« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

mercredi 26 août 2009

Books Wanted

Amis Bibliophiles Bonsoir,

J'ai retrouvé l'image que cherchait Pierre: "Books wanted for our men, etc.". Il est amusant de constater qu'il existait aussi des variantes plus sobres.
En me promenant d'image en image, je suis tombé sur celle-ci, assez intéressante je trouve, d'un libraire américain qui faisait paraître une annonce avec la liste des livres qu'il recherchait, et les prix qu'il était prêt à payer.
H

9 commentaires:

Pierre a dit…

Merci Hugues,
Ce que j'aime bien avec vous, c'est votre fiabilité. J'avais cru ma demande déposée aux oubliettes...

Alors, je vais vous expliquer ce que je fais de ces images ! En fait, avant d'être libraire, je customisais les nombreux carnets qui me servaient de réservoir à idées en collant sur le premier plat des images en rapport avec le livre. Aujourd'hui, j'achète des carnets vierges que je customise de la même façon mais que je revends avec une marge éhontée ! Je sais, c'est vénal mais j'ai heureusement des scrupules pour atténuer ma peine... Pierre

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Belle idée pour personnaliser un carnet : une espèce de super-libris ?

Hugues a dit…

Je vous prie Pierre. En fait, et cela vaut aussi pour les autres lecteurs du blog qui m'adressent des emails, je n'ai pas toujours le temps de répondre.

Donc si vous avez l'impression que j'ai oublié, c'est juste que c'est en cours!

J'aime beaucoup cette idée de super-libris sur des carnets à idées. Est-ce un concept déposé Pierre, ou puis-je le copier? Surtout, question importante... utilisez-vous des moleskine?

H

Le Bibliophile Rhemus a dit…

On pourrait peut-être remplacer les anglicismes ?
Customer = personnaliser
Moleskine = faux cuir

Hugues a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Hugues a dit…

Euh non, pas pour Moleskine en tout cas, parce que c'est une marque. :)
H

Le Bibliophile Rhemus a dit…

moleskine n f de l'anglais mole, taupe, et skin, peau, est aussi un nom commun qui désigne une toile vernie imitant le maroquin ou le cuir.
C'est l'histoire de Frigidaire devenu frigidaire.

Hugues a dit…

I know, I know, mais c'est surtout les carnets les plus doux, les plus élégants et les plus pratiques qui soient:
http://www.moleskine.com/

H

Pierre a dit…

J'aime trop les carnets en moleskine pour les personnaliser mais avec le temps j'ai préféré mes petits carnets (à lignes) à qui je donnais une touche personnelle et que je pouvais reconnaitre plus facilement. Essayer ce concept, c'est l'adopter, vous verrez !
Autre détail : Je n'écris qu'au crayon de papier. Cela ne tache pas la pochette de la chemise, ça ne se désamorce jamais et la mine glisse facilement sur le papier (bic 0,7/2).
Je suis un peu maniaque... Pierre

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...