« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mardi 7 octobre 2008

Miscellanées de Monsieur H.

Amis Bibliophiles Bonsoir,

1. Avant tout, quelques nouvelles du blog. Vous avez été plus de 2600 visiteurs différents à avoir visité le blog au mois de septembre, pour près de 10 000 pages vues. C'est je crois le meilleur mois.

2. Un jeune libraire me demande si vous seriez capable d'identifier ces armes:

3. Sylvain, bibliophile débutant, mais déjà passionné aimerait avoir votre avis sur cet ouvrage qui porte l'annotation ancienne suivante "reliure appartenant à la bibliothèque de Philippe-Egalité". Qu'en pensez-vous? Sylvain, est-elle signée? En passant, Sylvain m'a adressé un gentil email pour m'informer que c'est la lecture attentive et régulière du blog qui l'a fait basculer en douceur dans le monde de la bibliophilie... J'en suis un tout petit peu fier quand même! :)

4. Enfin, Martin a porté ce site à ma connaissance, une base de données d'ex-libris, dont je suis certain qu'il va au moins capter l'attention de Rémi: http://bpun.unine.ch/ExLibris/moteur.htm

(Je vais prochainement refondre les liens du blog, et je l'intégrerai à ce moment là).

H

3 commentaires:

Gonzalo a dit…

Ils sont forts ces suisses! En plus de cette excellente base d'Ex-Libris, ils ont fait la base "passe-partout", consacrée aux ornements typographiques du XVIIIe siècle: http://www2.unil.ch/BCUTodai/app/todaiGetIntro.do;jsessionid=2C8114ABFE3F63B9D28C93039AED024D?uri=todaiInfo&page=todaiLogo.html

(désolé pour la longueur du lien!)

sylvain a dit…

Malheureusement la reliure des Tableaux de Paris n'est pas signée.

Merci encore pour ce blog passionnant.

Sylvain (depuis Madrid)

Anonyme a dit…

Le blason double: Cf OHR des armoiries très proches un peu simplifiées (sans la tiare papale au milieu du second blason)
armes de Marie Thérèse Félicité d'Este-Modène duchesse de Penthièvre dite Mlle de Modène, fille de François-Marie duc de Modène et de Charlotte Aglaé d'Orléans, née 6-10-1726, mariée 29-12-1744 avec Louis Jean Marie de Bourbon duc de Penthièvre grand amiral de France , décédé 30-4-1754
se lit: premièrement :d'azur à trois fleurs de lys d'or (de France) au bâton péri en barre de gueules, (blason à votre gauche)
deuxièmement : écartelé 1 et 4 d'or à l'aigle éployé de sable becqueté membré et diadémé d'or (qui est de l'Empire Germanique), au 2 et 3, d'azur à trois fleurs de lys d'or à la bordure endentée de gueules et d'or au pal de l'Eglise avec une tiare, sur le tout d'azur à l'aigle d'argent becquetée languée et couronnée d'or (d'Este) (ce pal n'existe pas sur OHR)
;www.heraldique-europeenne.org/Regions/Italie/Modene.htm - 23k -

Le blason suivant est celui d'un comte évêque "écartelé de France et de Champagne"
OHR n° 1669 non identifié sur "histoire ecclésiastique pour servir de continuation à celle de Ml'abbé de Fleury" Paris, 1731.
Je n'ai rien trouvé parmi les évêques français s'agit-il d'une institution?
Lauverjat

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...