« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

samedi 19 avril 2008

Le Salon du Grand Palais - Le déjeuner des Bibliophiles

Amis Bibliophiles Bonjour,

Je vous propose un petit compte-rendu de ces deux événements majeurs de la Bibliophilie qui se sont déroulés aujourd'hui : le Salon du Grand Palais, brillamment organisé par le SLAM, et, hum... le déjeuner des Bibliophiles du blog qui s'est tenu, plus confidentiellement il est vrai, mais à peine, à proximité.

A tout seigneur tout honneur, je commence par le Salon : superbe. Vraiment. A la fois pour le nombre de libraires présents, français mais aussi étrangers et pour l'ambiance générale du Salon : la structure des stands a été améliorée, leur disposition également. On constate dès le premier coup d'oeil qu'il y a plus de stands que l'an passé. La partie "Estampes" s'est également développée, mais sans que cela soit au détriment de la parte "Livres Anciens". Je ne vais pas entrer dans le détail des livres présentés, il y en avait pour tous les goûts, et pour toutes les bourses : de l'ancien, de l'illustré, du moderne, de l'incunable. Magnifique.

J'ai trouvé les libraires très ouverts, accueillants, laissant les amateurs prendre les livres dans les rayonnages (pour la plupart en tout cas, pas forcément pour les incunables, vous l'imaginez), n'hésitant pas à distribuer sans compter les catalogues (ce qui n'était pas forcément le cas l'an passé).

Je me suis promené, j'ai regardé pas mal de livres, je n'ai rien acheté (fatigué par une nuit néphrétique... oui, vous avez bien lu...). Avant de partir, j'ai pris un peu de recul pour avoir une vision d'ensemble : quelle vision magnifique que tous ces livres, tous ces libraires et tous ces bibliophiles réunis en un seul endroit. Vraiment, aucun bémol en ce qui me concerne. Vivement l'an prochain.

Je ne résiste pas à vous parler également du déjeuner des bibliophiles qui s'est tenu "pendant" le Salon, même si vous me lisez depuis Montréal, Shangaï ou Bucarest. Nous fûmes treize à nous retrouver. Excellent moment comme d'habitude : il ne fût question que de livres, mais sous tous ses aspects : reliure, ex-libris, bibliographie, etc, etc. Trois nouveaux venus nous avaient rejoints : Frédérick, Bernard et Patrick. J'espère qu'ils ont passé un bon moment.
Pour cause de Salon, nous n'étions pas venus avec des ouvrages personnels, mais Valérie/Bergamote elle, comme la fois précédente, est venue avec ses desserts : cette fois-ci des macarons inspirés du Patissier François, une recette du 18ème, et une compôtée, si je me souviens bien, issue du Confiturier, une recette du 17ème. Formidable! (vous pouvez retrouver les recettes de Valérie sur son blog : http://bergablogue.blogspot.com/)

H

5 commentaires:

Bernard a dit…

Moi non plus je n'ai rien acheté !
Il va falloir se remettre dès maintenant à ebay ... J'ai été très heureux de faire la connaissance de bibliophiles passionnés. J'espère que nous aurons l'occasion de nous revoir bientôt.

Bertrand a dit…

Enfin rentré ! (dans ma brousse)...

Belle journée en effet, faire la connaissance de nouveaux "bibliophiles" est toujours un plaisir. Le hasard a fait que j'ai pu échanger quelques propos avec Bernard (le courant passe comme dirait un électricien... à défaut d'être physicien (sourire), quelques mots avec Patrick également tout en marchant, un bibliophile qui j'en suis certain a déjà la passion en lui. Quant à Frédérik malheureusement la distribution des places à table et une course "au salon" (bien normale - on était là pour ça) ne m'a pas permis d'échanger avec lui, ce qui, je pense, sera réparé avec avantage lors d'un prochain "sommet" bibliophilique. Grand merci à tous.

Je tenais par ailleurs à décerner une mention toute spéciale à notre ami Hugues, qui, peu en "forme" (c'est un euphémisme...) a tenu coûte que coûte à être présent parmi nous ce jour. Grand merci à toi Hugues et surtout, nous te souhaitons tous un prompt rétablissement et une meilleure mine pour le prochain "sommet".

Question salon. Tout a été dit. Beau lieu, beaux livres, belle ambiance générale. Je n'ai rien acheté non plus (il n'y avait pas d'incunables à 5O euros - d'où je déduis que Pilou est reparti "bredouille" idem...).

Mais que de beaux livres !
Pour ma part, si je n'avais eu bourse liée, je serais repartis sans hésiter avec un exemplaire de l'EO de Paris des Misérables de Victor Hugo, épreuves corrigées par l'auteur, reliure pleine maroquin rouge signées, chez Jean-Claude Vrain, proposé à la modique somme de 150.000 euros... Dieu (ou Diable) que c'était beau.

Il y avait bien aussi quelques dizaines de livres d'heures du XVè, de manuscrits enluminés, chez notre ami Heribert Tenschert transjurassien, mais tout ceci n'est rien comparer aux Misérables (snif snif - sourire).

Allez, sur ce bonne nuit à tous et encore merci de l'accueil que vous réservez à un libraire qui vous apprécie.

Amitiés, Bertrand

Bergamote a dit…

Quelle bonne journée nous avons passée !
Merci Hugues d'avoir organisé ce très sympathique déjeuner (et merci pour la publicité).
Merci Bertrand pour le "papier sucré" :)
Merci Xavier pour les livres que tu nous as donnés.
La recette des macarons vient d'être publiée, celle de la marmelade ne saurait tarder (dès que Hugues aura photographié la compotée ;)

Le salon était vraiment bien agréable, des livres de toute beauté. Moi non plus je n'y ai rien acheté.

A bientôt !

Gonzalo a dit…

J'y suis allé hier, quant à moi... n'ayant pu être présent parmi vous ce jour (à regret). J'ai trouvé le salon particulierement beau cette année, plus que j'an dernier.
Meilleure ambiance. Plus de libraires avec des vitrines aussi: la recette de Tenschert a sans doute été récupéré!

Thierry a dit…

J'y suis allé dimanche. Un enchantement. Quel endroit magnifique et quels livres extraordinaires. Mais alors les prix...!
Par ailleurs, au regard de ceux pratiqués par Sourget, je comprend mieux l'insistance à nous persuader que nous est proposé là l'investissement du siècle...
Thierry

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...