« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

samedi 19 décembre 2009

Ebayana + appel à votre culture

Amis Bibliophiles Bonjour,

Avant de vous proposer la sélection du week-end et pour changer un peu, j'aimerais avoir votre avis sur cette huile sur panneau, que j'ai chinée ce matin. Prix très faible, et selon l'avis d'une restauratrice de l'école de restauration de tableaux de Châteaurenard croisée quelques minutes plus tard avec le tableau sous le bras, il s'agît d'une oeuvre du 18ème.

Seulement voilà, je suis incapable d'identifier la scène, s'il s'agît d'une référence mythologique ou biblique. L'un de vous aurait il avis? Merci. Des animaux de tous continents: éléphant, cheval, cicognes, lion, tigre, girafe, chat, souris, singe, licorne même. Les détails sont soignées, avec un arrière-plan très profond.


L'Histoire Naturelle de Buffon, ici Les Oiseaux, 18 volumes 18ème

Nicolas de Fer, Introduction à la fortification, l'une des vedettes du moment

Une reliure en plein maroquin de Charles Meunier, sur une parodie de Rostand

Pour les bibliopégimanes, deux autres belles reliures, mais aux prix de réserve semble-t-il élevés:

Une reliure doublée de Maylander sur un texte de Huysmans

Une reliure doublée de Marius Michel, au décor complexe, avec l'ex-libris doré de Béraldi, bibliopégimane entre tous

Une reliure de Georges Cretté, sur un texte de Roger Martin du Gard

La Semaine Sainte aux Armes Royales de la semaine...

Une reliure très pastiche: un ouvrage du 17ème, dans un maroquin 19ème aux armes de Colbert...

Autre reliure du 17ème, très décorée, en maroquin rouge

Du côté des textes:

Lafitau et les moeurs des sauvages américains, rare et très intéressant. Question... la collation?

Mon ouvrage préféré en ce moment sur ebay: Les Contemporaines ou Avantures des Plus Jolies Femmes, par Restif de la Bretonne, avec les gravures de Binet!!

Le Catalogue de la bibliothèque de Jérôme Pichon. Très utile, ça fait rêver..

Le Voyages dans les Alpes, de Saussure. Superbe et complet

Le Bibliophile. Revue artistique et documentaire du livre ancien et moderne, collection complète

Les Essais de Montaigne, exemplaire de la Trémoille, édition de 1619

Autre vedette, Le miroir du monde d'Ortelius, 1579, en français!

Bonne chance,
H

31 commentaires:

Anonyme a dit…

Le thème mythologique du tableau doit être Orphée charmant les animaux.

Orpheus a dit…

Ne serait-ce pas Orphée charmant les animaux ? Très joli tableau, au demeurant.

THIERRY a dit…

Mon cher Hugues,
très certainement Orphée charmant tous les animaux de sa lyre.
Thierry

Raphael Riljk a dit…

Hugues, trouvez-vous un bel exemplaires des Métamorphoses d'Ovide et allez chercher au début du livre XI le thème de votre tableau.

Anonyme a dit…

Mon cher Hugues,
très certainement Orphée charmant les animaux de sa lyre.
Thierry

martin a dit…

Orphée. Etymologique?

Anonyme a dit…

Une recherche sur le site de Christie's nous apprend que le Miroir du monde d'Ortelius s'est vendu en 2006 pour 7200 £ (complet de ses 72 planches).

Suzanne a dit…

Bonjour,
Je pense que la scène du tableau pourrait représenter Orphée charmant les animaux.
http://cartelfr.louvre.fr/pub/fr/image/18185_ov021330.004.jpg.
Merci pour votre blog, en particulier pour les articles sur la reliure malheureusement bien rares sur internet!

Wall a dit…

la reliure de Charles Meunier est passée sur ebay cet été, fin aout pour être précis. J'avais repéré car Henry Mustière a quelque fois de très bons jeux de mots (et je m'étais beaucoup amusé en lisant un de ses petits ouvrages: la gazette de Sire Hanau, toujours contre Rostand!)

Pour en revenir à cette reliure, elle avait fait 106 euros, j'avais mis 105, ce que ma bourse d'étudiant me permettait!

emilio.nieto a dit…

Bonjour, je me suis inscrit au blog, que je trouve très joli et très interessant à plusieurs reprises. je vous prie de m´excuser de mon français, pas si bon que je voudrais.
Je voudrais vous dire quelque chose à propos du tableau que vous venez d´acheter. Je ne sais pas grand chose de mythologie, mais il me semble une representation d´Orpheus, le musicien domptant les bêtes farouches qui viennent à écouter son musique. . . Peut-être je me trompe, mais je suis de cette opinion. Salutations et merci de votre blog de bibliophilie.

Anonyme a dit…

Bonsoir, il me semble bien qu'il s'agisse d'une classique représentation d'Orphée, charmant jusqu'aux bêtes sauvages avec sa lyre ensorceleuse.
Mais ce n'est qu'une hypothèse.

Bravo pour votre blog, et bonne soirée.

Anonyme a dit…

Est-ce qu'il ne s'agirait pas d'Orphée charmant les animaux par sa musique ? Le choix du violon au lieu de la lyre est étrange mais sait-on jamais.

Jean-Marc a dit…

Orphée charmant les animaux.

Il suffit de taper cela sous Google pour avoir beaucoup de références.

Jean-Marc

Lauverjat a dit…

Le temps des lecteurs du blog semble plus partagé entre les plaisirs de la glisse -sur les routes ou sur les pistes- et les courses de Noël qu'entre les recherches bibliques ou mythologiques.
Bref je sèche aussi? Voire. Le vieux Noé ne joue pas de vièle à archet et rassemble les animaux par deux. Saint-François d'Assise prêche, il ne joue pas, Saint-Gilles chasse, Actéon aussi...
Reste Orphée, coiffé d'un bonnet phrygien, entouré des animaux de toutes espèces qu'il charme de son instrument, habituellement une lyre. Le petit usuel de Larousse "dictionnaire de la mythologie grecque et romaine, 1985 donne page 228 une mosaïque romaine dans l'esprit de ce tableau. Q.E.D.

Lauverjat

Antoine a dit…

Bonjour à tous,

Je lis (de manière assez irrégulière) votre blog et j'ai aujourd'hui une petite question concernant l'ouvrage de Lafitau intitulé "Moeurs des sauvages amériquains comparées aux moeurs des premiers temps" en vente actuellement sur ebay.

L'auteur affirme que son édition (in-12 en 4 volumes) est l'édition originale. Cependant, je possède un exmeplaire (malheureusement incomplet de la plupart des planches) à la même date et à la même adresse, mais en format in-4 (2 volumes).
Par ailleurs, la marque de l'imprimeur sur la page de titre est quelque peu différente. En fait, mon exemplaire correspond à celui numérisé sur Google Books (http://books.google.fr/books?id=Aio_AAAAcAAJ&printsec=frontcover&dq=Lafitau+moeurs+des+sauvages&cd=2#v=onepage&q=&f=false)

Ma question est donc la suivante: Ces deux éditions sont-elles parues simultanément ou l'une à la suite de l'autre? Laquelle de ces deux éditions peut-être considérée comme l'originale?
La question vous parait peut-être saugrenue mais je ne suis pas très calé en bibliographie. En vous remerciant par avance si vous pouvez m'éclairer sur la question...

Antoine.

Hugues a dit…

Merci à tous pour vos réponses lumineuses et rapides (désolé por la confusion étymologique/mythologique pourtant évidente, mais je suis fatigué en cette fin d'année).
Me voici en quelque sorte avec un tableau pour bibliophile!
Fantastique.
H

Hugues a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Hugues a dit…

Au passage, Jacques, si vous souhaitez me contacter, vous pouvez le faire par email: blog.bibliophile@gmail.com
Hugues

Hugues a dit…

Merci aussi pour l'idée Raphael, je vais aller comparer la version peinte et celle qui doit logiquement se trouver dans les Métamorphoses en Rondeaux. Je vous donne des nouvelles dans quelques jours, je ne suis en effet pas chez moi et j'ai chiné ce tableau aux Puces de Metz (où il n'y a hélas aucun livre ancien).
J'aurais du identifier cette image... mais voilà ce que c'est de chiner à l'aube, on n'a pas les idées très claires!
Hugues

martin a dit…

Pour revenir à la question d'Antoine: d'après Sabin (38596) l'édition in-4 est l'originale. Semble qu'il existe au moins une contrefaçon de l'édition in-12.

Sur les photos du vendeur, on voit bien que non seulement la reliure du deuxième volume est différente mais aussi le fleuron (qui n'est pas une marque) et le Q dans Ameriquains.

Antoine a dit…

Merci à Martin pour ses éclaircissements aussi rapides que précis. Mon édition in-4 (ainsi que l'exemplaire de la biblothèque de l'Université de Lausanne numérisé par Google) comporte un Q "court" identique à celui du 2ème volume du vendeur. Par ailleurs, il me semble que le dos de la reliure du second volume correspond plus au style de l'époque (dites-moi si je me trompe!). Donc les volumes 1,3 et 4 pourraient provenir d'une édition contrefaite?

martin a dit…

Après quelques recherches (inutiles) je me suis rendu compte que les photos du vendeur montrent tout: "Imprimé à Rouen & se vend ..."

Possible que le deuxième volume est de l'EO in-12 ou bien de la "première édition in-12", les autres sont de la contrefaçon qualifiée par Sabin comme "badly reprinted at Rouen".

martin a dit…

Inutiles? Superflues.

martin a dit…

Un peu difficile avec les commentaire censurés...

Effectivement, le dos du deuxième volume fait plus 1724 que les autres. Ce qui n'est pas un signe de contrefaçon, bien sûr.

Hugues a dit…

Les commentaires ne sont pas censurés Martin, ils sont modérés. Ceci cessera quand j'arrêterai de recevoir des commentaires anonymes (c'est tellement plus facile et courageux) rempli d'insultes.
Comme je ne suis pas devant mpn PC 24/24, il y a parfois un peu d'attente avant ma validation.
Un mal pour un bien.
Hugues

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Les schizophrènes seraient-ils plus nombreux chez les bibliophiles que dans la population générale ?

huyghe a dit…

Ovide est forcément une des références mais il ne faut pas oublier qu"il a inspiré de nombreux alchimistes.Il y a aussi une notion ésotérique dans ce tableau car de nombreux animaux représentent des stades du grand oeuvre du paon au cygne(voir dictionnaire de Pernety) et sont donnés dans un certain ordre.

Jacques a dit…

Vous voulez savoir comment on pousse une enchère... regardez le 2ème enchérisseur du livre Huysmans (reliure de Maylander): 9***b( 2038)

Il a enchéri 36 fois en 6 mois sur ebay, la totalité de ces 36 enchères portaient sur 6 livres du même vendeur, à l'exclusion de tout autre.

Je suis parano ou pas? Benoît, votre avis? Si j'ai tort, j'en serais ravi.

Jacques

martin a dit…

Prix d'achat 2565,15 (8 décembre), prix de départ 100,- (11 décembre): Peu étonnant qu'il pousse les enchères.

Anonyme a dit…

N'allez vous pas le signaler?

Benoît a dit…

@jacques : ce pseudo est un "PE", comme disent les gens des forums Ebay (ne pas y aller, c'est au mieux anxiogène, au pire déprimant). Par contre je ne "balance" jamais quand je n'ai pas participé à l'enchère. Mais selon moi, il faut absolument, quand on détecte cela, le signaler, au vendeur d'abord, puis à Ebay ; enfin poster un nouveau sujet dans le forum approprié, avec le pseudo du PE dans le titre du post ; dans le titre c'est important, raison technique d'indexation... A part ça, rien de plus à faire ; puisque de toute façon c'est une pratique légale (eh oui) ; même si déloyale et absolument contraire au fair play qui régit Dieu merci la très grande majorité des ventes de livres sur la baie... Bon Noël à tous !

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...