« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

Trois coups de coeur à suivre

vendredi 31 octobre 2008

Les cuirs incisés de Paul-Emile Colin

Amis Bibliophiles Bonsoir,

Grande première ce soir, puisque le blog accueille l'article d'une autre blogueuse de chox, bien connu de vous: Bergamote. Elle vous propose un article sur Les cuirs incisés de Paul-Emile Colin. Je ne connaissais pas cette technique. Et vous?

"En décembre 2007, j’ai eu la chance de pouvoir admirer une magnifique exposition intitulée « À Livres Couverts » dans la non moins magnifique ville de Nancy (que j’aime à un point tel que je lui dois mon pseudonyme). Plus de cinq siècles de reliure retracés par un peu moins de 250 livres tous plus beaux les uns que les autres.
Les reliures du XVème siècle m’ont comme à chaque fois laissée béate d’admiration. Mais les reliures qui m’ont vraiment touchée, dont je suis littéralement tombée amoureuse, sont celles de Paul-Émile Colin, plus précisément ses cuirs incisés.
Paul-Émile Colin naît à Lunéville en 1867. Après des études de médecine, il exerce cette profession durant quelques années à Lagny-sur-Marne mais abandonne définitivement la médecine en 1901, pour se consacrer à la gravure sur bois. Il illustre, malgré une myopie très importante, plus d’une vingtaine de livres, au canif et au burin sur bois.
Amoureux de la nature et de la vie rurale, plus particulièrement de la campagne lorraine (je le comprends), Colin adapte les techniques de xylographie au travail de la peau, en imaginant des reliures pour les livres qui semblent l’avoir particulièrement marqué, pour ses exemplaires personnels ou ceux offerts à ses proches.
Il réalise des cuirs incisés incrustés dans le plat supérieur de reliures exécutées par de grands noms : Emile Carayon, Marie Brisson, Georges Canape, René Kieffer ou Georges Cretté.
Il suit de près la confection des reliures. Il peint même, à la gouache, les gardes de certains ouvrages. Une quinzaine de décors a pu être répertoriée.
Un peu plus tard, il rehausse de peinture dorée les plaques de veau blond teintées de camaïeux havane et marron et incrustées dans des maroquins bruns ou noirs.
Après une interruption de quelques années, il revient aux cuirs incisés, avec cette fois des inspirations italiennes (pays qu’il a plusieurs fois visité dans les années 20), des formes plus géométriques, ou dans un style Art Déco. Paul-Émile Colin décède en 1949 à Bourg-la-Reine.
Le Musée de l’École de Nancy (à visiter absolument, un petit bijou) conserve plusieurs livres dont les reliures ont été décorées par Colin.

Sources :
- catalogue de l’exposition « A livres couverts », Bibliothèque Municipale de Nancy, octobre 2007, ISBN 978-2-9515634-5-2
- clichés Damien Boyer, Musée de l’École de Nancy."

Merci,
H

mardi 28 octobre 2008

Miscellanées de Monsieur H.

Amis Bibliophiles Bonsoir,

Un bibliophile fatigué, mais qui trouve le temps de poster un message ce soir... N'hésitez pas nous faire part de vos avis sur une revue bibliophile idéale...
1. Bonne ou mauvaise nouvelle? La carte du Canada qui sera vendue par Sotheby's n'est pas celle qui a été volée à Harvard.

2. Curieux... ou quand c'est n'importe quoi, c'est vraiment n'importe quoi...
http://cgi.ebay.fr/ws/eBayISAPI.dll?ViewItem&rd=1&item=160294850876&ssPageName=STRK:MEWA:IT&ih=006
3. Une bonne, une excellente nouvelle, une merveilleuse nouvelle puisque Fedora réalise son rêve en ouvrant aujourd'hui L'atelier du Livre dans le cadre magnifique du Potager du Dauphin à Meudon. Il est possible que nous lui rendions visite lors d'un prochain déjeuner des bibliophiles. Je vous ai déjà parlé plusieurs fois de Fedora dans le blog, voici ses services. Reliure soignée:
-bradel toile
-demi cuir
-reliure 5 nerfs à coin
-plein cuir
-boite, chemise, étui
Dorure:
-titre
-fer à dorer
-roulette
Restauration:
-restauration des reliures cuir (mors, coiffe, coin...)
-restauration papier
L'atelier est ouvert du lundi au samedi.
Vous pouvez bien sûr la contacter par email: fedora86@hotmail.fr

4. Pierre recherche une photo en couleur de l'exlibris de Rahir, pouvez-vous l'aider?

Allez, dodo!




H

dimanche 26 octobre 2008

Débat / Réfléchir: quelle revue pour quels bibliophiles?

Amis Bibliophiles Bonjour,

Je devisais hier avec un bibliophile bien connu du blog. Nous comparions notamment les rares magazines papier qui sont proposés aux bibliophiles à savoir le Magazine du Bibliophile, évidemment, et Arts et Métiers du Livre. Deux offres très différentes, dont aucune n'est réellement satisfaisante pour les bibliophiles.

Nous nous sommes piqués au jeu, essayant de définir ce qui pour nous serait le magazine ou la revue idéale pour un bibliophile. Au final, même si nos vues convergent souvent, nous en avons conclu que le mieux serait encore de demander l'avis des lecteurs du blog: je vous pose donc la question, en espérant que vous serez nombreux à répondre. J'ajoute quelques questions plus précises, pour amorcer le débat.

Que serait pour vous le magazine de bibliophilie idéal?
Quelle serait sa périodicité? Mensuelle, trimestrielle?
Ou serait-il disponible? Par abonnement? Par souscription? En kiosque?
Combien de pages devrait-il proposer?
Quelles rubriques seraient incontournables?

En ce qui me concerne, je rêve plutôt d'une publication d'une soixantaine de pages, bimestrielle (qui paraît tous les deux mois), généraliste sans être trop érudite, bien illustrée. Idéalement, j'aimerais la trouver en kiosque, mais il me semble que la distribution est compliquée en France. Je n'aurais donc rien contre un abonnement, à la condition que la qualité et la pertinence des articles se maintienne. Pour le reste, je suis assez peu attaché aux articles de type agenda ou compte-rendu de vente, en dehors des événements exceptionnels (Bérès par exemple). Sur le format, je n'ai pas préférence, mais j'imagine assez bien quelque chose de très qualitatif, quitte à payer une quinzaine d'euros, comme la revue Esprit par exemple.

Et vous, qu'en pensez-vous? Rêvons un peu!

H

samedi 25 octobre 2008

Bibliophilie et science: la chimie à l'honneur

Amis Bibliophiles Bonsoir,

La bibliothèque de Bernard est inépuisable, et il vous propose de découvrir ce soir deux curieux livres de Chimie, aux superbes illustrations. J'avoue qu'en dehors des livres de médecine, et encore, si on considère que la tératologie est une discipline médicale, je suis peu connaisseur des livres de sciences. Néanmoins, j'ai toujours grand plaisir à les feuilleter, en prenant l'air pénétré du lecteur qui comprend ce qu'il a sous les yeux, alors qu'en fait... je me contente de regarder les images! Mais c'est déjà un plaisir merveilleux. Et c'est aussi un grand plaisir de retrouver Bernard sur le blog. Je lui cède la parole. (en passsant, est-ce le même Decremps qui a écrit un livre sur la "magie blanche"?).

"Je vous présente aujourd’hui deux rares ouvrages de chimie, remarquables pour leurs illustrations. Le premier, paru en 1823, symbolise pour la première fois les réactions chimiques par des figures simples et explicites. Il a été écrit par Henri Decremps (1784-1790), surtout connu pour ses ouvrages sur la magie blanche publiés de 1784 à 1791. Le second, paru en 1853, est illustré de planches en couleur.

Diagrammes chimiques, ou recueil de 360 figures qui expliquent succinctement les expériences par l’indication des agents et des produits à côté de l’ appareil.
Paris, Carilian-Goeuri. 1823.
1 volume in-4 ; XLVII pp, 112 pl, 80 pp.
En 1823, Decremps publie ce livre remarquable et très rare, entièrement consacré à la chimie. La première partie comporte un abrégé de nomenclature chimique en six langues puis un vocabulaire contenant l’étymologie et la définition des mots techniques employés en chimie. La deuxième partie, la plus importante, est consacrée aux diagrammes chimiques, sous forme de planches gravées. Les réactions chimiques sont représentées par des courants montrant le déplacement des éléments constitutifs, et donnant un aperçu analogue à celui de nos équations modernes. Il y a ainsi 112 planches gravées suivies de notes explicatives classées en plusieurs groupes : affinité et attraction, calorique, corps composés gazeux et corps simples concrets non métalliques, bases salifiables, acides et sels, métaux, matières organiques végétales ou animales.
Ferussac, dans un bulletin de 1823, commente cet ouvrage : « Par un assemblage de lignes et à l'aide de quelque mots, il exprime des faits et des théories dont l'explication exigerait des pages entières ; au moyen de ces lignes et de ces mots, il construit des figures auxquelles il a donné le nom de Diagrammes. Ces figures sont au nombre de 360, comprises dans 112 planches. Chacune d'elles représente une opération chimique souvent très compliquée ; agents, produits de l'opération, théorie des phénomènes, jeu des attractions, tout s'y trouve mis en action. Chaque corps élémentaire est représenté par une bande dont l'interligne est remplie soit par des points, soit par des hachures horizontales , obliques ou verticales , différence indispensable pour éviter la confusion; ces bandes entrelacées de diverses manières ont une direction déterminée par le rôle que joue dans l'opération l'élément qu'elles représentent. Leurs extrémités se relèvent si l'élément doit se dégager , elles se baissent au contraire si l'élément doit se précipiter. A l' aide de ces figures l'auteur représente jusqu'aux atomes inventés par Dalton pour donner une idée de la composition des corps. Il assigne une forme à ces atomes, il les groupe, il les suppose groupés dans un dissolvant sans action sur eux, et il indique le changement qui doit s'opérer s'il survient un atome d'un autre corps doué d'une affinité supérieure, en vertu de laquelle il se substitue à l'atome qu'il a déplacé. »
Les planches renfermant les diagrammes sont précédées par une série de tableaux synoptiques qui, dans un petit espace, présentent la préparation et les parties proportionnelles des produits chimiques les plus intéressants.

Le second ouvrage :

Notions générales de chimie.
Paris, V. Masson. 1853.
1 volume in-8 ; VIII, 487 pp, 24 pl aquarellées.

Théophile-Jules Pelouze ( 1807-1867), chimiste français, a été l’assistant de Gay-Lussac et lui a succédé en 1839 à la chaire de l’École Polytechnique jusqu'en 1845. Il a enseigné également au Collège de France et au Muséum d'histoire naturelle. En 1837, il a été élu à l’Académie des Sciences. Il a déterminé avec très grande précision le poids atomique de plusieurs éléments.
Edmond Frémy (1814-1894), a été préparateur de Pelouze au Collège de France de 1837 à 1846, suppléant de Gay-Lussac au Muséum d’Histoire Naturelle de 1842 à 1850, puis professeur de 1850 à 1892. Il enseigna la chimie à l’Ecole Polytechnique de 1846 à 1884. Il a synthétisé rubis et émeraude.
Ce cours de chimie est orné de planches aquarellées « qui représentent fidèlement la forme et la disposition des appareils employés dans les laboratoires et dans les fabriques».

Superbe, on sent bien que sur ce second ouvrage, on est résolument entré dans le 19ème siècle.

Merci Bernard,

H

jeudi 23 octobre 2008

Escrocs et vol de livres: vol des codes Freeman et Maxwell

Amis Bibliophiles Bonsoir,

Je reprends mon cycle sur les escrocs qui hantent le monde du livre, en attendant de donner plus d'exposition à ces textes..., pour donner un peu d'espoir à ceux à qui on un jour volé un livre, et pour montrer que escroc de haut vol comme Libri, ou Arsène Lupin amateur comme nos deux amis américains, ils finissent souvent par se faire prendre.

L'action s'est déroulée cet été au Rutherford B. Hayes Presidential Center de Fremont dans l'Ohio. Deux livres précieux furent volés: le "Laws of the Territory of the United States North West of the Ohio", publié en 1796, et plus connu sous le nom de Code Maxwell, et le "Laws of the Territory of the United States North West of the River Ohio", publié en 1798, et plus conny sous le nom de Code Code.

Je ne sais si les voleurs de livres se passent le mot, mais encore une fois, le déroulement des faits est assez rocambolesque: Le 27 Juin, Joshua McCarty et Angela Bays se sont présentés à la bibliothèque et ont demandé à consulter les deux ouvrages, qui était dans le même étui. Curieusement, McCarty a réussi à emmener les deux livres dans les toilettes pour dames... Première curiosité, puisque Joshua McCarty est un homme.... cette incongruité a éveillé l'intérêt d'un employé de la bibliothèque qui a interpellé McCarty et récupéré les livres.... Deuxième curiosité, les employés de la bibliothèque n'ont pas vérifié les livres, et n'ont découvert qu'au mois de septembre que les pages du code Freeman avaient disparu. Seule restait la reliure.

Attention, maintenant, accrochez-vous: entre le vol et sa découverte en septembre, le 25 août précisément, un certain Zachary Scranton s'est présenté à la bibliothèque et a demandé à consulter le Code Maxwell (l'autre). N'ayant pas de pièce d'identité, il a proposé de laisser son sac à dos en guise de caution... Troisième curiosité. Evidemment, Scranton a profité d'un moment d'inattention des employés pour s'enfuir et leur laisser le sac à dos, rempli de papier toilette... Vous l'aurez deviné, c'est McCarty qui avait payé Scranton pour voler le deuxième ouvrage (300$). Pour votre information, les deux livres valent ensemble environ 100 000$.

Les trois complices furent finalement arrêtés, et la police découvrit que McCarthy avait vendu le Code Freeman a un amateur anglais pour 25 000$ par l'intermédiaire d'un libraire de Philadelphie. Le code Maxwell fût retrouvé chez un autre libraire... Les voleurs sont aujourd'hui sous mandat fédéral.

Tout est bien qui finit bien comme vous le voyez, et vous pouvez dormir sur vos deux oreilles la bibliothèque demande maintenant un papier d'identité avec une photo pour pouvoir consulter un ouvrage rare. La sécurité est donc... maximale. L'histoire ne dit pas s'ils utiliseront un registre, ou si un sac un dos rempli de papier toilette pourra encore servir de garantie.

H

mardi 21 octobre 2008

Quelques nouvelles, une claie, une carte...

Amis Bibliophiles Bonsoir,

Nous avions eu l'occasion de parler ici des claies, et même d'en identifier quelques unes. Pour mémoire, selon le DEL, une claie est une bande de peau, de parchemin ou de toile collée sur le dos d'un corps d'ouvrage - entre les ficelles et les rubans - et sur les contreplats pour renforcer l'ensemble du volume.

L'histoire nous rattrape puisque c'est la découverte d'une clair dans la reliure d'un ouvrage ancien qui a permis de mettre à jour des éléments nouveaux sur Saint-Guillaume, patron de Neufchatel en Suisse. Le texte découvert sur la claie d'un ouvrage ancien de la bibliothèque d'un monastère était heureusement présent dans son intégralité. En le comparant à d'autres éléments, son étude a permis de préciser l'histoire de ce Saint.

Si vous souhaitez en savoir plus: vous pouvez lire cet article: http://www.letemps.ch/template/regions.asp?page=7&article=241477.

En découvrant cette dépêche je me suis posé plusieurs questions: que Diable allaient-ils chercher dans la reliure de l'ouvrage qui a livré ce secret? Les claies doivent-elles rester où elles sont, c'est à dire "dans" la reliure des livres....? Et qui sait combien de textes rares sont aujourd'hui dans les dos de nos ouvrages?

Moeurs du marché de la Bibliophilie:

Rien à voir avec la vie du saint homme, mais une autre brève découverte ces derniers jours dans l'actualité: une carte du Canada de Champlain, la "Carte Geographiqve de la Novvelle Franse faictte par le Sievr de Champlain ...", datée de 1612 et qui va être mise en vente par Sotheby's le mois prochain pourrait très probablement être celle qui a disparu de la bibliothèque de Harvard. Elle est estimée entre 30 et 40000 livres sterling et est considérée comme la carte la plus importante de l'histoire du Canada.

Harvard avait découvert la disparition de cette carte au cours de l'inventaire qui succéda au vol de plusieurs cartes.

Harvard va dépêcher des experts pour comparer la carte de Sotheby's à une image numérique de la carte volée.

A suivre donc...

H

dimanche 19 octobre 2008

Expositiond e Reliures V

Amis Bibliophiles Bonsoir,

Je vous propose de poursuivre ce soir l'exposition des reliures d'illustrés modernes de Michel. Les bibliopégimanes et autres amateurs de belles reliures seront intéressés. Vous noterez au passage que les provenances sont souvent prestigieuses.
MENARD Louis Rêveries d'un Païen Mystique
Durel, Paris. 1909. In-8 Raisin.
exemplaire de présent, hors justification, réimposé sur papier de chine avec portrait de l'auteur en frontispice gravé à l'eau-forte par G. Noyon en 3 états, xxxv, 182 pp., préface de Maurice Barrès, somptueuse reliure signée Marius Michel en plein maroquin noir, dos à 4 nerfs sautés, large encadrement mosaïqué sur les plats, doublure de maroquin rouge avec filet doré d'encadrement, garde de soie brochée dorée, tranches dorées sur témoins, couvertures conservées, sous étui bordé, ex-libris de H. Marius Michel, H. Descamps-Scrive et P. Guerquin

ZOLA Emile La confession de Claude
Librairie Internationnale, Paris. 1866. In-18 Grand-Jésus
édition originale, 320 pp., reliure signée Kauffman-Horclois en demi maroquin vert sapin à coins, dos à 5 nerfs joliment orné de caissons doré avec motifs mosaïqués en maroquin rouge, pièce de titre en maroquin rouge, roulette doré sur les nerfs, tête dorée, couvertures et dos conservés
ZOLA Emile L'Oeuvre
Charpentier, Paris. 1886. In-18 Grand-Jésus
édition originale, un des 175 exemplaires sur Hollande (n° 99), 491 pp., reliure signée P. Ruban en demi maroquin aubergine à coins, dos lisse à décor floral mosaïqué, filet doré sur les plats, tête dorée, couvertures et dos conservés
ZOLA Emile Une page d'amour, 2 vol.
Librairie des Bibliophiles, Jouaust, Paris. 1884. In-12 Raisin.
tirage à petit nombre, un des 200 exemplaires sur Hollande (non justifié), portrait de l'auteur en frontispice, iv, 261 pp., 5 illustrations hors-texte, 287 pp., portrait gravé ajouté de Zola par Toussaint, en frontispice, 5 illustrations hors-texte, précédée d'une lettre-préface, avec dessins d'Edouard Dantan gravés à l'eau-forte par A. Duvivier, reliure signée de Durvand en demi maroquin bleu à coins, dos lisses mosaïqués à décor floral, pièces de titre, couvertures conservées, têtes dorées
SOULAGES Gabriel Le malheureux petit voyage
Editions du Charme, Paris. 1942. In-4 Ecu.
tirage limité à 750 exemplaires, un des 100 exemplaires sur vélin d'Arches (n° 125) enrichi d'une suite en noir des eaux-fortes et une suite en couleurs des bois, 187 pp., 24 compositions gravées sur cuivre par Maurice Leroy et 59 titres, lettrines et culs-de-lampe gravées sur bois par Poilliot, reliure signée Levitzky en plein maroquin tête-de-nègre, dos à 4 nerfs sautés orné de caissons avec 5 encadrements de filets dorés agrémenté d'une petite fleur mosaïquée dans les angles, plats ornés de filets dorés avec des guirlandes florales de roses mosaïquées dans les coins, doublures de maroquin carmin cernés de filets dorés et d'un listel de maroquin gris clair ponctué de fleurettes roses et de petits fleurons dorés, tranches dorées sur témoins, couvertures et dos conservés, sous étui bordé, ex-libris de la celèbre librairie Simopnson de Bruxelles

LARBAUD V. Beauté, mon beau souci...
Nouvelle Revue Française, Paris. 1920. In-8 Carré.
édition limitée à 412 exemplaires sur vélin Lafuma-Navarre (n° 16), 145 pp., illustré de 40 gravures au burin par J.E. Laboureur, reliure signée Alix en plein maroquin noir, dos lisse orné d'un éventail argenté, plats mosaïqué de motifs en éventails en dégradés de couleurs vives, doublure et garde en box vert pale, toutes tranches dorées sur témoins, couvertures et dos conservés, sous chemise et étui


MAETERLINCK Maurice Le Trésor des Humbles
Mercure de France, Paris. 1896. In-12 Carré.
édition originale, un des 20 exemplaires sur Hollande van Gelder (n° 14), 309 pp., table, reliure signée Huser en plein maroquin fauve, dos à 5 nerfs finement orné de filets droits et enlacés en encadrement des caissons, encadrement repris à l'identique sur les plats,double filets dorés sur les coupes et coiffes, doublure de maroquin vert pâle orné au centre d'un encadrement de sept filets dorés et d'une bande de maroquin fauve ornée d'une roulette dorée, tranches dorées sur témoins, couvertures conservées

HERMANT Abel Le crépuscule tragique. Mémoires pour servir à l'Histoire de la société. D'une guerre à l'autre guerre, III
Alphonse Lemerre, Paris. 1921. In-12 Carré.
un des 50 exemplaires sur hollande (n° 24), 373 pp., reliure signée Devauchelle en demi maroquin grenat à coins, dos à 5 petits nerfs joliment orné, filet doré sur les plats, tête dorée, couvertures et dos conservés, ex-libris Charles Hayoit
HERMANT Abel Le cycle de Lord Chelsea, 4 vol.
Gallimard, Paris. 1923. In-4 Pot
édition originale, un des 108 exemplaires de luxe in-4° tellière sur papier vergé pur fil Lafuma-Navarre (n° LXXIX pour les tomes I,II,III et n° XLIX pour le tome IV), tome I : le subordeneur, 206 pages, tome II : le loyal serviteur, 206 pages, tome III : dernier et premier amour, 209 pages, tome IV : le procés du très honorable Lord, 273 pages, reliures signées E. & A. Maylander en demi maroquin pourpre à coins, dos lisses mosaïqués d'un fin listel en maroquin vert et d'un double filet doré, date en queue, filets dorés sur les plats, têtes dorées, couvertures et dos conservés, ex-libris Charles Hayoit, magnifiques exemplaires impeccablement établis et d'une grande provenance (Vente Hayoit chez Sotheby's, 1/12/2001, n° 1027)


CHATEAUBRIAND F.A. de Atala ou les amours de deux sauvages suivi de René
Librairie des Bibliophiles, Jouaust, Paris. 1877. In-18 Raisin .
tirage à petit nombre, 247 pp., compositions d'Emile Lévy gravée à l'eau-forte par Boutelié, dessins de Giacomelli gravés sur bois par Rouget et Sargent, reliure signée Engel en plein maroquin havane, dos à 5 nerfs, caissons avec un listel de maroquin vert encadrés de filets et roulettes dorés, pièce de titre en maroquin vert, plats encadrés d'un listel de maroquin vert encadrés de filets et roulettes dorés formant grecques aux angles, filet doré sur les coupes et coiffes, doublure de soie bleue encadrée d'une large bande de maroquin mosaïqué bleu, vert et rouge richement décoré aux petits fers, couvertures dorées, tête dorée

FRANCE Anatole Vie de Jeanne d'Arc, 2 vol.
Calmann Lévy, Paris. 1908. In-8 Raisin.
édition originale, un des 75 exemplaires (n° 24) sur Japon Impérial, lxxxiii, 553 pp., 483 pp., reliure signée Blanchetière-Bretault en plein maroquin bleu nuit, dos à 5 nerfs ornés de caissons à motifs géométriques, triple filets dorés d'encadrement sur les plats, doublure en maroquin bleu outremer avec larges dentelles dorées, gardes en soie décorée d'un semis de bouquets de fleurs, double filets dorés sur les coupes et coiffes, tête dorée, couvertures et dos conservés
GOURMONT R. de Lettre à l'Amazone
Crès, Paris. 1914. In-12 Carré.
tirage à 1075 exemplaires, un des 112 sur papier vergé vert chartreuse (n° 121), frontispice en double état gravé par P.E. Vibert, 360 pp., reliure signée Albinhac en demi maroquin aubergine à coins, dos lisse orné de fleurons géométriques à froid, date en queue, toutes tranches dorées, gardes de papier moiré or, couvertures rempliées et dos conservés, ex-libris, collection les Maîtres du livre
Merci Michel,
H

samedi 18 octobre 2008

Coup de projecteur sur un site: la Bibliothèque Dauphinoise

Amis Bibliophiles Bonsoir,

Si internet est un vaste monde, que les libraires occupent de plus en plus (et c'est tant mieux), les bibliophiles qui prennent la parole sur la Toile sont assez rares, et ceux qui apportent quelque chose à la bibliophilie encore plus. Jean-Marc est de ces derniers, et en plus c'est un ami, ce qui fait au moins deux bonnes raisons de vous présenter ce soir son univers bibliophilo-numérique: un site, un blog, une page perso...

Jean-Marc a lancé son site http://www.bibliotheque-dauphinoise.com il y a deux ans maintenant, il y décrit avec une grande précision ses ouvrages sur les Hautes-Alpes et le Dauphiné. A l'heure actuelle, vous pourrez y trouver 165 notices, avec des illustrations. J'apprécie particulièrement la façon dont Jean-Marc a conçu ses "fiches", avec un ensemble de rubrique qui constitue un modèle pour les bibliophiles: description de l'exemplaire, notes sur l'exemplaire, notes sur l'ouvrage, commentaire personnel et références, le tout avec comme je le disais, quelques photos.

Le site est doublé d'un blog, sur lequel Jean-Marc donne l'actualité de mon site : www.bibliotheque-dauphinoise.blogspot.com, que je visite régulièrement et qui révèle parfois de belles surprises, comme cette semaine, où Jean-Marc a eu "l'honneur" de voir son exemplaire de Zizimi, prince Ottoman (http://www.bibliotheque-dauphinoise.com/Zizimi.html), cité dans la Gazette de l'Hotel Drouot. Il est d'ailleurs amusant de constater que le rédacteur de l'article de la gazette semble s'être inspiré de la description de Jean-Marc sur son site.

Au final, c'est un très bel ensemble (blog + site) que propose Jean-Marc aux bibliophiles et de manière générale aux lecteurs. J'insisterai sur trois points pour terminer: la beauté simple du site, son organisation efficace qui associe parfaitement descriptions et images, et la très grande qualité des notices.
Jean-Marc peut se targuer, dans son domaine, d'apporter une pierre magnifique à l'édifice de la bibliophilie et d'occuper une belle place dans la toute petite communauté des bibliophiles amateurs qui interviennent par passion sur internet.

D'ailleurs, si vous voulez en savoir plus sur Jean-Marc, vous pouvez aussi consulter son portrait sur le blog: http://bibliophilie.blogspot.com/2008/03/portrait-de-bibliophile-jean-marc.html

H

PS. : Jean-Marc, je me suis permis de capturer une image de ton Zizimi, exemplaire de Nodier, chers amis!

jeudi 16 octobre 2008

La reliure sur vos écrans

Amis Bibliophiles Bonsoir,

Ce blog m'aura tout fait faire, y compris la promotion du très journalistique journal de 13h de Jean-Pierre Pernault sur TF1...

En effet, pour les chanceux qui le regardent, vous pourrez voir demain un reportage de 3 minutes sur la reliure à Limoges (je devine vos questions: est-ce que ce sera après le sujet sur la chasse à la bécasse en Baie de Somme ou celui sur les fabricants de toupie en pomme de pain du haut Béarn? Je ne sais pas!).

Je pense que l'on pourra revoir le sujet sur le site internet de la chaîne.

H
PS. : merci à "de Cardenal" pour cette info.

mardi 14 octobre 2008

Exposition de Reliures IV

Amis Bibliophiles Bonsoir,

Comme promis, voici une première exposition de reliures. Une fois n'est pas coutume, elles sont plus modernes que celles que vous avez l'habitude de voir sur le blog. Plutôt que de faire une exposition d'une centaine de reliures, j'ai prévu d'en faire plusieurs pour éviter de ralentir trop le temps de chargement. Merci à tous ceux qui m'ont envoyé des images, que je conserve précieusement et vous proposerai très bientôt. Pour cette première exposition, un immense merci à Michel pour ces superbes photos et des notices que j'ai envie de qualifier de... parfaites et très précises! Merci Michel!

Goncourt - Histoire de Marie-Antoinette. Edition ornée d'encadrements à chaque page par Giacomelli et de douze planches hors-texte, reproduction d'originaux du XVIII° siècle
Charpentier, Paris. 1878. In-4 Carré.
un des 15 exemplaires sur chine (n° 5), vi, 512 pp., 14 planches hors-texte dont la très rare planche du "Bol-Sein " (le titre annonce 12 planches et la table 13) dont 4 rehaussées de couleurs et 2 sur doubles pages, toutes tirées sur chine fort, sauf la lettre sur vergé ; reliure signée G. Mercier successeur de son père en plein maroquin bleu roi, dos à 5 nerfs richement orné, plats ornés de filets et roulettes variées dorés avec fleurons d'angles, doubles filets dorés sur les coupes et coiffes, tranches dorées sur témoins, doublures de maroquin blanc cassé richement ornées de filets, roulettes et décors variés, couvertures et dos conservés, sous chemise et étui, ex-libris de Laurent Meus et Raoul Simonson


FLAUBERT

Salammbô, 2 vol.
Ferroud, Paris. 1900. In-8 Grand-Jésus.
un des 200 exemplaires sur japon ou grand vélin d'Arches (n° 37 sur japon), xxiv, 186 pp. + table, 232 pp. + table, 52 compositions de Georges Rochegrosse gravées à l'eau-forte par Champollion : 2 vignettes de couvertures répétées sur les titres, 20 hors-texte dont 2 frontispices, 15 grands bandeaux, 15 culs-de-lampe ; enrichi d'une suite à l'eau-forte pure en noir avec remarques sur japon, et une suite à l'état définitif avant la lettre en noir avec remarques sur japon ; préface de Léon Hennique ; reliure signée Maylander en plein maroquin bleu marine, dos à 4 nerfs sautés orné de riches décors mosaïqués d'inspiration égyptienne, décors mosaïqués à l'identique sur les plats, doubles filets dorés sur les coupes et coiffes, tranches dorées sur témoins, doublures de maroquin vieux rose foncé orné de larges cadres arabisants en cuir colorés ou mosaïqués, couvertures et dos conservés, sous chemises et étuis



GARNIER

Histoire de la céramique, poteries, faiences et porcelaines chez tous les peuples depuis les temps anciens jusqu'à nos jours
Mame, Tours. 1882. In-8 Raisin.
2° édition, xv, 568 pp., 9 planches hors-texte sous serpentes légendées, dont 4 en chromolithographies, 179 figures in-texte, superbe reliure en plein maroquin brun, dos à 5 nerfs, caissons avec fleuron central encadré de double filets dorés, plats richement mosaïqués avec un listel vert d'encadrement bordé de roulettes et filets dorés, intérieur en maroquin prune avec triple entrelats de maroquin noir et bleu, motif central formé de 3 cercles de maroquin crème, le tout orné de motifs floraux, double filet doré sur les coiffes, roulette doré sur les coupes, doublure en maroquin vert avec guirlande de double motifs dorés encadrée de filets et roulettes dorées, toutes tranches dorées, reliure non signée mais pourrait être attribué au successeur de Cape


GATINEAU

Vie de Monseigneur Saint Martin de Tours
Mame, Tours. 1860. In-8 Cavalier.
édition limitée à 180 exemplaires, un des 60 sur vergé chamois, xvi, 184 pp., reliure signée A. Mame en plein maroquin vert lierre, dos à 5 nerfs orné de caissons dorés aux petits fers, plats ornés d'un décor d'entrelats de filets dorés avec fleurons dorés aux angles dans un triple encadrement de filets et roulettes dorés, doublure bord à bord de même maroquin à large dentelle dorée, garde de moire marron glacé, toutes tranches dorées, double filets dorés sur les coupes et coiffes


Anatole FRANCE

Thaïs - Librairie des Amateurs, Paris. 1909. In-8 Raisin
un des 85 exemplaires sur japon impérial (n° 118) avec deux états des eaux-fortes, dont l'avant lettre avec remarque, 229 pp. + table, 15 compositions dont un frontispice en couleurs par Georges Rochegrosse gravées à l'eau-forte par E. Decisy, reliure signée Bernasconi en plein maroquin bordeaux.


BRIVOIS

Essai de bibliographie des oeuvres de M. Alphonse Daudet avec fragments inédits
Conquet, Paris. 1895. In-8 Ecu
édition originale, un des 10 exemplaires sur papier de Chine (n° 15), vii, 143 pages, reliure signée Lortic en plein maroquin grenat, dos à 5 nerfs, caissons ornés de filets s'entrecroisant, filet doré sur les plats encadrant deux réseaux de triples filets, le premier s'entrecroisant pour former des carrés aux angles, double filet sur les coupes et les coiffes, contreplats avec triple filets dorés s'entrecroisant et gardes en tissu grenat

COLLECTIF

Voyage de Chapelle et de bachaumont. Madrigaux de Monsieur de la Sablière. Conjuration du Comte de Fiesque par le Cardinal de Retz. Oeuvres choisies de Sarrazin.
Delangle, Paris. 1825/26. In-18 Carré
Collection de petits classiques françois imprimée à 500 exemplaires, LXXXIII, CLXXVI, CXXXI, CLV, lettrines et bandeaux noirs, reliures signées Bernard David en plein Maroquin vert, dos à 5 nerfs finement ornés de caissons, filets et roulettesdorées, filets dorés sur les coupes et coiffes, gardes décorées de dentelles, toutes tranches dorées, coiffes avec légers frottis, les quatre volumes dans un emboitage, ceux-ci représentent la moitié de cette très élégante collection imprimée en caractères Didot et publiée par Charles Nodier et Nicolas Delangle, également connue sous le nom de " Collection de la Duchesse de Berry "


Théodore de BANVILLE

Gringoire, comédie en un acte, en prose
Louis Conard, Paris. 1904. In-8 Carré.
tirage à 171 exemplaires numérotés et paraphés par l'éditeur, un des 150 sur papier vélin de Blanchet & Kléber (n° 76), ix, 116pp., 32 compositions d'Edmond Malassis gravées sur cuivre en couleurs par Louis Mortier, reliure signée Durvand en plein maroquin bleu, dos à 4 nerfs sautés orné de caissons, date en queue, double filet d'encadrement sur les plats, encadrement doré avec décor de feuilles mosaïquées, infime travail de vers en marge du 2° plat, doublure de maroquin mosaïqué, garde de soie, double filet doré sur les coiffes et coupes, tranches dorées sur témoins, couvertures et dos conservées, ex-libris Lucien Cerceau

BANVILLE

Théodore de Gringoire, comédie en un acte, en prose
Conquet, Paris. 1899. In-8 Jésus
tirage à 250 exemplaires, un des 150 sur vélin du Marais (n° 205), portrait de l'auteur en frontispice, iv, 98 pp., 14 compositions de J. Wagrez gravées à l'eau-forte par L. Boisson, reliure signée Vermorel en plein maroquin brun, dos à 5 nerfs avec décors à froid encadré d'un filet doré dans les caissons, mosaïques de fleurs de lys sur maroquin rouge aux centres des caissons, large décor à froid estampés sur les plats avec double encadrement de filets dorés et mosaïques de fleurs de lys sur maroquin rouge aux quatres coins, doubles filets dorés sur les coupes et coiffes, tête dorée, large décor doré sur bordure de maroquin brun sur les gardes, avec motif central en tissue de soie, couvertures et dos conservés, exemplaire enrichi du prospectus de souscription, du programme de représentation de retraite de Monsieur Georges Berr de la Comédie française du 30 avril 1926, de la liste dactylographiée des bus mis en services spécialement pour cette représentation, reliés in-fine, deux coupures de presse de l'époque sont également jointe, sous étui bordé de même maroquin.

BALZAC Honoré de Eugénie Grandet
Les Amis du Livre, Paris. 1883. In-8 Raisin.
tirage à 120 exemplaires, exemplaire n° 115 offert à M. Le Rat, 345 pp., suivi de la table des matières et de la liste des membres des Amis du Livre, ouvrage orné de huit sujets dessinés par M. Dagnan-Bouveret et gravés à l'eau-forte par M. Le Rat en deux états, reliure signée Chambolle-Duru en plein maroquin prune, dos à 5 nerfs orné d'entrelats de doubles filets dorés dans les caissons, plats décorés d'entrelats de filets dorés, doubles filets dorés sur les coupes et coiffes, doublure de maroquin lavalière mosaïqués avec décors de guirlandes dorées dans un double filets dorés d'encadrement, toutes tranches dorées, couvertures et dos conservées, sous chemise en demi maroquin prune, dos légèrement insolé, et étui bordé

BRILLAT-SAVARIN Physiologie du Gout
Furne et Cie, Paris. 1864. In-8 Raisin
précédée d'une notice par Alph. Karr, dessins de Bertall, 459 pages, nombreuses vignettes gravées sur bois et 7 planches hors-texte gravées sur acier dont une en frontispice, demi basane maroquinée rouge, dos lisse mosaïqué joliment orné, tête dorée, couvertures et dos conservées

ANONYME Chronologie des Seigneurs et Propriétaires du Domaine de Rouillac
s.d.. In-4 Raisin.
2 ff n ch., 1 ff.n.ch.(faux-titre), 1 ff n ch (titre), 43pp n ch. ornées de lettrines, de blasons et de culs-de-lampe peints à la main, le texte gothique est manuscrit, toutes les pages sur papier fort montées sur onglets, livre manuscript gothique enluminé par F. Fauconnet, effectué pour le Baron Haussmann, propriétaire du Domaine de Rouillac (Gironde) qu'il avait acheté en 1864. Ouvrage reprenant la généalogie des familles et leurs blasons et la chronologie des Seigneurs et propriétaires du Domaine de Rouillac. reliure en plein maroquin rouge cerise,dos à 5 nerfs orné d'encadrements de filets dorés, 1° plat aux armes du Baron Haussmann avec inscription Rouillac, double filets dorés sur les coupes et coiffes, large dentelle intérieure, garde en moire rouge, sous étui bordé
ANONYME

Madame la Duchesse d'Orléans. Lettres originales de Madame la Duchesse d'Orléans.
Michel Lévy Frères ; Magnin, Blanchard , Paris. 1859. In-8 Cavalier
édition spéciale tirée à 100 exemplaires sur vélin supérieur collé (n° 41), 239 pages, reliure signée Andrieux en maroquin bleu marine, dos à 5 nerfs orné de filets et couronnes, double filet d'encadrment sur les plats, chiffres couronnés aux angles, double filets sur les coupes et coiffes, dentelles intérieures, toutes tranches dorées (Andrieux était le relieur de la Maison d'Orléans,il exerça de 1837 à 1870 environ)
ARENE Paul Jean-des-Figues
Librairie Internationnale, Paris. 1870. In-12 Carré.
édition originale, 333 pp. + table, avec une eau-forte d'Emile Bénassit en frontispice, reliure signée Semet & Plumelle en plein maroquin corail, dos à 5 nerfs orné d'un fleuron répété mosaïqué de maroquin blanc dans les caissons entourés d'un listel de maroquin vert encadrés de filets dorés, plats ornés d'un encadrement de quatre filets dorés avec fleurons d'angle, le tout encadré d'un listel de maroquin vert encadrés de filets dorés, gardes doublées bord à bord de box vert, tranches dorées sur témoins, couvertures et dos conservés, chemise en demi maroquin corail à bandes sous étui bordé de même maroquin



Magnifiques, non?

Hugues

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...