« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

lundi 5 octobre 2009

Les Avantures de Télémaque - Edition pour Bibliophile?

Amis Bibliophiles Bonsoir,

Une fois n'est pas coutume, j'aimerais partager avec vous une acquisition récente... sur laquelle j'ai assez peu d'informations, mais qui est assez intéressante.
Il s'agît de l'ouvrage Les Avantures de Télémaque Fils d'Ulysse par Fénélon, Nouvelle Edition, parue en 1761 chez Wetstein à Leide et Chatelain à Amsterdam.
C'est un beau volume de format in-folio, en plein veau vert bouteille, dos orné de filets et caissons dorés, joli fleuron au centre des plats, roulette et filets d'encadrement. Il s'agit de la réédition de l'ouvrage paru en 1734.

L'ouvrage se compose comme suit:

- faux-titre
- superbe frontispice de Picart
- page de titre, ornée d'une vignette de Dubourg
- portrait de Fénelon par Vivien
- 14 pp. de dédicace, avertissement et généalogie
- 385 pp. de texte orné d'un encadrement et imprimé sur vergé fort
- 24 planches hors texte de Debrie, Dubourg et Picart; 24 vignettes de Dubourg; 21 culs-de-lampe par Debrie et Dubourg
Cohen, 381; Sander, 657 ("L'édition in-folio avec le texte encadré est la plus rare")
L'ouvrage est assez majestueux, les gravures superbes, mais j'ai peu d'informations sur cette édition, qui semble avoir été destinée aux bibliophiles, comme cela est précisé dans l'avertissement : "ce qu'on avance ici, devient plus intéressant pour ceux qui cherchent ces Ornemens de Bibliothèque, dès qu'on les avertit, qu'il ne s'est tiré de ce Livre qu'un petit nombre d'exemplaires; desorte que pour tout dire, il ne s'écoulera pas bien du tems avant que cette Edition ne monte en prix, et ne devienne un des ces Livres rares qu'on ne se procure plus sans peine et qu'à grand fraix".
Oui, mais combien d'exemplaires au total? En tout cas l'édition est bien jolie, même si elle n'a pas atteint les sommets (250 euros sur ebay). Les gravures sont admirables.

H

7 commentaires:

rui a dit…

Bel ouvrage avec une très jolie reliure et des gravures remarquables.
Si n’est pas une édition de bibliophile je crois que aucun d’eux dédaignait la posséder

Anonyme a dit…

bonjour,
j'ai également un exemplaire de cette édition de 1761 en maroquin d'époque.
J'ai comparé les gravures de celui-ci avec 2 exemplaires de l'édition de 1734 (un in-folio et un in-quarto) que je possédais : le tirage de l'exemplaire de 1761 est le meilleur des trois.
Aurait-on employé le premier tirage in-folio dont des exemplaires restaient (on parle de seulement 150 exemplaires commercialisés du tirage in-folio de l'édition de 1734)?

C'est fort probable...
En tout cas, je suis d'accord avec vous, l'illustration de ce livre est une des meilleures du 18e.
Cordialement,
EA

Pierre a dit…

Magnifique exemplaire Hugues !

Je découvre malheureusement que ce type d'ouvrage encombrant et d'un pur intérêt esthétique n'est pas très en vogue, pour l'heure. En tout cas pas à la vente, ce qui explique son prix anormalement bas par rapport au travail des artistes et artisans qu'il a fallu réunir pour le produire.

Je connais bien un commissaire-priseur allemand qui ...

Pierre

Martin a dit…

"Aurait-on employé le premier tirage in-folio dont des exemplaires restaient?"
Possible, mais peu probable pour les gravures hors-texte, impossible pour les autres.

Martin a dit…

Plus intéressante que je ne pensais, cette édition de 1761.
D'après Cohen, on y trouve les mêmes figures que dans celle de 1734, mais en épreuves fatiguées. D'après l'avertissement reproduit par Hugues, c'est faux. Comme le nombre de culs de lampe et la collation de l'édition in-4, par ailleurs.
Pour compliquer la chose, Lewine parle de 34 "additional illustrations".

martin a dit…

Avec un peu de retard, voici la description de Crottet, col. (25)-27 de son Supplément à la 5me édition du Guide le l'amateur de livres à figures du XVIIIe siècle:
"C'est à tort que M. Cohen prétend que cette édition renferme les figures de celle de 1734 en épreuves usées. (...) Les éditeurs ont tenu parole. Voici la description de cet ouvrage qui, tiré in-folio, sur papier fort avec texte encadré, est vraiment superbe: Un frontispice par Picart gravé par Folkema; 1 fleuron sur le titre par L. F. D. B. (Dubourg) gr. par Tanjé; 1 portrait de Fénelon d'après Vivien, gr. par Drevet, (inférieur à celui de 1734) une vignette fleuron sur la dédicace par L. F. D. B. gr. par Tanjé; 24 figures par B. Picart (2), Debrie (5), Dubourg (16), 1 non signée, gravées par Folkema (6), Bernardt (5), Ph. a Gunts (8), Surugue (2), 3 non signées; 24 vignettes, dont 10 par Dubourg, 2 par Folkema, 8 non signées, 1 par van der Meer, 2 par Schley, et 1 par Goere, gravées par Tanjé (4), Folkema (2) van der Meer (1) Jan Schenk (1), Duflos (6), Schley (2), N. M. F. (1), Goere (1), et 6 non signées. (Les vignettes de Schley sont datées 1759 et 1760); 13 culs de lampe, 4 par Van der Meer, 2 par Dubourg, 7 non signés, gravés par Tanjé (1), Jan Schenk (2), Van der Meer (4), Folkema (1) et 5 non signés. Il y a en outre un certain nombre de culs de lampe non signés, gravés sur bois.
De fait il y a d'inédits: une figure (celle de livre 6e), 21 vignettes (dont celle de la dédicace) et 12 culs de lampe - soit 34 morceaux nouveaux et en général bien supérieurs à ce qu'on voit dans l'édition de 1734, dont au reste, beaucoup de morceaux se répètent jusqu'à trois fois. Ajoutons qu'il n'y a que 19 culs de lampe (et non 21) dans cette éditionde 1734."

Hugues a dit…

Voilà de quoi faire une bien belle fiche! Merci Martin!
H

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...