« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

jeudi 25 septembre 2008

L'air de Lourmarin, ou la promenade de Pierre

Amis Bibliophiles Bonsoir,

Semaine chargée, petits problèmes techniques sur le blog qui expliquent la disparition momentanée du bandeau, moment délicieux et imprévu passé avec un grand libraire espagnol lecteur du blog, que je vous conterai le moment venu... Il est temps de se reposer et de laisser Pierre nous guider dans les allées du Salon du Livre Ancien de Lourmarin...

C'est un des avantages de la Provence que de pouvoir proposer des salons ouverts du livre ancien à la fin de l'été avec la garantie d'un temps clément et d'un cadre bucolique. Celui de Lourmarin en cette fin de septembre répondait aux critères mentionnés.
Je vous propose quelques images de ce salon vues par un promeneur littéraire. Tout d'abord un point fort, la qualité indéniable des libraires présents sur le site avec un effort particulier sur la présentation des livres ; pas de déballage à la hussarde, pas de mise en scène intimidante non plus.
J'ai été encore surpris par la large place donnée aux plats rayonnants des percalines et polychromes et me suis amusé à étudier (avec discrétion) les collectionneurs hetzeliens armés de leurs carnets à doublons… J'ai bien sûr été tenté par ce petit opuscule de M de la Martinière ou par ces deux in folio achetés par un grand escogriffe aux cheveux gris (le pauvre erre m'a avoué avoir été contraint de se séparer de sa bibliothèque Napoléonienne il y a peu).
J'ai préféré hésiter sur un beau voyage de Bougainville et sur un atlas du 2eme voyage de Cook…
Un local était réservé aux libraires experts.
En fait, pour être expert, il suffit simplement d'avoir des vitrines en verre. Pas compliqué !

Les prix proposés par ces professionnels étaient en parfaite harmonie avec tout le reste du salon et des trois Semaines Saintes proposées dans un joli maroquin rouge, la plus chère mais pas la plus belle l'était par un bouquiniste installé en marge du salon…

Je suis reparti de ce salon avec de beaux livres pleins les yeux et une jolie bible de Royaumont, (la 1ere BD de l'histoire dit-on) in quarto, amusante en ce que l'ancien testament édité en 1720 est associé à une édition du nouveau testament par Pierre le Petit de 1670. Donc, la première est de Lemaitre de Saci et la deuxième de son pseudonyme le sieur de Royaumont qui est en fait Nicolas Fontaine… Bon, je sais ! J'en ai déjà deux mais si le 21eme siècle est religieux, comme cela est prévisible, je ne veux pas être en rupture de stock !

J'ai pensé à Raphaël qui aime les reliures allemandes en bois et peau de truie. Une restauratrice en proposait des reproductions admirables au papier vergé vierge. De quoi tenter les faussaires, semble-t'il.

Amicalement. Pierre

Merci!
Hugues

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Des photos, des photos, des tentations, des supputations (des reliures estampées à froid ?, un Ronsard de Buon ?)c'est pas juste vu d'ici dans le grand nord! et en plus on ne peut rien toucher!
Lauverjat

Mathieu Â-V a dit…

Cher Pierre, nous avons donc sûrement dû nous croiser puisque je partageais un stand dans la salle des "libraires experts" qui n'ont pas, à en croire par exemple le Parallèlement de Verlaine illustré par Bonnard et somptueusement relié, que leurs vitrines en verre pour justifier leur "appellation".
Vous avez raison de parler du salon de Lourmarin qui est un vrai salon de bibliophilie avec une sélection très éclectique et toujours d'un très bon niveau. J'y participe de puis trois ans et même si les clients et les libraires des quatre coins de France voire d'Europe sont au rendez-vous, il ne me paraît pas encore assez connu; et c'est un tort lorsque l'on sait qu'en plus du beau temps garanti à cette période de l'année, le village est sublime et la bonne table de Reine Sammut qu'à quelques pas... Ce n'est ni Frédérick ni Bergamote qui me contrediront. N'hésitez pas à passer nous voir l'année prochaine.

frédérick a dit…

J'avais eu le bonheur de me régaler des fameux "pieds et paquets" de Reine à Lourmarin. Malheureusement, c'était à une époque ou le salon de Lourmarin n'existait pas, et la passion de la table n'a pas été agrémentée de la passion du livre. N'hésitez pas à signaler ce salon l'année prochaine, car même si c'est loin, les libraires ont l'air bons, et puis il y a Reine Sammut. Avis à Mathieu, et à ceux qui sont près à se joindre...

Gonzalo a dit…

Beau salon, qui m'était inconnu jusqu'ici. Ca donne envie d'y faire un tour!

Jean-Paul Fontaine a dit…

Et si on affrétait un car pour y aller ensemble l'année prochaine...ou un train...un train de plaisir , du Livre !

pierre a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Hugues a dit…

Euh, Pierre, vous êtes plutôt autour de 2000 lecteurs différents à lire le blog ce mois-ci.

Mais ceci dit, Jean-Paul et moi avons évoqué plusieurs fois la possibilité de déloclaiser le déjeuner des bibliophiles, voire de proposer une sorte de petit week-end bibliophilique... nous avons même déjà une idée de lieu.

Mais Lourmarin 2009 serait également une très bonne idée et on peu travailler là dessus. Je reviens vers vous en privé.

Hugues

Hugues a dit…

Euh, Pierre, vous êtes plutôt autour de 2000 lecteurs différents à lire le blog ce mois-ci.

Mais ceci dit, Jean-Paul et moi avons évoqué plusieurs fois la possibilité de délocaliser le déjeuner des bibliophiles, voire de proposer une sorte de petit week-end bibliophilique... nous avons même déjà une idée de lieu.

Mais Lourmarin 2009 serait également une très bonne idée et on peu travailler là dessus. Je reviens vers vous en privé.

Hugues

Olivier a dit…

Ce Ronsard, à côté de cet Aristote (relié (très bien et à l'époque) avec un Platon en fin si je ne m'abuse) me font penser que les libraires sont de (relatifs) grands voyageurs.
Je les ai croisé (et le libraire lavalois qui les vend [sauf erreur]) dans un petit port de Normandie cet été.
Beau Salon,
Cordialement,
Olivier

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...