« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

dimanche 5 août 2007

Un achat en Brocante...

Une fois n'est pas coutume, j'ai enfin déniché un livre digne d'intérêt dans une brocante de village, ce matin.

En fait, je ne trouve jamais rien dans ces manifestations, soit que les livres soient trop réçents (vous savez ma préférence pour les Livres Anciens), soit qu'ils soient dans un mauvais état, ou incomplets, soit que le choix se limite aux missels...

Il est vrai que la région Lorraine est peu propice à ce genre de découverte : l'occupation allemande de 1870 à 1918 et les deux guerres mondiales qui touchèrent durement la région ont provoqué la destruction ou l'exode des bibliothèques intéressantes vers d'autres régions françaises, quand elles n'ont pas été simplement pillées.

Au final, j'ai fait peu de trouvailles ici. Ce matin, mes efforts ont été encouragés, à défaut d'être réellement récompensés : j'ai découvert chez un particulier qui vendait tout et rien, un exemplaire en parfait état, non coupé, du Guide du Bibliophile Français, de Marcel Clouzot, édité par le libraire lui-même en 1953. Un bon ouvrage de base, de toute fraîcheur, payé 50 centimes d'euros.
Je n'ai pas négocié, c'est mon côté grand seigneur! Sourire. Je vous avoue d'ailleurs que j'ai un peu "cuisiné" le vendeur pour savoir s'il avait la bibliothèque qui allait avec ce livre, mais non... rien de rien.

Et vous, vous faites des achats intéressants en brocante?

H

3 commentaires:

Philippe a dit…

Pour les petites voitures de collection, oui... Pour les livres, non! Mais sait-on jamais, il peut toujours y avoir des coups de chance.

dede155 a dit…

Pour compléter la collection Arlequin c’est parfait !
Plus sérieusement le dernier petit « chopin » : les œuvres de J de Maistre chez Pelagaud.
Les ouvrages sur la 1 GM dont les vides greniers furent longtemps ma première source d’approvisionnement semblent eux aussi devenir rares.

Titus a dit…

Félicitation...

Il y a un an, Histoire générale des Antilles , Dessales, 1847/48, 5 volumes, broché, non coupé , Brunet le mentionne dans son aide-mémoire du libraire. Payé 1 euro le volume, j'ai pas négocié non plus .

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...