« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

jeudi 3 avril 2008

Identification

Amis Bibliophiles Bonsoir,

Un troisième message pour ce soir, pour vous demander votre aide.
Cet ouvrage vient de rejoindre ma bibliothèque, mais n'ayant pas l'OHR, je suis incapable de d'identifier les armes.
L'ouvrage : Lettres de la Marquise de M*** au Comte de R*** par M. de Crébillon, à La Haye, chez Henri Scheurleer, 1738. Un volume in-12. Joli dos à la grotesque, mais je n'en sais pas plus.
Merci à vous,

H

2 commentaires:

bertrand a dit…

OHR planche 1087, fer n°2.

Ton livre a appartenu à ...

Fait partie des fers non identifiés avec certitude par OHR...

Je te livre ce que OHR dit :

"Le Comte d'Armancourt, p. 138 et 139, attribue ces fers à Dominique d'Hariague, baron d'Auneau, conseiller au Parlement de Paris,, décédé en 1789, où à son frère, Pierre, président au même Parlement, décédé en 1794. La famille d'Hariague porte pour armes : d'azur à l'ancre d'argent ; au chef cousu de gueules, chargé d'un croissant d'argent, accosté de deux étoiles d'or. Comme les armes de la famille d'Hariague ne comportent pas le croissant qui soutient l'ancre, nous n'avons pas cru devoir lui attribuer les fers reproduits ci-contre et ci-dessous ; nous indiquerons cependant que l'attribution du Comte d'Armancourt est peut-être exacte et que le croissant a pu n'être ajouté que comme une brisure de branche cadette."

OHR montre 3 fers similaires avec quelques variantes (de taille notamment).

Voili voilou.

Amitiés bibliophiliques en papier et pas en ebook, Bertrand

alain a dit…

On pourrait ajouter qu'un blason ovale est un blason de dame....?
et lacouronne est bien de comte!

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...