« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

jeudi 6 mars 2008

Vente Impériale, ventes courantes, ebayana

Amis Bibliophiles Bonsoir,

Je viens de recevoir le catalogue de la vente de la Bibliothèque Impériale de Dominique de Villepin, qui se tiendra le mercredi 19 mars 2008 à Drouot. Une superbe vente évidemment, au cours de laquelle seront proposés un peu plus de 300 lots, que le Premier Ministre a rassemblés sur une période d'une trentaine d'années. J'avoue que j'admire sa capacité à se défaire ainsi d'une telle bibliothèque, pour passer à autre chose. Si vous voulez en savoir plus, le catalogue est disponible sur http://www.pba-auctions.com/. J'ai noté que l'évaluation la plus basse se situe autour de 200 euros, mais tous les ouvrages semblent en condition parfaite.

Je signale en passant une autre vente, organisée par Alde, celle d'une superbe bibliothèque d'ouvrages modernes, sur la Belle Epoque, le Cubisme, le Dadaïsme, le Surréalisme, etc. Elle aura lieu le mardi 11 mars, également à Drouot. (catalogue: http://www.bibliorare.com/cat-vent_drouot11-03-08.pdf).

Plus courant, mais pas toujours moins intéressant, voici quelques uns des ouvrages repérés ces derniers jours sur ebay :

Pour les Bibliopégimanes :

Cet Almanach révolutionnaire, bien relié, mais qui se termine ce soir, pressez-vous!

Un recueil de Poésies du 17ème, relié en maroquin par Knecht, avec un imposant supra-libris

Le Livre des Secrets, de Mizault, 16ème siècle, dans une reliure ayant beaucoup de personnalité

Pour ceux qui veulent se mettre à la reliure...

Un spectaculaire maroquin bleu mosaïqué

Pour les bibliophiles :

Destockage de Magazines du Bibliophile, 6 numéros! 1 euro! De la bonne documentation

Et six autres, mais pour 18 euros! Plus cher... Il doit y avoir de meilleurs articles dedans!

Le Quérard, la réimpression de 1964

Le Manuel de Galantaris, l'ouvrage préféré de tout bon Bibliophile... (Tome 1 seul, hélas, mais pas cher!)

Les livres anciens :

Les Bons Mots de M. Menage, menagiana, 1694... pas cher!

Les Essais de Montaigne, Edition de 1669, très abordable

Les Mémoires de d'Artagnan, 1701, que j'ai déjà évoqués ici...

Le Naudé, un bon ouvrage sur l'ésotérisme, l'Alchimie, etc. Une édition de 1712, très abordable.

Et d'autres ouvrages "en vrac" :

Bourdaloue.... Mais n'est-ce pas un peu cher? Ou alors c'est la reliure?

Le repassage de l'Oexmelin... Tome 1 seulement... Incomplet de mémoire

Le cauchemar absolu de tout bibliophile... L'oeuvre d'un dépeceur

Bonne chine!

H

20 commentaires:

Pilou a dit…

Pourquoi les gens enchérissent sur les gravures du destructeur?? 67€ pour ça? Ca devrait être interdit!

PEL a dit…

La vente du 11/3 est organisée par PIASA, celle d'Alde est la veille avec entre autres un Bordelon (les coudées franches), et un exemplaire de "l'histoire maccaronique..." de Théophile Folengo. Lien ci-dessous, malheureusement pas en PDF :
http://www.auction.fr/vente_livres_autographes/v11739_alde/index.html
PEL

Frédérick a dit…

Bonjour.
On peut rajouter à cette liste un Atlas Levasseur de 1847 complet et relié (se qui est rare car pour revenir au message précédent, cet Atlas est souvent découpé pour vendre les gravures à l'unité).

Pilou a dit…

On parlait il y a quelques semaines des dépeceurs de livres. Eh bien, voici une annonce honteuse, tout simplement!
http://cgi.ebay.fr/2-RARE-LIVRES-1730-250-CARTES-ET-GRAVURES-TAILLE-DOUCE_W0QQitemZ330219511719QQihZ014QQcategoryZ101015QQssPageNameZWDVWQQrdZ1QQcmdZViewItem

Hugues a dit…

ça donne des envies.......
H

bertrand a dit…

"BONNES ENCHERES POUR CET ENSEMBLE VRAIMENT EXCEPTIONNEL QUI FAIT PARTIE D'UNE BIBLIOTHEQUE DE FAMILLE."

m'est avis que ce vendeur à plus de considération pour son portefeuille que pour sa famille...

Amitiés, Bertrand

Jean-Paul a dit…

La mer des hystoires & croniques de France 1517, est un ouvrage volé à la Bayerische Stattbibliothek Muenchen (la page de titre du vol 3 porte son cachet) !!

Pilou a dit…

Je trouvais en effet étonnant qu'il manque la page de titre sur les deux ouvrages! Je voyais bien un truc comme ça...

Pilou a dit…

Euh, d'ailleurs, à bien y regarder, les pages où figurent le cachet ne sont que des photocopies. Si ça se trouve, le vendeur a photocopié les pages manquantes à la bibliothèque...

Anonyme a dit…

Cher Jean-Paul,
la description précise : exemplaire incomplet du titre qui est en photocopie ( reproduction faite sur l'exemplaire conservé à la Bayer. Staat. Bibl., ce qui explique le cachet.... Vous réagissez avec promptitude, je vois ; les e-malfrats n'ont qu'à bien se tenir (sourires)...

Philippem

Jean-Paul a dit…

Vousavez raison Philippem !
Je dois être fatigué...je vais me coucher.
Bonne soirée à tous !

Raphael Riljk a dit…

Jean-Paul,

Avec mes excuses pour couper le fil de cette discussion et celui de votre sommeil mais je souhaiterais vous demander (ainsi qu'au reste du club)ce qu'est "un bibliopédiste".

Ce terme est employé par Octave Uzanne dans une correspondance avec le relieur Louis Dézé :" Soyez original : tout est là. J'ai toujours combattu pour l'art indépendant des bibliopédistes et je crois pouvoir compter que vous ne tromperez pas mon attente..."

merci de vos avis.

Raphael

Hugues a dit…

En tout cas, le mot n'est pas dans le bibliolexique... même si celui-ci a été écrit par un Uzannophile!

Jean-Paul, à toi de jouer.

H

Anonyme a dit…

Celui qui va chasser le bouquin à pied le long des quais peut-être ?

A Jean-Paul de nous éclairer.

Amitiés, Bertrand

Raphael Riljk a dit…

"Les connaisseurs du livre" (de paideia : connaissance)??


Un autre extrait de cette lettre plus haut :

" J'ai donc en vous envoyant quelques ouvrages à décorer extérieurement de cuirs symboliquement ornés, un intérêt d'art et une vraie curiosité de bibliophile, car je vous laisse toute liberté pour l'exécution des thèmes qui doivent mettre en valeur l'ensemble des reliures que je vous confie. Soyez original etc".

Raphael

bertrand a dit…

évidemment mon hypothèse de la ballade bouquinière n'était pas "éthymologiquement correcte"...

voici ce que dit l'encyclopédie de l'Agora :

Paideia est un mot grec signifiant éducation. Le philologue allemand Werner Jaeger lui a donné un sens plus précis et plus évocateur dans son grand ouvrage: Paideia ou la formation de l'homme grec. La paideia est pour lui une formation donnée à la fois par la cité et par un enseignement formel qui est lui-même en harmonie avec ce qu'enseigne la cité de façon informelle: on imagine un philosophe grec expliquant l'idée d'harmonie à ses disciples devant une musique ou un temple qui sont eux-mêmes des incarnations de cette idée. On pourrait résumer ainsi la paideia: nous ne pouvons former (au sens de concevoir) que les idées par lesquelles nous avons été formées (au sens de modeler)... et inversement. Commentant Platon et Protagoras, Jaeger écrit: "l'harmonie et le rythme de la musique doivent être communiqués à l'âme pour que, à son tour, celle-ci devienne harmonieuse et obéisse aux lois rythmiques." (Paideia, p.361)

Bien étonnant que l'ami Jean-Paul soit passé à côté de cette locution Uzannienne... ce sera pour la seconde édition revue, corrigée et augmentée du bibliolexique. J'aurai d'ailleurs sans doute quelques néologismes exotiques à lui soumettre.

Amitiés, Bertrand

Raphael Riljk a dit…

Bertrand,

Peut-être un "bibliopodopéripotamicien" se croise-t-il sur les quais ?

On ne la trouve pas ailleurs chez Uzanne, cette expression de bibliopédiste ? j'ai du mal à penser qu'il l'ait réservé à cette correspondance.

Raphael

Jean-Paul a dit…

Merci Raphael de m'adresser, par Hugues, le scan de votre lettre. Je pense qu'il y a mauvaise lecture : il s'agit, plutôt que de "bibliopédiste", de "bibliopégiste = relieur de livres".

Raphael Riljk a dit…

Jean-Paul,

Votre hypothèse est amusante.

Point certain : la lecture "bibliopédiste" est sans ambiguïté car la lettre d'Uzanne est imprimée.

Louis Dézé l'a reproduite avec celles d'autres bibliophiles dans un petit document imprimé, accompagné de photographies, destiné à assurer par courrier la promotion de ses oeuvres auprès de nouveaux amateurs.

"Encouragé par la confiance d'amateurs experts en tout ce qui touche la décoration du livre, je viens soumettre à votre bienveillante et si autorisée attention le genre de travail dont vous trouverez ci-joint quelques spécimens etc."

Il est tout à fait concevable que Dézé ait commis une erreur de transcription ou bien ait adapté le terme.

Jean-Paul a dit…

Aucune ambiguïté là-dessus : Dézé, ou son typographe, a commis une erreur de transcription d'un mot bien connu d'Uzanne, qui n'a jamais inventé ni utilisé "bibliopédiste" (grec "paideia" = enseignement), mot qui, d'ailleurs, ne voudrait pas dire grand chose.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...