« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mercredi 29 décembre 2010

Les Cris de Paris par Adrien Joly, un petit bijou qui présente les petits métiers au début du 19ème

Amis Bibliophiles bonjour,

Je vous propose de découvrir aujourd'hui un ouvrage du début du 19ème assez rare et qui reste peu connu des bibliophiles. A tort sans aucun doute car la suite de gravures qu'il propose est non seulement superbe mais également très intéressante pour l'étude des petits métiers de Paris de l'époque.


Son titre: Les petits acteurs du grand théâtre ou recueil des divers cris de Paris, à Paris, chez Martinet. Les gravures sont pour quelques unes signées Adrien Joly et l'on trouve en général 60 ou 62 dans l'ouvrage (dans ce cas les planches 61 et 62 sont signées Maleuvre). Mon exemplaire en contient bizarrement 61... 



Au fil des planches, ici toutes coloriées, on découvre les petits métiers de Paris au début du 19ème siècle: escamoteur, vendeuse de bière, chiffonnière, tireuse de cartes, carreleur de souliers, marchand de chansons... que je me propose de vous faire découvrir dans les jours qui viennent.




L'ouvrage est de format in-8, dans un joli cartonnage doré assez caractéristique de l'époque. 

H

4 commentaires:

Bernard a dit…

J'aime ces gravures simples mais d'une véritable valeur pour l'histoire sociale de notre pays. Reste-t-il beaucoup de volumes qui ont échappé aux dépeceurs?
Bernard f

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Superbe intéressant et rare.

Jacques-Adrien Joly (Paris,1756-Saint-Germain-en-Laye,1829)fut nommé conservateur des estampes et planches gravées de la Bibliothèque, alors impériale, en remplacement de son père, Hugues-Adrien (1718-1800), le 26 octobre 1795.

Pierre a dit…

Joli papier sans rousseurs orné de jolies gravures bien colorées (eaux-fortes aquarellées ?) apportant une mine d'informations sur la société de l'époque...

Le type d'ouvrage qui ne reste jamais bien longtemps sur les rayonnages d'un libraire, j'imagine... Pierre

Hugues a dit…

Probablement Pierre, j'espère que vous me pardonnerez: je l'ai acquis directement auprès d'un bibliophile, pour éviter à un ami libraire la souffrance d'avoir à s'en séparer trop vite.
:)
Hugues

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...