« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

samedi 26 juin 2010

Ebayana: de Hooghe, Polak, maroquins, Zélis reprend un bain, Machiavel et la bonne sélection proposée par Z1k

Amis Bibliophiles bonjour,

Quand je ne poste pas mon ebayana le jeudi, je reçois des emails qui le réclament. Voici donc la sélection du week-end, quelques bons ouvrages, certains avec de menus défauts, et surtout, en toute fin de message, pour récompenser les lecteurs qui vont jusqu'au bout, la belle sélection proposée par le libraire z1k, 31 ouvrages intéressants.

































Et pour terminer, je ne peux que vous conseiller de jeter un oeil attentif à la belle sélections offerte par le vendeur Z1k: belles reliures, bons textes, quelques mansucrits.


Bonnes enchères,

H

14 commentaires:

Anonyme a dit…

La consultation de quelques Ebayana m'a amené à constater avec horreur que Ebay était parvenu à fourrer des publicités animées jusque dans les pages individuelles des descriptions.
Ca devient vraiment merdique, je ne m'y promenais déjà plus beaucoup, mais cette goutte fait maintenant déborder le vase !

René de BlC

martin a dit…

MAGNIFIQUE EXEMPLAIRE DANS UNE RELIURE MOSAïQUéE RéALISéE DANS L'ATELIER DE JEAN-CHARLES LE MONNIER, RELIEUR DU DUC D'ORLéANS. Longtemps attribuée à Antoine-Michel Padeloup, en raison certainement de son dos mosaïqué et des petits fers fins dont elle est décorée, cette reliure doit être comparée à celles mosaïquées de l'atelier de Le Monnier dont elle porte les fers recensés par Paul Culot dans ses travaux sur cet atelier célèbre. Cohen-deRicci 487.

copié/collé de la description du lot 114 de la collection Wittock, 2ème partie, http://www.christies.com/lotfinder/lot_details.aspx?from=salesummary&intObjectID=4371983&sid=646ecb7c-9681-4d83-ae08-eb605c5feb72
sans la moindre trace de ressemblance.

Et sans rapport à Cohen 487 ou Michon 287, bien sûr.

calamar a dit…

si on peut plus faire un copier-coller, maintenant ! ya plus moyen de travailler...
internet est pratique pour trouver des améliorations "intéressantes", mais permet tout aussi facilement de les détecter... ce n'est plus la course de l'armure et du canon, puisque le canon est en même temps l'armure...

Pierre a dit…

Si un ouvrage a été bien décrit, et qu'on possède le même, il n'est peut-être pas nécessaire de chercher à tout prix l'originalité littéraire. Les notices d'appareils électriques équivalents sont équivalentes, sans que cela nous gène. Pierre

calamar a dit…

oui, bien sûr. Mais il n'est pas certain qu'on soit dans le même cas ici...

A R T C I B O L D O a dit…

Visiblement l'époque est à la délation en tout genre et bien constructive ...


Pour zelis j'ai remis ce livre en vente, l'acheteur ne m'ayant pas payé et ....il est normal que la première description soit identique ...
Pour la Tulipe fleur pour certaines du genre papaverum ( P A V O T )
le copier-coller vient plutot de Christie's en provenance du livre de Louis-Marie Michon dont j'ai semble t il fait référence ..

On attend par contre, d'autres pistes de mes chers censeurs

martin a dit…

faut que ça colle, non?

A R T C I B O L D O a dit…

il est amusant de voir que Christie's et autres salles de vente inpressionnent toujours autant et que leurs descriptions semblent pour certains "Parole d'Evangile "

martin a dit…

Michon 287: Eucologue. 1769. Atelier à la tulipe (2). M. Schiff 780.
Cohen 487: Heures présentées à Madame la Dauphine. Par Théodore de Hansy, Libraire à Paris, sur le Pont au Change à S. Nicolas, s. d. In-8. 260 pp., plus 1 frontispice, un titre gravé, et 5 figures. Ouvrage entièrement gravé contenant nombreuses vignettes et lettres ornées.
Et le rapport?

A R T C I B O L D O a dit…

on parle du contenant pas du contenu .....similitudes et type de fers , des pistes Mosssieur MARTIN ?

martin a dit…

Un relieur d'étrennes, je dirais. Rien de spectaculaire, sauf le vert très vert. Aucune ressemblance à la reliure de Wittock, de toute manière.

Hugues a dit…

Bonsoir Frédéric,

Je vous laisse échanger avec Martin, j'interviens simplement que pour le Zélis, il ny' avait aucune malice de ma part, je me suis douté que c'était une histoire de mauvais payeur et ça me faisait plutôt plaisir de le voir repasser.

Pour le dilemme pavot/tulipe, j'ignorais que c'était un enjeu, j'ai quelques reliures de ce type et je pense toujours "pavot" quand je les contemple :)

Bien à vous,
Hugues

Ugo Paolantonacci a dit…

Il demande pas grand'chose le Martin; juste que si on appelle un chat, un chat, l'animal doit être un félin et pas une chèvre ou un canard. Par exemple j'ai vendu ce soir, ce que je pensais être une E.O.. Mais voila, Martin qui aime bien fouiller dans les recoins, m'a gentiment démontré, photos à l'appui, qu'il s'agissait d'une contrefaçon. Problème, vu que la semaine qui vient s'annonce super-chargée, j'avais promis à ma foultitude de concubines et à la pléthorique progéniture dont elles m'ont affligé, un week-end sans internet et je viens seulement de prendre connaissance de mes mails. A moi de me débrouiller avec l'acheteur. Il y a donc toutes les chances que je repasse ce bouquin avec une description rectifiée.
Personnellement je ne travaille pas tout seul et plus souvent qu'à mon tour je demande son avis à plus savant que moi. L'avis de ces gens est précieux, ces gens sont précieux. L'avis d'un Martin est précieux, Martin est précieux. D'autant plus précieux qu'il n'a aucun intérêt dans l'histoire, juste qu'une chèvre n'est pas un chat et ceci n'a rien de personnel de sa part. Je ne suis pas sur de connaitre Arcibaldo, mais je commence à connaitre Martin et quand il dit quelque chose, je fais gaffe, je déploie mes antennes, beccause ce mec il assure un max. Vous croyez qu'il y en a beaucoup dans notre petit monde de bibliozinzins, des gens encore capable de creuser comme lui ??? de manier indifféremment la doc imprimée et la doc sur internet ? C'est de l'or en barre un type qui fonctionne comme ça.
Bien sur on peut se bombarder expert ou grand gourou de la chose imprimée. Mais faut savoir de quoi on parle. Le (the) webmaster citait Polak dans l'ebayana de la semaine. En voila une de fumisterie (pas toi Hugues mais Polak). En se regardant dans le blanc des yeux, qui peut me dire être allé chercher de l'info dans Polak ??? Polak tu le cites, histoire de faire comme tout le monde, quand tu décris un livre de voyage. Mais le brave Polak, il aurait pu revoir sa copie avant de nous l'imposer comme référence. Jamais rien vu d'aussi incomplet et bordélique; et au fait, les collations, il savait ce que c'est ?
Un Martin, c'est pas du Polak. C'est du carré, du béton, la rigueur germanique peut-être... Alors c'est pas la question de savoir si le décor est à la tulipe, au pavot ou au myosotis. Il est bien évident que ce décor n'a rien de rare. On le voit passer régulièrement. Ce pavot, c'était une mode, rien de plus, déclinée par divers relieurs avec plus ou moins de talent. Et si je lis entre les ligne de l'elliptique Martin, je me confirme que cette reliure n'a rien de commun avec celle décrite par Christie's; c'est comme confondre une rolls et un pousse-pousse. y'a ka se pencher sur les fers; les uns au scalpel, les autres à la charue. Quant à dire que Christie's construit ses fiches à coup de copié-collé, faudrait voir à ne pas marcher sur la tête. Christie's c'est du lourd. Nous les français, c'est mickey-parade à coté. Il y a 7 personnes au département livres anciens Christie's Paris, dont 4 permanents. Quelle maison de vente française peut se targuer d'une force de travail équivalente ? En plus ils sont tous adorables. Mais vous pouvez-être certain que le premier d'entre eux qui se fait chopper à faire des copié collé (comment ça s'écrit ce truc ? copié-collé ou copier-coller ?) va se retrouver fissa de l'autre coté de la rue en train de vendre des timbres-poste au carré Marigny. Ben oui, Chrisitie's c'est parole d'évangile. Non pas qu'ils se gourent jamais mais ils vérifient tout ce qu'ils affirment; un peu comme Martin.

A R T C I B O L D O a dit…

c'est un sentiment assez désagréable quand en tentant de vous justifier, vous avez l'impression très nette de vous enfoncer....
Certains sont en train de le vivre grace à l'effort de gardien du temple et d'autre Madonne de la pantalonnade savonnant avec talent la planche .
Bref je fais amende honorable, cette annonce au descriptif très incomplet , je l'ai baclé, de références à la Tulipe j'en ai oublié le contexte et l'explication
donc je l'ai taclé et fait disparaitre ...
Bonjour chez vous .

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...