (prix Goncourt). Je connais bien cette période de l'histoire, notamment pour des raisons familiales, et ce livre m'a littéralement "scotché", on y retrouve d'ailleurs le thème des Erinyes dont parle Isabelle dans son livre. Je ne suis pas amateur de Goncourt(s) mais là, j'en suis resté étourdi. Bien sûr, 903 pages, quelques détracteurs, des passages insoutenables, mais cela en vaut la peine.
A côté de ce chef d'oeuvre, j'ai également beaucoup apprécié 1491, de Charles C. Mann, un essai assez complet sur ce qu'était les Amériques d'avant Christophe Colomb. C'est un livre formidable, que je conseille à tous les amateurs de voyages et d'histoire (je pense notamment à l'un des Philippe du blog, étudiant en histoire, s'il ne l'a déjà lu).
Plus léger, j'ai également apprécié le dernier Brett Easton Ellis, "Lunar Park", le dernier Houellebecq (mais le moins bon malgré tout... et ça je sens que ça va faire débat), et le très très très poignant et extraordinaire "Ecoute-moi" de Margaret Mazzantini....
Un classement alors...? Dur, mais je ne vais pas me dégonfler :
1. Les Bienveillantes
2. Ecoute moi (sorti en 2005; lu cette année)
3. Lunar Park (relu, sorti en 2005)
4. 1491

On est ce que l'on lit. Je vous laisse décoder.

Et vous? Que nous conseillez-vous?

H
P.S. : j'ai naturellement occulté les livres anciens et tout ce qui a trait à la bibliophilie.

5 commentaires:

Wall a dit…

J'ai découvert plusieurs écrivains cette année:
-Houellebecq et Dantec. Je ne différencie pas les deux car chacun m'a donné envie de lire l'autre, par leur admiration réciproque qu'ils affichent. Je n'ai pas aimé Houellebecq, mais je n'ai lu que "la possibilité d'une île". Et j'ai apprécié Dantec au travers de "la sirène rouge" et "les racines du mal" ou bien "cosmos incorporated" et "grande jonction".
-J'ai lu Stasiuk, écrivain polonais, qui ne m'a pas plus non plus (à tel point que j'en ai oublié le titre!!)
-Un peu plus ancien: Gombrowitcz et Mrozek, polonais aussi. Ils font un peu dans l'absurde mais sont vraiment pas mal.

Anonyme a dit…

J'ai beaucoup aimé Houellebecq et Dantec...Malheureusemet, leurs derniers ouvrages sont vraiment moins bons que les premiers... Notamment Dantec.
J'ai eu la chance de discuter avec lui... Il est parti dans un autre monde, peu probable que ses livres s'améliorent.
Mitch

Isa a dit…

Bonjour,
Tant pis pour ma réputation d'"intellectuelle" : je ne suis pas du tout bédéphile mais j'ai bien envie de vous parler d'une BD que j'ai découverte par hasard il y a quelques mois. En fait, il s'agit plutôt de ce qu'on appelle un "roman graphique" : il n'y a que des dessins sans aucun écrit...mais il est étonnant de voir comment on parvient à suivre l'histoire et les émotions des personnages. Le dessinateur est un australien, Shaun Tan, fils d'un émigré d'origine asiatique, et le titre français de son livre est "Là où vont nos pères" (titre original "The Arrival"). C'est apparemment l'histoire d'un homme qui doit quitter sa famille pour émigrer dans un autre pays et y trouver du travail. Quand je l'ai feuilleté, au début, j'ai cru que c'était très "cinématographique" avec des dessins crayonnés couleur sépia trop inspirés de photographies. Mais bientôt l'imagination et l'originalité interviennent et l'on se met à la place de l'émigré qui doit s'adapter à une nouvelle société qu'il ne comprend pas toujours.
Je crois qu'il est difficile de rester insensible à ce livre.
Vous pouvez en avoir une idée en suivant ce lien :
http://www.evene.fr/livres/livre/shaun-tan-la-ou-vont-nos-peres-26671.php
ou encore en allant sur le site de l'auteur : http://www.shauntan.net/
Sincèrement, je ne pensais pas qu'une BD pourrait m'intéresser autant et quand je vois les nombreuses critiques sur le net, je ne suis pas la seule.
Plongez-y et jugez-en par vous-mêmes!
Isabelle

Bertrand a dit…

Bonjour,
merci pour ce lien Isabelle,
je ne suis pas très BD mais là je dois avouer (je ne connaissais pas) que son univers à l'air sympathique,
je suis allé sur son site :

http://www.shauntan.net/books.html

on peut y découvrir les précédents albums.

Grâce à vous, lors d'une prochaine visite en librairie, j'essaierai de regarder son travail de plus près.

Encore merci,

Amicalement, Bertrand

Pilou a dit…

J'ai découvert cet été une BD européenne (je suis plutôt spécialisé dans les mangas) qui convient parfaitement à ce blog! Le Décalogue. L'histoire d'un manuscrit arabe unique, reprenant les tables de la Loi édictée par Dieu à Moïse, mais reprises ici par le prophète Mahomet. Une intrigue mêlant histoire, bibliophilie, enquête policière, etc. à différentes époques.
Très intéressant. Et personnellement, l'un de mes coups de coeur actuels, avec Murena, une autre série sur le règne de Néron.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...