« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mercredi 23 décembre 2009

Revue de Blogs

Amis Bibliophiles bonsoir,

J'inaugure ce soir une nouvelle rubrique, baptisée "Revue de blogs", dont l'objectif est de relayer ici l'actualité de blogs ayant trait aux livres anciens et à la bibliophilie. La liste n'est évidemment pas exhaustive et évoluera au fil des publications.

L'avantage de la bonne compagnie c'est qu'on a encore plus de plaisir à la retrouver qu'à la quitter. Il en va de même pour l'amitié, et je n'en ai que d'autant plus de plaisir à démarrer la présentation avec le blog de mon ami Bertrand:

Ainsi, si vous vous rendez sur le blog du Bibliomane Moderne, dont je suis un lecteur fidèle et que je vous conseille vivement (http://le-bibliomane.blogspot.com/), vous découvrirez les résultats d'un sondage mené par Bertrand sur le nombre de bibliophiles dans le monde. 50% des interrogés estiment cette population totale entre 10 000 et 100 000 bibliophiles (25% penchent pour 10 000). Il me semble que C. Galantaris avait évoqué un nombre total de 10 000 pour la France (dans un article du Figaro?), mais cela date déjà de quelques années. Ce chiffre me convient bien, et du coup, j'imagine que si on ajoute les populations des principaux pays de la vieille Europe on doit déjà approcher les 50000.... et la centaine de milliers pour le monde entier. Après, reste à savoir ce qu'est un bibliophile sérieux. Encore une fois, si on se réfère à Christian Galantaris, inutile d'espérer l'être avant 40 ans. Je ne suis donc pour ma part qu'un bibliophile en culottes courtes!

Au delà de cet article, vous pourrez découvrir les autres articles passionants du Bibliomane Moderne, notamment un article sur une reliure de Gruel, l'un des grands relieurs du 19ème, même s'il reste souvent un peu chargé à mon goût (mais c'est très personnel). Comme le dit justement Bertrand, je pense que l'épisode Gruel-Engelmann et les livres publiés à cette époque ont pas mal nuit à une réputation pourtant établie d'un relieur à la technique irréprochable.

C'est en tout cas un plaisir pour moi que de démarrer cette nouvelle rubrique par le blog de Bertrand, avec lequel, malgré des apparences qui furent parfois trompeuses pour beaucoup, y compris pour nous-mêmes, je partage la même passion, mais aussi une amitié solide qui sait dépasser les aléas. Nul doute que les ponts entre ces deux blogs seront nombreux dans les mois à venir.

Autre blog, autre sujet intéressant, le bibliofil de notre ami Jean-Luc, avec ce message sur l'état du marché sur ebay: http://blog.100antiquebooks.com/index.php?post/2009/12/14/Marche-du-livre-ancien-sur-eBay-au-premier-trimestre-2009-2010. Les données qui sont présentées, sur les livres qui se sont vendus le plus cher et les libraires les plus actifs sont également très instructives. Je ne mettrais qu'un bémol, sur la notion de livre les plus convoités: je ne suis pas certain que l'on puisse résumer la notion de livre le plus convoité à celui ayant recueilli le plus d'enchères, dans la mesure où un livre peut être très disputé entre deux enchérisseurs, qui surenchérissent l'un sur l'autre, mais finalement peu suivi. Alors qu'un autre est suivi par un grand nombre de personnes, même si le nombre des enchères, notamment parce que des montants élevés sont atteints très vite, reste limité. Peut-être serait-il intéressant d'utiliser le critère des livres les plus suivis via la page pulse.ebay.fr, qui est toujours instructive. Il sera passionant de suivre ces évolution de marché sur les périodes à venir: Jean-Luc, à vous de jouer!

Enfin, et ce sera tout pour aujourd'hui, je vous invite à découvrir les Miscellanées de la bibliothèque dauphinoise de Jean-Marc (http://bibliotheque-dauphinoise.blogspot.com/). Un blog spécialisé, certes, mais qui illustre parfaitement ce que peut-être une passion bibliophilique quand la bibliographie s'en mêle!

De la lecture en perspective pour ces soirées d'hiver, pour ceux qui ont déjà terminé la NRLA! (Bertrand, ton exemplaire avec envoi est en route, j'ai du retard, comme pour tout en ce moment... demain ne comptez pas sur moi, je n'ai encore aucun cadeau pour mes proches).

Joyeux Noël à tous, nous aurons l'occasion de nous retrouver avant les fêtes de fin d'année.

H

P.S. : ceux qui me connaissent bien auront compris combien ce message, anodin en apparence, est un moment important pour moi et pour un ami proche. J'ai envie de dire, et vous voudrez bien excuser cette formule si peu bibliophilique "pu....! Ca fait du bien de retrouver son pote!").

17 commentaires:

Bertrand a dit…

Une désagréable petite parenthèse se ferme, une grande et belle parenthèse s'ouvre, merci.

B.

Bergamote a dit…

Joyeux Noël mes amis !

martin a dit…

Bonne nouvelle!

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Noël ! Noël !
Joyeuses fêtes à tous !

Lauverjat a dit…

ça fait plaisir!
Bon Noël à tous!

Lauverjat

Lauverjat a dit…

C'est bien dans un article du Figaro "Univers des livres anciens : les indiscrétions d'une passion secrète" du 24/25 novembre 1990 que C. Galantaris a adopté l'estimation de 10 000 bibliophiles en France. Il ajoute (Manuel de Bibliophilie, tome I, 1997) "on admettra sans peine qu'il puisse y avoir- en France du moins- autant de bibliophilies qu'il y a de bibliophiles". Ce qui ne règle rien à la question des "bibliophiles sérieux"...

Lauverjat

Anonyme a dit…

L'année bibliophilique s'achève sur une note heureuse... Je nous souhaite à toutes et tous une année 2010 riche en nouvelles découvertes, en apprentissages et en enrichissement (de bibliothèques, cela s'entend).
Joyeux Noêl !
Philippem

Anonyme a dit…

C'est mieux comme ça, peut-être votre cadeau.
Joyeux Noël
Patrick

Jean-Marc a dit…

S'il n'y a que 10000 bibliophiles sérieux dans le monde, il n'est effectivement pas opportun qu'il y ait trop de chapelles, sous-chapelles, courants, etc, sur fond de conflits (nous ne sommes pas comme certains parties politiques !) Nous devons effectivement arriver à vivre en bonne intelligence dans la diversité de nos façons d'être bibliophiles.

Sur ce, bon et joyeux noël à tous.

Jean-Marc

Bernard a dit…

Une amitié peut quelquefois être mise en sommeil pour des broutilles. Quand elle est sincère, elle réapparait à un moment ou à un autre. Bonnes fêtes à tous et particulièrement à Hugues et Bertrand.
La lecture de la NRLA est terminée. Vivement le n°3.
Bernard

Benoît a dit…

Joyeux Noël, heureux de voir deux copains se retrouver, c'est le must en matière de cadeau... Le Petit Jésus ne m'a pas oublié, puisqu'Emmaüs m'a permis, hier, d'acquérir les Fables de la Fontaine illustrées par Granville, EO Fournier 1838, à 20 Euros. Reliure modeste et abîmée, et des rousseurs. Pour le reste, il est parfait. Joyeux Noël, je vous souhaite de belles trouvailles !

Eric a dit…

Je m'associe aux autres commentaires.

Bonnes fêtes à tous et à vous deux en particulier.

Eric.

P.S. : après une semaine d'absence, mon facteur a enfin repris le travail. Je n'ai donc reçu qu'hier la NLRA. C'est une franche réussite. Je m'abonne bien évidemment pour 2010 avec un seul regret, deux numéros par an, ce n'est pas assez !

Nicolas M. a dit…

une belle nouvelle !

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Nous voulions une revue quadrimestrielle (3 numéros par an) : très vite, pendant la confection du n° 1-2009, nous avons compris que c'était irréaliste.
Six mois ne sont pas trop pour réaliser un n° de 80 pages : trouver les auteurs, les bons sujets, mettre tous les textes sur la même longueur d'onde typographique, lire et relire les textes, les renvoyer car trop longs ou trop courts, trouver les photos noir et blanc, les réaliser, trouver les photos couleurs, couverture comprise, les réaliser, mettre en pages, une fois, deux fois, relire, changer la longueur de certains textes, changer de photos qui rendent mal sur l'écran de la maquettiste, en trouver d'autres, les réaliser, relire et corriger la maquette avant gravure sur CD, dernières corrections chez l'imprimeur (car des erreurs - d'ordre technique - s'infiltrent pendant la gravure ! si ! si !), préparer les enveloppes, vérifier les adresses des destinataires, mettre sous enveloppes, revérifier les destinataires, porter les centaines d'enveloppes à la Poste après les avoir classées en trois catégories (France, Europe, reste du Monde), etc.Entre temps, réceptionner les abonnements, les ficher, porter les chèques à la banque, répondre au courrier, au téléphone, etc.
Sinon, il faut les moyens d'avoir des rédacteurs convenablement payés, une maquettiste plus disponible et par conséquent mieux payée, un secrétariat presque à temps plein et rémunéré, etc.
Un vrai métier ! à temps presque plein ! Incroyable peut-être, mais vrai !
Tant que c'est amusant et intéressant intellectuellement, on continue !

Anonyme a dit…

Pascal de Soissons

Un très joyeux Noël avec la fin de cette parenthése
Les 2 premiers numeros de la NRLA m'ont comblé, vivement la lecture enrichissante des prochains; un grand merci aux créateurs et aux différents rédacteurs
Pascal

Pierre a dit…

Aller dans le même sens pour faire naitre une nouvelle génération de bibliophiles, c'est un cadeau de Noël.

Joyeuses Fêtes. Pierre

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Qui ne croit plus au Père Noël ?

Contrairement à toute attente (et pour cause : j'en sais, ou du moins je croyais en savoir, un peu plus que lui sur le sujet), le Père Noël a trouvé le moyen de m'offrir un Cazin inconnu, non seulement au Brunet (ce qui était prévisible par tous), mais de tous les spécialistes du XVIIIe siècle, même d'un nommé "Rhemus" qui se prend pour le spécialiste mondial dudit Cazin !

Merci Père Noël !....
et à bientôt pour de nouvelles aventures !

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...