« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mardi 18 septembre 2007

Solution Enigme n°8

Il s'agissait en fait de la Fête des Foux, et de l'ouvrage Mémoires pour servir à l'Histoire de la Fête des Foux, qui se faisoit autrefois dans plusieurs Eglises, de Du Tilliot.

Cet ouvrage est paru au 18ème sous divers formats, généralement accompagné d'une douzaine de planches en taille douce (112 pp. de texte). Le Dorbon nous apprend de lui que c'est un "intéressant ouvrage sur la Société du Fou établie à Clèves en 1381 et qui essaima un peu partout en France: Mère Folle de Dijon, Abbé des Connards d'Evreux, et autres fêtes des Foux qui étaient célébrées dans différentes églises (Noyon, Lille, Valenciennes, Langres, Sens, Reims, Paris, Chalon-sur-Saône). A cette Société furent initiés de grands personnages tels que le prince de Condé, l'évêque de Langres, de La Rivière, de Vandenesse, Turrel."
L'ouvrage se lît très facilement, est constitue vraiment une bonne source sur les «fêtes de foux» et sociétés qui essaimèrent à partir du XIVe s. à travers toute la France. On y trouvre également une partie sur la Bourgogne et particulièrement la «Société de la Mère-Folle» de Dijon, d'où l'auteur était originaire et qui initia plusieurs grands personnages de l'État. Les planches représentent des sceaux, vêtements, étendards et attributs appartenant, pour la plupart, à cette société.
Bravo à Jean, qui fût le premier à trouver la bonne réponse, avec une avance confortable sur Bertrand, dont je vous rappelle qu'il est bibliophile et libraire bourguignon, "spécialiste" des ouvrages sur Dijon... (sourire). Bravo Jean.

Quant à Jean-Paul, dont l'érudition n'est pourtant plus à démontrer, il patine encore un peu et bien que très proche de la solution, il ne l'a pas trouvée.

Petite déception de la part de nos latinistes, qui sont restés muets, alors que l'allusion aux saturnales était quand même pour eux un indice important!

H


Images: quelques fêtes des fous.

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...