« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

lundi 12 janvier 2009

Entraide / Identification

Amis Bibliophiles Bonsoir,

Je vous soumets ce soir deux demandes qui m'ont été adressées par des chercheuses, sur des sujets connexes à la Bibliophilie:

1. Marie-Claire, Docteur en histoire de l'art, mène des recherches sur le dessinateur Jacques de Sève, illustrateur du 18e siècle actif de 1742 à 1789. Elle a recensé plus d'une cinquantaine de collaborations pour le livre à figures. Elle cherche à localiser certains ouvrages ou recueils en bibliothèque, mais quelques uns sont peut-être connus de la communauté des bibliophiles. Il ne s'agit pas de savoir ce que tel ou tel détient, mais bien de recueillir l'iconographie des ouvrages illustrés par De Sève. Voici la liste des ouvrages qu'elle recherche:

FOURNIER, Pierre-Simon, Epreuves de deux petits caractères nouvellement gravés et exécutés dans toutes les parties typographiques. Paris, 1767. in-32. Frontispice J. de Sève gravé par E. Fessard. Cohen 1912, p. 410

LA FONTAINE, Jean de, Fables choisies, mises en vers par M. de la Fontaine. S.l, s.n., 1746. 2 vol. in-12. Tome I : bandeau et fleuron de titre J. de Sève gravés par E. Fessard. Cohen 1912, p. 547 / Tchemerzine, 1927-1934, t. VI, p. 389

PERRAULT, Charles, Histoires ou Contes du Temps passé, avec des moralités, par Charles Perrault. Paris, David, Durand & Pissot, 1752. 12 vol. in-12. Pour chaque vol. une vignette de J. de Sève gravée par Baquoy et Pelletier. Tchemerzine, 1927-1934, t. X, p. 242

PERRAULT, Charles, Contes des Fées. Paris, Lamy, 1781. 1 vol. in-12. Les motifs de Sève et Fokke ont été réutilisés. Un frontispice et 12 vignettes en-tête. 2 vignettes par Martinet pour Griselidis et Peau d’âne. Portalis 1877, p. 621 / Cohen 1912, p. 789.

RACINE, Jean, Œuvres. Paris, David l’aîné, 1750. 3 vol. in-12. Trois fleurons au titre et trois bandeaux J. de Sève. Édition différente pour l’un des bandeaux de celle de 1750 parue chez la veuve Gandouin la même année.

SÈVE, Jacques de, Second livre de culs-de-lampe… Guilmard, L’art de l’ornement, les maîtres ornemanistes. Paris, 1880. n° 297, p. 260 (Le Premier livre, que j’ai trouvé, est un recueil à l’italienne constitué de 4 feuilles).

SÈVE, Jacques de, Feux de cheminée d’un très nouveau goût. Guilmard, L’art de l’ornement, les maîtres ornemanistes. Paris, 1880. n° 297, p. 260

2. Laurence de son côté effectue une recherche iconographique sur un service de faïence fine des années 1820. Par ce biais elle a découvert "des ouvrages du XVIIIe siècle fort intéressants dont les gravures ont directement inspiré les graveurs qui ont conçu les décors des pièces dont elle s'occupe". 
Reproches à l'Amour pour son indifférence
Laurence a identifié presque toutes les origines des modèles mais il reste une inconnue: un lot d'images qui paraissent illustrer les thèmes littéraires grecs, et qui rappellent un peu la manière de Copia, mais malgré des recherches à la Bibliothèque des Arts décoratifs, elle n'a pu identifier ces estampes.
 L'Amour la punit de son indiférence
Dans la mesure où les autres illustrations ont été extraites de livres, Laurence pense que celles-ci le sont aussi. Il n'y a aucune légende imprimée pour aider mais elle a trouvé au musée de Sèvres deux de ces scènes légendées (Les premiers pas de l'Amour et Reproches à l'Amour sur son indifférence). Pourriez-vous l'aider?
Les premiers pas de l'Amour
Je cite Laurence: Je pensais que ces images pourraient peut-être correspondre à une édition d'Anacréon ou de l'Anthologie. Je me demande (mais je ne suis en rien spécialiste) si elles ne pourraient pas rappeler le style du graveur Bartolozzi.

Merci pour elles.

3. Quelques nouvelles de La Nouvelle Revue des Livres Anciens: le travail avance bien, les souscriptions aussi, avec une mention spéciale pour nos amis Belges, qui souscrivent massivement. Vous pouvez toujours adresser votre souscription (30 euros pour la France, 36 euros pour l'étranger), soit via paypal (nrlanciens@gmail.com), ou par chèque à:
La Nouvelle Revue des Livres Anciens
3 B, rue des 16e et 22e Dragons
F - 51100 Reims


H

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...