« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

jeudi 22 juillet 2010

Ebayana: La princesse de Clèves, Kieffer, Jean de Tournes et des Almanachs Boiteux...

Amis Bibliophiles bonsoir,

Voici une petite sélection estivale de livres vus sur ebay














Bonnes enchères,

H

8 commentaires:

Olivier a dit…

C'est une manie chez Kieffer les reptiles?
J'en ai une, mais je crois que c'est du croco et c'est vrai que ce n'est pas forcément heureux (surtout quand ça n'a rien à voir avec le contenu)
Olivier

Gonzalo a dit…

POurtant, "Cet ouvrage à TOUT pour vous séduire" ! ;o)

Intaglio a dit…

Visiblement, le vendeur des Almanachs s'est "amusé" à dépecer un ouvrage relié dont on peut penser qu'il contenait l'ensemble lentemment assemblé. Une honte suscitée par l'appât du gain. A boycotter même si semble avouer son méfait par les termes "dos dérelié"...
Cf. http://bibliotheque-dauphinoise.blogspot.com/2010/05/considerations-sur-le-depecage-des.html

Lauverjat a dit…

Un ex-libris en relief?, et une bibliothèque d'in-folio? (23 cm x 29 cm) ou plutôt un décor de coffret par exemple?

Lauverjat

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Ce n'est évidemment pas un "ex-libris" au sens où nous l'entendons habituellement.
Il s'agit d'une plaque de reliure à plaque dont on peut voir les points de fixation.
Le chiffre "1754" me paraît être plus un numéro d'enregistrement qu'une date.
L'objet est néanmoins très agréablement travaillé... mais qu'en faire ?

PLC a dit…

Le basilic m'intrigue, j'ai jeté un oeil sur mon dictionnaire infernal, deuxième édition, 1826, pas de basilic :-(
J'ai vérifié avec anxiété, j'ai bien toutes les planches :-)
Le vendeur donne d'ailleurs la liste des planches, qui correspond à mon édition, pas de basilic non plus.
Il n'est pas non plus dans le style de la dernière édition.
Je suis certain d'avoir vu ce basilic quelque part, mais où ?
Grillot de Givry ? Si j'ai le temps je vérifierai.
Mais je l'ai croisé, c'est agaçant.
Bonne journée ! PLC, P pour Pierre

PLC a dit…

En y revenant, l'animal présenté comme venant de Collin de Plancy ressemble plus à un cocatrix qu'à un basilic.
De toute façon, ça ne change rien, et mon dico infernal 1826 est complet, et très beau de plus, comme tout ce que j'ai pu acheter chez madame Florence de Chastenay.
Je ne peux m'empêcher de la citer car c'est avec elle que j'ai fait mes premiers achats de bibliophile débutant.
PLC

Anonyme a dit…

Le supposé ex-libris est un travail de l'orfèvre américain Black, Starr and Frost, donc postérieur à 1874.
Cordialement

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...