« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

jeudi 15 mai 2008

Marché de la Bibliophilie à Saint-Sulpice

Amis Bibliophiles Bonsoir,

Le Salon du Grand Palais est à peine derrière nous que déjà une nouvelle très belle manifestation se profile avec le 14ème Marché de la Bibliophilie qui se tiendra du 25 au 30 juin 2008, place Saint-Sulpice, à Paris. Ce marché n'est pas organisé par le SLAM, mais par le GIPPE. On y passe toujours un très bon moment.

Je connais bien ce marché, il est intéressant parce que les prix sont moins soutenus qu'au Grand Palais et parce que cette fois-ci, on y trouve vraiment des livres à tous les prix. Ce qui est également sympathique, c'est que de nombreux libraires de province viennent y proposer leurs ouvrages.

Je vous en reparlerai, mais je prends les devants pour vous inviter à un nouveau déjeuner des bibliophiles, le samedi 28 juin 2008. Comme d'habitude, pour être invité, il suffit de s'inviter. Comme d'habitude, détente, simplicité et bonne humeur sont de rigueur.

Si vous êtes intéressés, vous pouvez me contactez à : blog.bibliophile@gmail.com

H

8 commentaires:

bertrand a dit…

Bonsoir à tous,
je serai présent le samedi 28 juin au matin pour un café aux abords de St-Sulpice.

Partant pour le déjeuner et quelques petites mousses... (euh... pas très bibliophiliques tout ça...)

Jean-Paul a ordre d'être présent cette fois ! Ses dernières absences injustifiables sont intolérées... ou peut-être le contraire... injustifiées sont intolérables (sourire).

Amitiés, Bertrand

Pierre a dit…

Bonjour,
Mon employeur éponyme m'a accordé quelques jours de congés fin juin et je comptais faire quelques emplettes à Paris. C'est avec plaisir que je rencontrerai certains acteurs du blog si mes propos lénifiants et mon vernis bibliophile vous agréent...
Cordialement. Pierre

THIERRY a dit…

Je partage tout à fait l’avis de notre ami Hugues sur le Marché de la Bibliophilie.
J’y ai acquis l’an passé un « Lucien, de la traduction de Nicolas Perrot d’Ablancourt », édité en 16655 chez Augustin Courbé (deux tomes in-quarto à grandes marges et dans un état très correct), pour une somme qui me semble très raisonnable eu égard à la qualité de l’ouvrage.

Thierry

Bertrand a dit…

Pour ma part, c'est une sympathique "critique de la charlatanerie" qui m'avait finalement fait craquer (EO de 1726, 1 vol. in-12, rel. mar. citron du XIXè s.). Egalement à un prix correct.

Amitiés, Bertrand

THIERRY a dit…

Il faut, bien sûr, lire 1655...

THIERRY

Anonyme a dit…

Bonjour à tous,
Je me joins à vous pour le resto
Au 28 juin donc

Jean-Paul a dit…

Qui c'est l'Anonyme ?

Bernard a dit…

La physique sera représentée au repas, "si vous le voulez bien".
Amitiés.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...