« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mercredi 13 février 2008

Exposition de reliures III

Amis Bibliophiles Bonsoir,

Je sais que vous aimez les belles reliures, en voici quelques unes, personnelles, ou provenant de la collection de Martin. Si vous avez une question précise sur une reliure, j'ai indiqué l'heureux possesseur par l'initiale de son prénom (M ou H).

vélin teinté du 18ème

vélin teinté du 18ème

Un vélin teinté du 18ème, assez étonnant, très rouge/rose. Ouvrage religieux (H)

plein maroquin rouge à fermoirs

Tableau de la Croix, 1651, plein maroquin rouge à fermoirs, relieur en cours d'identification (H)

Atelier des Caumartin

Les Pseaumes de David, mis en vers par Marot, 1658, Atelier des Caumartin (H)

reliure à compartiments, mosaïquée

reliure à compartiments, mosaïquée

reliure à compartiments, mosaïquée

Impression Vénitienne du 18ème, dans une reliure à la française, mosaïquée, "pointillée" (H)

maroquin bleu de Lortic

Daphnis et Chloé de Longus, maroquin bleu de Lortic, mon relieur préféré (M)


reliure en maroquin lavallière signé Reymann reliure en maroquin lavallière signé Reymann

L'éventail, par Octave Uzanne, 1882, reliure en maroquin lavallière signé Reymann, avec des éventails sur le dos et aux angles des plats (H).

maroquin rouge avec médaillon mosaïqué
La Française du Siècle, par Octave Uzanne, 1886, maroquin rouge avec médaillon mosaïqué signé Densk. (H)
maroquin rouge de Simier

Mérite des Femmes, maroquin rouge de Simier (M)

maroquin vert de Hardy

Les bijoux des neuf Soeurs, 1790, maroquin vert de Hardy (M)

maroquin vert de Thivet

Les Bains de Diane, 1770, maroquin vert de Thivet (M)

maroquin bleu de Thibaron-Joly

Le Temple de Gnide, 1725, maroquin bleu de Thibaron-Joly (M)

maroquin rouge de Reymann

Zélis au bain, 1762, maroquin rouge de Reymann (M)

maroquin bleu relié par Chamboll-DuruSuperbe... Idylles de Berquin , relié par Chamboll-Duru (M)


Voilà! Et vous constatez que Martin a de somptueuses reliures (privilège de marchand?), et qu'il sait mieux prendre les photos que moi!

H

PS : je crée un album Picasa ce soir. Bientôt la Saint-Valentin, c'est le moment de vous faire offrir un livre de Martin!

2 commentaires:

bertrand a dit…

C'est amusant Martin, j'ai eu il y a 2 ou 3 ans un exemplaire très proche de tes Idylles de Berquin (je suppose que c'est l'édition joliment illustrée Ruault 1775 ??), avec les 24 figures d'après Marillier ??

Mon exemplaire était également relié par Chambolle-Duru, en bleu nuit aussi, avec dentelle intérieure seulement (pas sur les plats), mais avec (et ce n'était pas un des moindres atouts), un dessin original aquarellé de Marillier peint sur vélin... ce qui en faisait une pièce unique.

Parfait état évidemment. Figures avant la lettre.

Ce livre est parti pour le Danemark chez un ami à Tajan...

Très belles reliures en tous les cas.

Bonne soirée, amitiés, Bertrand.

Martin a dit…

Oui, c'est bien l'édition illustrée par Marillier, de l'imprimerie de Quillau, exemplaire sur papier de Hollande avec les gravures avant les numéros. Pas tout à fait parfait, malheureusement. Les mors sont un peu faibles et on voit bien que la dorure est en partie oxydée. Dommage.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...