« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

samedi 30 août 2008

Les moteurs de recherches de livres rares : comparaison entre addall, abebooks, livre rare, vialibri et marelibri

Amis Bibliophiles Bonjour,

La recherche est un élément essentiel de la bibliophilie: recherche bibliographique, recherche d'informations, recherche d'ouvrages ou comparaison de prix.

Depuis une dizaine d'années, les moteurs de recherches marchands consacrés spécifiquement aux livres connaissent le succès et je dois avouer que je les utilise très fréquemment. Quel est le plus rapide, le plus efficace, le plus simple, en un mot le meilleur, je vous propose aujourd'hui une comparaison de leurs divers mérites.

J'ai choisi les 5 moteurs/sites qui me semblent les plus importants pour un bibliophile français : addall.com (pour sa taille et son antériorité), abebooks.fr (pour son interaction active avec le monde du livre), livre-rare-book.com (parce qu'il est français), vialibiri.net et marelibri. J'ai été tenté d'ajouter celui du SLAM, que j'ai finalement écarté parce qu'il ne représente que les catalogues des libraires formant ce syndicat professionnel.
Au niveau des critères, la discussion reste ouverte, mais j'ai retenu les suivants :
1. Simplicité d'usage (langue, zones de recherche, nombre de clics pour arriver au bon résultat, etc.)
2. Qualité de service (par exemple : tris possibles, images possibles, rapidité, etc.)
3. Exhaustivité/nb de réponses
4. Esthétique, ergonomie

Pour chacun de ces quatre critères, j'affecte une note sur 5 (5 = note maximale), je les additionne pour obtenir une note finale sur 20.

Enfin, pour terminer j'ai sélectionné quelques ouvrages divers afin d'effectuer le test :
1. Mort à Crédit de Céline, EO de 1936.
2. Les Oeuvres d'Ambroise Paré, les éditions anciennes.
3. Les pensées ingénieuses des anciens et des modernes de Bouhours
4. Le Voiage du monde de Descartes
5. Le mot clef Bauzonnet (pour les amateurs de reliures)
Le test comparatif (subjectif, forcément, mais vous pouvez donner votre avis):


1. Simplicité d'usage (langue, zone de recherche, nb de clics, etc.):
Addall.com: l'interface est simple, voire rustique, et en anglais, ce qui n'arrange rien. La zone de recherche en revanche est très complète (Auteur, titre, mots clefs et possibilités d'effectuer immédiatement des tris). A partir de la page d'accueil, il faut deux clics pour obtenir son résultat, trié comme on le souhaite, un seul si on enregistre used.addall.com, qui est le moteur consacré aux livres anciens.
Note: 4/5

Abebooks.fr: belle interface, on se trouve ici devant un vrai portail du livre et pas seulement un moteur de recherche. Le site est en français. A partir de la page d'accueil, il faut deux clics pour obtenir un résultat trié à sa convenance. La zone de recherche principale est très sommaire (Auteur, titre, mots clefs)
Note: 3/5

livre-rare-book.com: interface moyenne, on voit bien que le site est plutôt dans une logique de séduction des libraires/partenaires, avec une page d'accueil dédiée à une liste des marchands référencés. Le site est en français. Il faut deux clics pour accéder à à un résultat trié. Le problème à mon sens est que la zone de recherche n'est pas disponible sur la page d'accueil... comme si un bibliophile venait sur ce site, plutôt que sur google, pour chercher un libraire.
Note: 2/5

vialibri.net: on se rapproche du portail façon abebooks, avec des informations qui vont au delà du simple moteur de recherche. La zone de recherche est très complète (c'est la seule qui propose de limiter la recherche à certaines années d'impression, par exemple, ou une zone de prix) et elle est disponible sur la page d'accueil: un seul clic est nécessaire pour obtenir un résultat trié. C'est un point très positif. Le site est en anglais.
Note: 5/5

marelibiri.com: portail simple, très épuré, disponible en plusieurs langue. Zone de recherche très simple. Deux clics pour obtenir un résultat trié.
Note : 4/5

2. Qualité de service (par exemple : tris possibles, images possibles, rapidité, etc.):
addall.com: les tris proposés sont possibles et nombreux, mais il n'est pas possible de voir des images des livres. Rapidité correcte.
Note: 2/5

abebooks.fr: les tris sont possibles sur la page des résultats, des images sont disponibles. Rapidité correcte.
Note: 4/5

livre-rare-book.com: photos et tris possibles, images disponibles. Rapidité moyenne (parfois écran intermédiaire sur l'envoi des cookies). A notre le problème quand on veut lancer une 2ème recherche, on ne sait plus ou cliquer.
Note: 2/5

vialibri.net: tris possibles dès la page d'accueil, quelques images, recherche plutôt lente. A noter un outil de traduction des descriptions de libraires, qui peut s'avérer utile.
Note: 3/5

marelibri.com: recherche générale en homepage, sans tris possibles. Images disponibles. On peut regretter le fait qu'une recherche avancée ne soit pas disponible dès le démarrage. rapidité correcte.
Note: 3/5

3. Exhaustivité/nb de réponses :
C'est vialibri qui arrive en tête, assez largement en termes de nombre de réponses obtenues par recherche, mais au final cela s'avère très décevant, car il y a de très nombreuses répétitions (même exemplaire, même libraire) dans les résultats), allant parfois jusqu'à 3 ou 4 fois. C'est un point très négatif à mon sens, qui fait perdre pas mal de temps et donne l'impression (fausse) que le moteur est très efficace. Ceci dit, même en divisant les résultats par 3, vialibri est encore devant livre-rare. Au final, c'est abebooks et marelibri qui tirent leurs épingles du jeu, avec un taux de répétition moindre, et de bons résultats en termes de quantité. Addal souffre aussi de la répétition, mais moins que vialibri. ici, le fait que livre-rare-book propose essentiellement des livres de libraires francophones est un inconvénient majeur.
Notes :
addall.com: 3/5
abebooks.fr: 4/5
livre-rare-book: 2/5
vialibri.net: 2/5
marelibri.com: 4/5
4. Esthétique, ergonomie, note subjective:
Abebooks qui fait payer de façon significative aux libraires leur référencement, propose avec vialibri les pages d'accueil les plus agréables. Elle sont agréables. On peut reprocher à abebooks de mélanger un peu livre rare, bouquin et livre neuf, ce que ne fait pas vialibri qui est définitivement tourné vers la bibliophilie. Addall est rustique mais efficace, Livre Rare est plutôt propre, mais l'ergonomie et la navigation sont problématiques pour un bibliophile.
Au niveau de la note subjective, j'attribue un très mauvais point à vialibri pour la répétition des résultats, et la lenteur à les obtenir. C'est dommage, parce que le site ets plutôt réussi.
Notes:
addall.com: 2/5
abebooks.fr: 4/5
livre-rare-book.com: 2/5
vialibiri.net: 3/5
marelibri: 3/5
TOTAL :
addall.com: 11/20
abebooks.fr: 15/20
livre-rare-book.com: 8/20
vialibiri.net: 13/20
marelibri: 14/20

C'est curieux, j'ai plutôt tendance à utiliser addall, mais avec cette petite étude (rapide, je le concède), il s'avère qu'abebooks, marelibri et vialibri sont meilleurs. Finalement, c'est compréhensible car ils sont les seuls à proposer (dans une moindre mesure pour marelbiri) à la fois un vrai contenu sur le livre, un moteur de recherche international et une ergonomie efficace. Addall reste trop rustique est un moteur plutôt brut. Livre-rare-book souffre à mon sens d'un problème de positionnement, et surtout du fait que l'offre est francophone, voire franco-française, sur un marché qui est aujourd'hui international. Le site français est donc très nettement distancé par ses concurrents, et encore, je n'ai fait que des recherches sur des mots/titres/ouvrages français. De plus, la navigation est assez peu intuitive. Marelibri, que je connaissais mal, m'a assez séduit, je dois aussi l'avouer.

En bref : n°1 abebooks, n°2 marelibri, n°3 vialibri (malgré un défaut majeur), n°4 addall, n°5 livre-rare-book.

Votre avis?
Hugues

11 commentaires:

Gonzalo a dit…

Excellent travail, chef! Non seulement c'est très clair, très sérieux et on apprend des choses, mais en plus ca va sans doute donner lieu à des débats fratricides!

Ca fait assez longtemps que je préfère vialibri à addall. Les doublons ne me dérangent pas trop sur vialibri parce qu'ils ont tendance à se suivre dans la liste des résultats (ce qui fait qu'ils se repèrent très aisément). Je n'utilise pas marelibri, plus par manque d'habitude que par choix.

Juste un bémol sur la présence d'abebooks et de livre-rare-books dans ta sélection. On n'est pas là dans les mêmes outils: ABB et LRB ont chacun leur catalogue, mis directement à jour par les marchands (qui paient pour ce faire...), tandis que les trois autres moteurs sont en fait des "métamoteurs", qui interrogent les résultats des autres sites.
Sur vialibri, par exemple, on peut sélectionner les moteurs que l'on interroge, à droite du champ de recherches sur la page d'accueil. IL est à noter que Vialibri interroge directement abebooks, maremagnum, LRB et le site du SLAM (j'ignore dans quelle mesure les résultats qui sortent sont conformes aux résultats obtenus sur chacun de ces sites).

Hugues a dit…

Tu as raison pour le bémol Gonzalo.
Je me suis interrogé avant d'ajouter abe et LRB à la comparaison et puis finalement, je me suis dit que du point de vue des utilisateurs, peu importe que l'un soit un métamoteur (addall, vial, marelibri) et l'autre pas (lrb, abe), ils les utilisent pour la même chose.
C'est l'usage qui prime, et je les ai donc gardés.
En tout cas, ça donne envie de réessayer marelibri.
H

Tristan a dit…

Merci.
Je ne connaissais pas vialibri et marelibri, je vais aller essayer tout de suite.
Sinon, j'utilise addall plutôt, voire abebooks... quant à LRB, je n'ai pas utilisé ou visité ce site depuis 1978, et le design n'a pas changé!
Tristan

Anonyme a dit…

Bravo,
En pratique, quelles sont vos expériences d'achat de livres en dehors du pré carré français? (je veux dire libraires lointains non tournés vers notre pays habituellement).
Lauverjat

Hugues a dit…

Lauverjat,
J'achète dans le monde entier, grâce à ces sites ou via ebay. En fait les libraires étrangers sont tout aussi fiables que les libraires français, voire plus pour les anglo-saxons avec lesquels je n'ai jamais eu aucune mauvaise surprise.
Deux conditions néanmoins:
1. Demander à voir des photos, les descriptions sont déjà souvent subjectives, alors dans une langue étrangère...
2. Attention aux frais de douane pour les ouvrages chers.
Hugues

Olivier a dit…

Amusant ce concours d'élégance. A vrai dire j'aurais établi le même classement subjectivement (mais je n'utilise pas vialibri). J'avoue que, de plus en plus, c'est marelibri que j'utilise peut-être parce qu'il est parrainé par Umberto Eco mais surtout parce qu'il propose une version en swahili...!
Olivier

Michel37 a dit…

Personnellement j'utilise plutôt abebooks d'abord et ensuite addall si je ne trouve rien car il y a trop de doublons ! Marelibri ne me convient pas car écrit en caractères beaucoup trop petits. J'utilise LRB pour la recherche sur des ouvrages courants en langue française.
Pour ce qui concerne les achats à l'étranger, les seules mauvaises surprises l'ont été avec des libraires sud-américains : du moment que l'on peut encore lire l'ouvrage, c'est du très bon état, en plus étaient de très mauvaises foi !

frédérick a dit…

Merci de cet excellent article. Je ne connaissais pas tous ces moteurs de recherches.
Ce site est vraiment indispensable.

Anonyme a dit…

Hugues,

Si vous commencez à révéler ainsi le nom des meta-moteurs que les libraires utilisent quotidiennement pour fixer leurs prix et/ou faire leurs courses, ces derniers vont faire la gueule ;-)

Vialibri propose des outils très intéressants mais je lui préfère de très loin addall, qui permet de voir très clairement et sans fioriture inutile 50 résultats par page. Il faut savoir que l'un comme l'autre sont souvent imprécis et omettent souvent des résultats intéressants. Ne pas hésiter, donc, à affiner ses recherches ou à les renouveler sur plusieurs semaines !

Je ne mets pas marelibri dans la même catégorie, car il ne fédère, pour l'instant que cinq sites (parmi les plus intéressants à mon goût de... libraire), mais je le trouve assez intéressant, par sa simplicité d'utilisation et pour la possibilité de faire des recherches par thème, forcément incomplètes, mais dans lesquelles on peut trouver des références intéressantes.

Quant aux sites de libraires, je ne reviendrai pas sur LRB, qui mérite, hélas, sa dernière place. Je voudrais juste signaler antiqbook.com, site hollandais qui fédère de plus en plus de grands libraires déçus d'abebooks. Le site n'est pas des plus glamour mais on y trouve une quantité importante de bons livres à des prix souvent intéressants (je précise que je n'y vends pas de livres, la publicité est donc gratuite !).

Il existe un autre site que les libraires espèrent plein d'avenir : biblio.com. Le site est américain et on y trouve pour l'instant très peu de libraires européens mais il est très innovant et permet, par exemple, d'afficher jusqu'à cinq images des livres, et en haute résolution.

Quant à Abebooks, tout le monde espère que son nouveau maître, Amazon, en fera son portail du livre ancien et rare, ce qui permettra d'éliminer tous ces livres de poche et autres best-sellers (souvent vendus par des "mega-listers" - en anglais dans le texte - qui n'ont pas leurs références en stock) qui le polluent. Voeu pieux ?

Julien

Anonyme a dit…

Bonjour à tous

Je me faisais la meme reflexion que Gonzalo quant au fait que Vialibri, Addall et Marelibri sont des meta moteur.
J'utilise preferentiellement vialibri qui donne un listing plus complet; sur addall et vialibri les doublons étant la plupart du temps à la suite, on fini rapidement par repérer le nom des vendeurs C'est la que l'on se rend compte des difference de prix pratique par les vendeurs en fonction du site de mise en vente.

Dans la pratique, j'affine toujours ma recherche par une visite sur Abe et LRB, car il y a parfois des oublis que je ne suis pas parvenu à expliquer (orthographe, mot cle?)

En ce qui concerne les achats à l'étranger, j'achéte de temps à autre au Canada (francophone et anglophone), parfois aux USA, et en europe mon expérience se limite à l'allemagne, la Hollande, Belgique Espagne et Italie (Dieu qu'ils sont chers ces Italiens!!)

amitiés
Pascal de Soissons

Aldus a dit…

Un grand bravo pour ce comparatif très complet.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...