« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mercredi 11 juin 2008

Plaisir de Bibliophile en direct...

Amis Bibliophiles Bonsoir,

La vie est bien faite. J'évoquais hier les plaisirs de la bibliophilie, et j'en vis un aujourd'hui... j'ai ouvert le colis il y a deux heures. C'est une de ces surprises que les achats à distance réservent... voici ce que j'ai acheté, sur la base de ces photos (on a connu plus nettes):

Et voici ce que j'ai reçu...

C'est un Almanach Royal de 1704 dans une reliure en vélin de l'époque au semé de fleurs de lys, avec les armes de France au centre des plats et des L couronnés sur le dos. Etat parfait. Il a été mis dans une étonnante chemise composée d'une scène de chasse sur une sorte de coussin matelassé, elle même insérée dans un étui, début 20ème.

Le prix payé est à la hauteur des premières photos. Pas d'un niveau très élevé.
Quand j'ai ouvert le colis ce soir, je dois vous avouer que j'ai jubilé, je n'étais vraiment pas certain de la qualité de l'ouvrage ou du fait que la reliure était bien d'époque. Un petit miracle.
Un plaisir de bibliophile en somme.
H

13 commentaires:

Bergamote a dit…

su-per-be ! Un vélin doré, tout ce que j'aime.

Bernard a dit…

Un surprenant autre "plaisir de bibliophile" sur ebay. Chercher
LOTTO DI 28 VOLUMI ANTICHI
Publicité mensongère?

bertrand a dit…

Que faire avec ce lot de vieux livres Bernard ?

Epaves d'un temps où ils furent tous beaux, complets et bien reliés...

Tout ceci n'est que tristesse...

Amitiés, Bertrand

Hugues a dit…

Je les trouve plutôt doux et soyeux, je pense que Bertrand a mal regardé ces belles images.
Bernard : bon coup d'oeil, on reconnaît l'ancien spécialiste du physique. pardon, de la physique.
H

bertrand a dit…

Tout ceci n'est que tristesse Bernard...

hum hum...

je disais cela avant d'avoir vu la dernière photo tout en bas de l'annonce, qui certes n'a rien à voir avec l'amour livresque, mais redonne un bon coup de fouet (si j'ose) en cet après-midi pluvieux...

Dieu que les chirurgiens font des miracles !!

Amitiés, Bertrand

Montag a dit…

Comment disiez-vous déjà ?

Bibliophilie : plaisir de soupeser de beaux volumes et de caresser une belle peau sur un dos lisse ?

Je me sens diablement bibliophile, ce soir !

Olivier a dit…

Bonjour,
Ainsi c'est vous Hugues qui l'avez acheté?
Quant à notre ami italien, la télévision italienne a déjà généralisé le principe du "tete culo" . Autrement dit s'il y avait une émission sur la bibliophilie sur une chaîne italienne elle serait présentée par la bimbo de la roue de la fortune (dont le nom m'échappe).
Amicalement,

bertrand a dit…

C'est pas grave Olivier que son nom vous échappe...

Franchement son nom on s'en f... un peu non ?

(sourire)

Bertrand

Raphael a dit…

C'est tétonnant, en effet.


Comment interprétez-vous cette reliure en vélin ? Un présent de Cour ?

bertrand a dit…

Cette reliure m'intrigue je dois l'avouer.

On y distingue des coutures apparentes en haut et en bas du dos, aux mors, ce qui, si je ne me trompe pas, serait plutôt l'indication d'une reliure hollandaise ??, le semis de fleurs de lis et le L couronné en long indique une provenance ou une destination de l'entourage royal, cependant, comme il s'agit d'un almanach royal (dont la connotation royale est jusque dans le titre), ce peut être une décoration de pure "esthétisme" ??

Qu'en pensez-vous ? Jean-Paul ?

Amitiés, Bertrand

Raphael a dit…

http://www.tajan.com/pdf/2002/livres08072002.pdf
le n°6 avec semis et les 7 et 8 en vélin doré aussi sans le semis. Même imprimeur-libraire, années proches, Ces almanachs étaient-ils vendus déjà reliés de cette façon ?

Hugues a dit…

Quelques informations supplémentaires : évidemment, la reliure est strictement d'époque. C'est bien un vélin doré. Le semis a été appliqué à la main, et non pas via une plaque : les écartements entre les fleurs de lys sont irréguliers.
Dans la dentelle, on trouve un petit oiseau.
Si l'un de vous a envie de le voir à Brassens demain matin, ce sera possible, je vais lui offrir une petite sortie en plein air.
H

bertrand a dit…

Vu Raphaël !

Exact, sans doute la veuve d'Houry éditrice de ce best seller pour la cour de France à l'époque, vendait-elle X exemplaires en reliure identiques de ce type.

Une sorte de reliure éditeur avant l'heure en somme.

Très certainement réservée à une élite, probablement faite à quelques dizaines voire centaines d'exemplaires seulement cependant.

Amitiés, Bertrand

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...