« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

dimanche 4 avril 2010

Un livre d'heures sur parchemin noir: Les Heures Noires de Charles le Téméraires

Amis Bibliophiles bonjour,

La bibliophilie est affaire de possession (on est possédé/on veut posséder/on possède <- énorme raccourci dont je suis assez fier, sourire) mais aussi de contemplation: on peut contempler ses propres ouvrages sans jamais sans lasser, et contempler (avec envie il est vrai) d'autres ouvrages dont on sait qu'ils resteront à tout jamais hors de notre portée, et pas seulement pour des raisons de prix. Le livre d'heures sur parchemin noir est l'un de ces ouvrages mythiques.

Autant le dire tout de suite, je suis quasi totalement inculte sur le sujet, mon propos n'est donc que vous présenter cet ouvrage peu commun, si cela vous intéresse à vous de continuer sur le chemin de la connaissance, l'un des autres plaisirs de la bibliophilie.
Les caractéristiques avant tout: cet ouvrage présente la particularité d'avoir été exécuté sur un parchemin teinté de noir, il comporte 61 pages de format in-folio. Le texte est écrit en lettres d'or et d'argent, qui ont miraculeusement survécu à l'oxydation naturelle, et les tableaux sont peints selon une technique qui pourrait se rapprocher du camaïeu, mais l'ensemble donne un résultat assez extraordinaire et quasi surnaturel.
Les études menées par Antoine de Schryver sur le sujet montre que ce livre d'heures noir est en fait un cadeau fait par les échevins du Franc de Bruges à Charles le Téméraire en 1466 (mais pourquoi avoir choisi cette couleur?). L'enluminure n'était pas achevée (mais alors pourquoi avoir néanmoins offert l'ouvrage) et Charles le Téméraire confia cette tâche à Philippe de Mazerolles, tout en demandant aux échevins de supporter le coût de cet achèvement, ce qu'ils firent. Antoine de Schryver indique que c'est d'ailleurs potentiellement Philippe de Mazerolles qui avait débuté le travail. Il indique également que ces Heures Noires de Charles le Téméraire sont ensuite probablement passées entre les mains de Galeazzo Maria Sforza, autre grande figure du 15ème siècle
Le résultat est absolument splendide et quasiment unique (d'autres parchemins noirs existent) et donne à mes yeux une autre dimension à ce livre d'heures. Il est aujourd'hui conservé à Vienne sous l'E554 Cote, mais je crois que plusieurs fac-similés sont parus (en 1856, 1930 et 1982 notamment). Cela vaut bien un voyage à Vienne.

H

21 commentaires:

Morgane a dit…

Ces manuscrits sur parchemins teintés sont vraiment magnifiques.
A voir également les manuscrits carolingiens en parchemin pourpré tel que la Bible de Theodulfe, les Evengiles de Saint-Denis ou les Evangiles de Metz, sans oublier le magnifique coran sur parchemin indigo, ou le coran sur papier pourpre!

Bernard a dit…

Une découverte! Je ne connaissais pas l'existence des livres d'heures sur parchemin noir; il me semble que les contrastes doivent être un peu amoindris. Il faudrait en voir un "en vrai".
Bernard

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Je vous conseille de venir voir à Reims l'Évangéliaire du chapitre de la cathédrale. IXe siècle. Vélin pourpre, texte en argent, titre et lettrines en or. Ms. 11.

Benoît a dit…

Bonsoir chers amis, contemplant cette splendeur, j'en viens à une question de "papier" qui me préoccupe, et concerne un de mes ouvrages. Ouvrage mineur certes, "Choix de Fabliaux mis en vers", prault 1788. mais : mon exemplaire est sur Hollande bleu, filigranné. A part un blason qui ressemble à celui de Van Gelder Zonen, je distingue parmi les filigrannes, une date, 1788 ou 1783, et quelques mots... Quelqu'un aurait-il une idée ? j'ai fait passer quelques photos à Hugues, si jmais une bonne et érudite âme consentait à combler mes lacunes... Merci d'avance !
Benoît

Pierre a dit…

C'est certain, il faut absolument que je m'organise un petit séjour à Reims dans l'avenir ! Jean-Paul semble connaitre "sa" bibliothèque comme sa poche et pourrait nous faire découvrir quelques merveilles, comme celle présentée par Hugues.

A moins qu'il nous la présente sur le blogue ? Pierre

Morgane a dit…

Je ne vois pas clairement quelle est votre question au sujet de votre papier Hollande bleu Benoit?

Cordialement,

Morgane.

Benoît a dit…

A me relire, je n'ai pas été très clair, effectivement, Morgane... Je me demande simplement si d'autres ont connaissance de papiers vergé venant visiblement des Papeteries Van Gelder Zonen à cette époque (ca. 1788), avec un filigrane supplémentaire ; ma question portant sur le texte de ce filigrane... Que je peine à déchiffrer... Pour le reste les pages de mon exemplaire portent le "blason" habituel Van Gelder Zonen... Suis-je plus clair ?! Merci d'avance.

martin a dit…

Quel blason? Les armes d'Amsterdam ou le lion portant une glaive et sept flèches?

Benoît a dit…

J'ai mis quelques images en ligne, je vais en rajouter...

http://picasaweb.google.fr/benoitperetti/PapierFabliaux?feat=directlink

Sinon, il est en vente en ligne...

Merci à celles ou ceux qui pourront prendre une minute. Hors 19 et 20e, je suis perdu...

Benoît a dit…

réflexion faite, ce n'est alors pas du VGZ ? Je n'aime pas faire des annonces mensongères sur la baie, c'est visiblement ce que je viens de faire... Ce n'est pas d'une importance capitale, certes...

calamar a dit…

comment ça, ce n'est pas important ? mais je l'ai misé une somme considérable, ce livre ! et on m'annonce que ce n'est pas un VGZ ! c'est bien la première fois que je vois ça ! du coup, je me demande si je vais surenchérir... ;)

martin a dit…

Vitrouil de la généralité d'Alençon

martin a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Benoît a dit…

Je suis confus. Ca m'apprendra à ne pas me documenter suffisamment... @Calamar : si tu ne blaguais pas je comprendrais aussi !!! Même pour un "petit" achat, une erreur dans l'annonce c'est la honte. Je vais revenir à mes spécialités, ça m'apprendra à me risquer en terres d'expert que je ne suis pas, càd avant 1820 !!!

calamar a dit…

c'était évidemment une blague. Je vais surenchérir, mais pas tout de suite, évidemment (stratégie avant tout...). Enfin bon, si les autres enchérisseurs sont aussi lecteurs de ce blog...

Benoît a dit…

Il est sympa quand même, ce petit bouquin sur "vergé bleu" !

calamar a dit…

désolé Benoît, je ne l'ai pas eu... pas trop déçu du prix ?

Benoît a dit…

absolument pas, bien au contraire. J'avais parié avec un certain ami commun qu'il dépasserait 32 ! Et ce certain H, n'y croyait pas du tout... Ah je l'ai bien mouché cet impudent qui moquait mon patrimoine ! Il était joli, je trouve qu'il a "fait son prix".

Benoît a dit…

"il était joli" : pas l'impudent, hein ; mais bien le livre !

calamar a dit…

moi je pensais qu'il pouvait dépasser 80 facilement, ce qui aurait été ma limite en d'autres circonstances (volume d'achat...). Comme quoi les estimations sont vraiment un sport de hasard (enfin, on reste dans des limites raisonnables, on ne multiplie pas par 100 !)

Hugues a dit…

C'est forcément un restaurateur de reliures qui l'aura acheté!
:p
H

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...