« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

lundi 31 janvier 2011

Le 4ème numéro de la Nouvelle Revue des Livres Anciens sort des presses!

Amis Bibliophiles bonsoir,

Il y a quelques jours, nouvel épisode dont on se lasse pas: le 4ème numéro de la Nouvelle Revue des Livres Anciens sort des presses. 


Un nouveau chapitre de cette belle histoire s'ouvre donc à nouveau, avec 1 mois de retard, pour lequel nous vous présentons une nouvelle fois nos excuses. Mais comme déjà évoqué, notre maquettiste nous a abandonnés sans prévenir au beau milieu du mois de novembre, alors que tout était prêt. Nous avons donc du trouver une solution, ce qui nous a fait prendre ce retard.


Voici quelques photos de ce grand moment. 

Dans ce bon numéro 4, vous pourrez ainsi découvrir une synthèse sur les Derome, grande famille de relieurs français sous l'Ancien Régime (et même plus), une présentation de Jacques de Sève, qui travailla notamment sur le Buffon par Marie-Claire Planche, ou encore un long texte inédit sur la bibliothèque de Stanislas de Guaita par Frédérick Coxe. 


Plus loin, vous avez rendez-vous avec les éditions bouillonnaises du XVIIIème siècle, sur l'invitation de Guy Biart, la bibliothèque du chateau de Beloeil, par Pierre Mouriau de Meulenacker, puis avec des ouvrages qui figurent parmi les meilleures ventes de l'Ancien Régime et que les bibliophiles croisent très souvent, les coutumiers, que vous fera découvrir Gilles Bodin. 


Mais je ne dévoile pas tout, et ce quatrième numéro vous réservera encore bien des surprises agréables.

Il est bien sûr toujours possible de vous abonner selon les modalités suivantes:

Pour vous abonner 

France et Monaco : 1 an = 42 €
Étranger : 1 an = 50 €
Paiement par chèque : libellé au nom de La Nouvelle Revue des livres anciens
adressé au 3 B, rue des 16e et 22e Dragons 51100 Reims France

..... et attention, l'association de la Nouvelle Revue des Livres Anciens sera de retour mercredi avec un scoop et une nouvelle parution imprévue qui sera proposée aux bibliophiles.


H

19 commentaires:

Olivier a dit…

Oh tristesse!
Déflorer la couverture !!!
(et ce n'est pas une contre-pétrie, ou involontaire, alors)
Olivier

Pierre a dit…

Heureux de constater que vous ne baissez jamais les bras malgré les difficultés et impatient de découvrir ce nouveau numéro. Pierre

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Et Dieu sait combien sont nombreuses et lourdes les difficultés pour réaliser ce numéro semestriel de 80 pages !

Première étape :conversion de certains textes en Word,mise en forme des textes à longues lignes, corrections typographiques,choix des illustrations (trop "légères", trop "lourdes", pas assez contrastées, trop contrastées,conversion de JPEG en TIFF, etc.), ordre des textes dans le sommaire, faire en sorte que le numéro fasse 80 pages, etc.Demande systématique,à chaque numéro, d'un devis.

Deuxième étape :transmission des fichiers textes et illustrations au maquettiste, mise des textes en deux colonnes, mise en place des illustrations aux bons endroits,frappe de leurs légendes,choix de la bonne couleur pour la couverture, etc.

Troisième étape : première maquette à corriger (corrections typographiques à cause de la mise en deux colonnes, de fichiers transmis d'un PC à un MAC,caractères romains devenus italiques et inversement, trait d'union au lieu de tiret 1/2 cadratin, . ou ; en début de ligne, ligne orpheline en bas ou en haut de page, XVIII en petites majuscules pour les siècles, en grandes majuscules pour Louis XVI, etc...)
Deuxième maquette corrigée à relire ... et à corriger...

Quatrième étape : ultime vérification et correction du "traceur" ou premier tirage en vraie grandeur et signature du bon à tirer.

Cinquième étape : impression, photographies pour le blog, recueil de pages pour les archives.

Sixième étape : couture des cahiers, façonnage (dos carré), collage, séchage.

Septième étape : livraison avec envahissement de l'appartement (le rédac chef feuillette un exemplaire pour s'assurer qu'il est correct, mais ne le lira pas : il connaît les textes par coeur !)

Huitième étape : adresses sur enveloppes à bulles, mise sous enveloppe, classement en "France et Monaco", "Europe et Suisse" et "Reste du monde" pour l'affranchissement.

Neuvième étape : chargement vers le Poste, sortie de plusieurs centaines de vignettes par paquets de 10 (avec l'aide d'un postier), affranchissement ....

Dixième étape : répondre aux courriers et mails de réclamation des numéros en retard ou non arrivés et perdus (pas pour tout le monde!)

Onzième étape : au travail sur le numéro suivant (déjà commencé depuis quelques semaines auparavant, après avoir relancé les auteurs), faire (tout de même, car le moins amusant)un peu de comptabilité.

Pendant tout ce temps, à Lyon, Hugues s'arrache les cheveux (il n'en a plus beaucoup !)pour trouver des abonnés dans le monde entier,relancer les institutions diverses qui auraient dû s'abonner, imprimer les étiquettes adresses, les bulletins de réabonnement,vendre des pages de publicité,faire de la publicité pour la revue, réaliser des billets sur le blog pour la revue, contacter des auteurs,etc.

J'admire ceux qui sortent un numéro mensuel ou bimensuel !
Si je n'avais pas été à la retraite, je n'aurais jamais pu réaliser ce projet avec Hugues :c'est un travail quotidien, à temps plein (vous pouvez vérifier en me téléphonant, le n° est sur la revue).

sandrine a dit…

Bonjour, Quel travail!
ça a l'air bien interessant comme revue. Je connais bien M. Coxe pour avoir exécuter un certain nombre de livre. Son travail de recherche sur la bibliothéque de S. DE Guaïtas est exemplaire.
mes amitiés.
Bien à vous.
Sandrine.

Frédérick a dit…

Bonjour Sandrine,

quelle bonne surprise ! Je suivais les commentaires du blog sans savoir que c'était vous. A bientôt j'espère.

sandrine a dit…

Oui bonjour M. Coxe,
J'aime particulièrement ces endroits de culture et d'échanges courtois.
A bientôt

Bien à vous;
sandrine

Hugues a dit…

Le mieux est de s'abonner Sandrine, vous pourrez juger sur pièce.
Hugues

sandrine a dit…

Je vais y réflechir.
je vous remercie de me le proposer;
Bien à vous
Sandrine

Bertrand a dit…

N°4 de la NRLA bien reçu ce matin, toujours un plaisir de lire sur les livres et surtout sur les vieux livres ! Comme d'habitude, un rapide coup d'oeil pour jauger le contenu, qui me parait fort alléchant. Un long article de M. Coxe, à déguster à tête reposée. Pas de publicités ! Que c'est agréable dans ce monde de brutes (et je sais combien cela a un prix d'être indépendant et sans soutiens financiers extérieurs),
je vous encourage à vous abonner rapidement si ce n'est déjà fait,
je relaierai ce soir la sortie du n°4 sur le Bibliomane moderne.

Bonne journée et à bientôt pour une analyse plus poussée des articles.

PS : un regret, la gravure de la salle des ventes à Drouot est très mal venue à l'impression (pixelisée), c'est dommage.

Bertrand Bibliomane moderne

Le Bibliophile Rhemus a dit…

C'est vrai Bertrand,pour l'illustration : je ne répéterai jamais assez aux auteurs (pas tous) de m'envoyer des illustrations d'environ 500 ko à 1 Mo, en 300 dpi, sinonles pixels sont visibles ou l'illustration fait 2 cm2.Celle-ci fait 174 Ko !

Bernard a dit…

Ça y est: la REVUE est en pré-position de lecture, à droite du fauteuil, pour ce soir.
Merci aux deux courageux.
Bernard

sandrine a dit…

Vous en avez de la chance... Je n'ai pas encore reçu par le "laffite et caillard", le colis , d'abord transporté par le "pyroscaphe".... J'attends donc.
Il faut dire que j'habite à Troo, prononcé par d'aucun: Trou.
Bien à vous;
Sandrine

calamar a dit…

enfin reçu le numéro 4 ! déjà un peu lu, en commençant par l'article sur Beloeil (je ne peux pas m'en empêcher, je commence toujours par la fin...). Ouf ! plus de six mois qu'on l'attendait !
et chance : il y a le bulletin de réabonnement dedans. Mais que pour un an ?

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Calamar,

qui va piano, va sano ...
ne voyons pas au-delà d'un an, c'est plus raisonnable, ...à mon âge.

Olivier a dit…

e va lontano...
Olivier (en pleine découverte du n°4 qui jongle entre l'article de F. Coxe et les volumineuses notes de fin. Voilà pourquoi je milite pour les ndbp et non les ndf...).
Olivier

Benoît a dit…

+1 pour les n.d.b.p., même si je sais que c'est beaucoup plus compliqué, et (donc) surtout plus coûteux..... Cher Olivier, n'en demandons pas trop à ceux qui réalisent une prouesse qui leur demande beaucoup, et plus encore...
Persuadons nos amis en bibliophilie de s'abonner, c'est notre premier devoir... Les notes en bas de page viendront... !

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Vous êtes sympas les amis, mais les notes en bas de page sont un casse-tête pour le passage d'un texte à longues lignes à un texte sur deux colonnes !
et je ne vous parlerai pas des relectures et corrections supplémentaires que cela entraîne ...
Ilfaudrait une équipe de 4 sur place !......................?

sandrine a dit…

Bonjour,
Toujours rien dans ma boite.
AH! la poste de mon village... tout un poéme.
Je vous tiens au courant.
Bien à vous
Sandrine

Olivier a dit…

Quand je dis je milite, je ne parlais pas de la NRLA dont je comprends les raisons mais de mon espace professionnel.
D'ailleurs les bulletin de réabonnement et pour le livre de Jean-Paul font des marque-pages de fortune tout à fait utiles en l'occurrence.
Très bon numéro!
Je retourne à ma lecture...
Amicalement
Olivier

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...