« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

samedi 22 décembre 2007

Des chopins à moins de 50 euros...

Amis Bibliophiles Bonsoir,

J'aurais dû faire de message plus tôt, mais figurez que Pierre Berès n'a pas trouvé mieux que de caler ses ventes la semaine passée, modifiant tous mes plans de parution...

Enfin, quoi qu'il en soit, voici vos trouvailles pour moins de 50 euros. Cela démontre clairement qu'on peut se faire plaisir avec cette somme.

Voyons un peu :

Pour 13 euros, Philippe propose le catalogue de la collection Rabelaisienne (avril 1877), achat sur ebay :

Guillaumus, de son côté est allé flâner du côté de Livre rare books et a déniché et acheté les trois ouvrages suivants :

Pour 46 euros :

Senac de Meilhan (Gabriel)Une préface des annales de Tacite
in-12°, 64 pp, br - 1/10 sur papier de Chine de tête - quelques rousseurs éparses Publiée avec un mot d'Avertissement par C.-A. Sainte-Beuve, et suivie d'une lettre du Prince de Ligne à M. de Meilhan Paris Académie des Bibliophiles 1868.

Pour 45 euros :

APULEE.
L'Ane d'or, 2 vol.
L'Ane d'or. P., A l'Enseigne du Pot cassé, 1929, 2 vol. in-8, demi-chagrin bleu, dos à nerfs décoré de motifs dorés, tête dorée, couv. et dos cons., non rogné, 250 et 282 pp. (SS15) - De la collection Antiqua, un des 300 vergé de tête.

et pour 45 euros encore :

JUSTINI HISTORIARUM ex trogo Pompeio libri XLIV.
Parisiis ex typographiâ Joseph Barbou 1770. In-12 VIII 441pp 2ff n ch. pleine basane havane racinée, dos lisse orné de filets et fleurons dorés, pièce de titre grenat, triple filet doré sur les plats, tranches dorées, rel époque. orné d'un frontispice par Gravelot et 1 vignette en tête de chapitre. Coiffe usée en tête et petit manque en queue, 2 coins émoussés.

Alain, de son côté, propose cet ouvrage, un peu trop abîmé à mon goût, mais qui s'est arrêté à 35 euros sur ebay :

1) Histoire critique de la république des lettres tant ancienne que moderne. 424 Pages. Tome 9 mais les Articles sont complets. Nombreux Articles de Bibliophilie. Bon état intérieur. Page de titre imprimée en rouge et noir; A Amsterdam chez Jacques Desbordes; 1715.

2) Relié à la suite : traité historique de l'établissement et des prérogatives de l'Eglise de Rome et de ses évèques. Ouvrage illustré d'1 Titre-Frontispice gravé. Bon état intérieur. Légères mouillures au bas de quelques pages dont la page de titre, sans gravité. A Paris chez Sébastien Cramoisy. 1688.

Pilou, qui rédige une thèse assez proche du sujet propose cet ouvrage de Boussut, le tome 2 du traité d'Hydrodynamique, chez Jomber, 1771, pour 52 euros.Bertrand, de son côté fait honneur à sa profession en ayant fait plusieurs chopins sur ebay:

- Un très bel exemplaire en demi maroquin citron à coins des Mémoires de Grammont. Edition Jules Bonnassies, 1876, sur beau papier. Avec 6 eaux-fortes de L. Chauvet. Réédition conforme à la princeps (originale) de 1713. Numéroté. acheté 34,50 euros.
- La Bibliophilie Nouvelle 1933-1939 - Chroniques du Bulletin par Fernand VANDEREM. 1 volume in-8 broché. Très bon état. 15,50 euros.

Ainsi que les deux ouvrages suivants :

- Un recueil d'articles XIXè siècle d'Octave Uzanne. (notre hôtel des ventes, les artistes originaux : albert Robina, eugène Grasset,...) reliés en un volume intitulé Miscellanea Octave Uzanne. acheté 13,75 euros

- Discours critiques sur l'histoire et le gouvernement de l'ancienne Rome. Traduits de l'anglais. A Paris, chez De Hansy le jeune, 1770. 1 volume in-12, cartonnage original en papier peint à fleurs du XVIIIè très bien conservé. 14,50 euros

Pris par le blog, je n'ai pas trouvé grand chose, mais je vous offre la possibilité de faire votre petit chopin dès maintenant, avec un très bon petit ouvrage, qui est en achat immédiat sur ebay, pour 50 euros pile. C'est un bon coup, je le garantis. :)

Le voici :

Un bon ouvrage 17-18ème, avec des gravures... Les 7 trompettes : 50 euros en achat immédiat

H

19 commentaires:

Tristan a dit…

Hugues, votre chopin était trop tentant, il semble avoir été rapidement acheté par un des lecteurs!
Tristan

Pilou a dit…

J'ai hésité, mais je ne l'ai pas pris... Peut-être aurais-je du?
Pas grave, je garderai mes 50€ pour un autre chopin.

Gonzalo a dit…

Veuillez pardonner mon ignorance, mais depuis dix jours je n'ai toujours pas compris la signification du terme "chopin".. Quelqu'un aurait-il l'amabilité de me l'expliquer?

Sinon, j'ai un jour acheté sur ebay les oeuvres complètes de Regnier dans l'excellent collection des "textes français" des Belles Lettre, tirage de tête sur chiffe d'auvergne (1/150 exemplaire) pour deux euros. Et comme le vendeur était du coin, je n'ai même pas payé les frais de port.
Mais j'avoue n'avoir rien trouvé d'intéressant la semaine dernière pour cinquante euros. Tant pis!

Gonzalo a dit…

Au fait, comme neuf mon Regnier, hein! Aucun défaut! Sinon c'est trop facile.

Hugues a dit…

Ah, pris en flagrant délit de non fidélité au blog!
chopin = très bon achat, à un prix très faible.
Un chopin quoi.
H

Gonzalo a dit…

Ha bon, vous en aviez déjà parlé? Et sait-on d'où vient ce terme?

PS: "non fidélité", pour quelqu'un qui passe voir dix fois par jour s'il n'y a pas de nouveaux messages/commentaires, c'est gonflé! Tu veux vraiment que je rate mes études!

Hugues a dit…

Oui, regarde sur le blog, j'ai fait un message complet sur le sujet.
C'est un mot utilisé par les libraires.
Etymologie malheureusement inconnue...
H

bertrand a dit…

Euh ! "Mot utilisé par les libraires"... de Paris !!

Parce que dans ma campagne, désolé, mais on ne connaissait pas.

L'expression me plait bien mais je pense qu'elle mériterait d'être déclinée. Je propose, un petit Chopin = un Salieri. Un Chopin magistral = un Mozart !

Ou quand la musique donne du baume au coeur des bibliophiles.

Amitiés chopinesques, Bertrand

Anonyme a dit…

J'ai pu "choper" cela sur...la toile:
Qu'en pensez-vous?
"En ancien français, le verbe chopiner signifie cogner, et un chopin est un coup violent. Apparemment le patronyme Chopin est donc un sobriquet appliqué à une personne violente. On rencontre le nom Chopin dans le Nord-Pas-de-Calais et en Vendée (variante Choppin dans le Nord-Est)" . Cela sur geneastar.geneanet.org
ou encore "CHOPER : Voler (Vidocq). -- Mot à mot: toucher quelque chose pour le faire tomber. -- Roquefort donne choper dans ce sens.
Chopin: Vol. -- «Quand un voleur fait de la dépense, c'est qu'il a fait un chopin. » -- Canler." Hum... et celui-ci est sur "abu.cnam.fr/DICO/excent/c.html"
une autre précision: le terme s'emploie en bourse, et semble avoir la même signification.

bertrand a dit…

voilà ma thèse musicologique bien mise à mal !

Il va me falloir abandonner dans mon esprit tout connotation musicale et écrire chopin seulement avec un petit c.

C'est moins poétique et romantique que j'aurais aimé, mais c'est ainsi.
C'est toujours plus sympathique que de dire "j'ai fais un gros coup !"

Amitiés, Bertrand

Anonyme a dit…

Alors, pour Bertrand, un "hors-sujet" rapide - mais musical:
trouvé sur la porte d'un disquaire londonnien:
"Chopin.
Bach in a menuet"
Bonsoir.

Anonyme a dit…

Du TLFi (Trésor de la Langue Française informatisé):

CHOPIN, subst. masc.
Arg. Bonne occasion, aubaine, profit d'importance. Un bon, un gros chopin. Un chopin de premier ordre, quelque chose d'épatant! (COURTELINE, Les Gaîtés de l'escadron, Un Beau jour, 1891, p. 161) :

1. [Ignace] Il est certain que l'assassinat de notre « Bismarck » [Clemenceau] eût été (...) un malheur irréparable pour la France, et, pour l'Allemagne, un vrai chopin.
L. DAUDET, La Vie orageuse de Clemenceau, 1942, p. 214.
Spéc. [En parlant d'une pers.] Conquête amoureuse intéressante, parti avantageux. Papa est encore (...) un joli chopin (COLETTE, Claudine à Paris, 1901, p. 259) :

2. Les petites filles qui viennent là [dans les bals populaires] y viennent (...) non pas pour faire un chopin, comme les drôlesses à falbalas des bals de l'Op.!
La Petite lune, 1878-79, no 26, p. 2.
Prononc. : []. Étymol. et Hist. Ca 1179 « mauvais tour » (Roman de Renart, éd. E. Martin, Branche I, 2460 : Je fot saver molt bons chopins); ca 1350 « coup » (Mystère de la Passion N.S., éd. G. A. Runnalls, 1607), attest. isolées; ca 1815 arg. (Winter ds ESN.). Dér. de chopper* (v. aussi choper); suff. -in*. Fréq. abs. littér. : 2. Bbg. SAIN. Arg. 1972 [1907], p. 189.

bertrand a dit…

Merci de toutes ces infos, mais ce serait bien de signer vos commentaires, même d'un pseudo vénusien !

Amitiés, Bertrand

Hugues a dit…

Oui, ce serait bien de signer, je déteste jouer des ciseaux...
Hugues

Pilou a dit…

En parlant de chopin, le Dorat que plusieurs d'entre vous suivaient, apparemment, est parti assez cher. Raaaah... Si j'avais eu 1500€ à mettre dans un livre...

Pilou a dit…

Et un nouveau message très tardif (ou alors très tôt le matin...). Je viens de découvrir quelque chose d'effrayant. Peut-être n'est-ce pas la faute du vendeur, mais bon, c'est suspect de la part d'une personne qui a encore 0 évaluation sur son compte...

http://cgi.ebay.fr/ws/eBayISAPI.dll?ViewItem&rd=1&item=110208146351&ssPageName=STRK:MEWA:IT&ih=001

Il manque tout simplement sur la page de titre, non comme les choses ont été annoncées, à savoir un nom, le numéro de volume. Est-ce une nouvelle méthode pour faire vendre au plus cher une oeuvre incomplète?

z1k a dit…

Enfer et damnation, moi qui suivait ce livre !
Ceci dit avant d'enchérir, je fait toujours une vérification d'usage (bibliographique, ccfr ou sur un site marchand).
Je ne suis pas sur que le vendeur soit complètement honnête dans cette affaire (pas de pièce de tomaison ?).
Je vais aller m'en assurer de suite.
Eric

bertrand a dit…

Bien loin d'être complet en effet... c'est le moins qu'on puisse dire...

Voir la fiche ci-contre d'un exemplaire sur Abebooks, complet. Le prix n'est pas le même, la qualité de l'exemplaire non plus.

De manière générale, les vendeurs Ebay dont le descriptif ressemble à un télégramme des années 1880 avec des termes du style "en bon état pour son âge" ou "dans son jus" ou pire "en l'état" avec pour tout détails trois mots à moitié français.... sont à fuir à toutes jambes !! De vulgaires gredins pour certains ou de violents incompétents pour les autres... au final le résultat sera toujours le même : vous serez floué !

Cours d'architecture, ou traité de la Décoration, Distribution & Construction des Bâtiments ; contenant les leçons données en 1750, & les années suivantes... Publié de l'aveu de l'auteur, par M. R***.
BLONDEL Jacques-François.
Libraire: Librairie PICARD
(PARIS, , France)
Evaluation du vendeur : Evaluation 4 étoiles
Prix: EUR 4500.00
[Autre devise]
Quantité: 1 Livraison France:
EUR 7.00
[Durée et autres destinations] Commander

Description du livre: A Paris, chez Desaint, 1771-1777., 1777. Neuf volumes in-8 dont trois de planches, pleine basane marbrée de l'époque, dos à nerfs cloisonnés et fleuronnés, pièces de titre de maroquin fauve et grenat, tomaison dorées, tranches marbrées. (Reliure anciennement restaurée aux coiffes etcoins, quelques rousseurs et salissures marginales aux planches, manque à une planche dépliante.)Première édition de cet ouvrage connu sous le nom de "Petit Blondel". Il reprend les célèbres leçons données par BLONDEL (1705-1774) durant trente ans ; resté inachevé à sa mort, l'ouvrage fut terminé par son élève Pierre PATTE. Les six volumes detextes sont accompagnés de 377 planches gravées sur cuivre par CROISEY, LA GARDETTE, MARILLIER, MILSAN, PELLETIER, etc. d'après les dessins de BLONDEL, BONNET, CAUCHOIS, DESPREZ, MICHELINOT, RAINCOUR etc., dont de nombreuses dépliantes. Lesplanches de cet exemplaire n'ont pas été rejetées aux trois derniers volumes, mais intercallées entre les volumes de texte. Le volume tomé III, contient ainsi les planches destinées à l'illustration des deux premiers volumes, soit 22 + 93planches. Le volume tomé VI, les planches destinées à l'illustration des troisième et quatrième volumes, soit 74 (numérotées I à 73, la planche 40 étant bis) + 52 planches (numérotées 1 à 51, la planches 39 étant bis). Enfin le dernier volume,tomé IX, contient les planches pour les cinquième et sixième volumes, soit 136 planches numérotées en continue (85 + 86 à 136). Bon exemplaire de l'un des plus importants traités d'architecture du XVIIIe siècle. FOWLER 51, BERLIN 2429.BONEXEMPLAIRE.***___***___*** Last nine volumes in-8 including three of boards, full marbled sheepskin of the time, back with compartmentalized and blossomed nerves, parts of title of fawn-coloured and garnet-red morocco, volume number gilded, sections marbled.(Binding in the past restored with the caps and corners, some marginal rednesses and stains with the boards, misses with an extendible board.) First edition of this work known under the name of "Small Blondel". It takes again the famous lessonsgiven by BLONDEL (1705-1774) during thirty years; remained unfinished with its death, the work was finished by its pupil Pierre LEG. Six volumes of texts are accompanied by 377 boards engraved on copper by CROISEY, the GARDETTE, MARILLIER, MILSAN,FURRIER, etc according to the drawings of BLONDEL, BONNET, CAUCHOIS, DESPREZ, MICHELINOT, RAINCOUR etc, of which the many extendible ones. The boards of this specimen were not rejected with last three volumes, but inserted between volumes of text.Volume divided into volumes III, thus contains the boards intended for the illustration ofGOOD. .(29A). N° de réf. du libraire 208806

Bon réveillon à tous,

Amitiés bibliophiliques, Bertrand

Pilou a dit…

Pour continuer dans les livres à moins de 50€, je suis allé tout à l'heure à la librairie à côté du Louvres, acheter le Cazin qu'avait repéré Jean-Paul... 40€, en parfait état. Ils ont vraiment de jolies choses dans cette librairie. Un peu cher parfois, mais bon...
Bon réveillon à tous et à toutes! Je m'en va faire la cuisine.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...