« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mardi 8 février 2011

Bibliophilie et Sciences: transactsion philosphiques de la Société Royale de Londres

Amis Bibliophiles bonsoir,



Dans des billets précédents , je vous ai parlé de deux périodiques scientifiques français : le Journal des Sçavans et les Mémoires de l’Académie des sciences de Paris. Le premier journal scientifique anglais a pour titre « Philosophical Transactions ». Il rend compte des travaux de la Société royale de Londres, l’équivalent de notre Académie des Sciences de Paris. Le premier volume paraît en 1665. Parmi les premiers auteurs on trouve bien sur Isaac Newton dont le premier mémoire Nouvelle théorie au sujet de lumière et de couleurs est publié en 1672.

Jusqu’en 1731 seuls quelques extraits furent traduits dans les journaux scientifiques français. Le physicien François de Brémont puis le médecin Pierre Demours se chargèrent de la traduction complète des volumes à partir de 1731. Les traductions cessèrent en 1744. L’ensemble de ces traductions se présente sous forme de sept volumes in-4. Patiemment, j’ai réussi à compléter une série.

.
Transactions philosophiques de la Société Royale de Londres

Paris, Piget, puis Le Breton, David l’Aîné, Le Breton et Durand. 1741, 1741, 1740, 1740, 1738, 1738, 1757, 1759, 1757, 1757, 1760, 1758, 1760.
Année 1731 : frontispice, X, 304 pp - Année 1732 : VIII, 323 pp,16 pl.
Année 1733 : frontispice, VIII, 280 pp - Année 1734 : VII, 340, 16 pp, 1 carte aquarellée, 11 pl.
Année 1735 : frontispice, (6) pp, pp III à VI, 192 pp - Année 1736 : (2), VIII, 302, 15 pp, 13 pl.
Années 1737 et 1738 : LX, 539 pp, 12 pl.
Année 1739 : (4), VIII, 214, (1) pp, 5 pl - Année 1740 : VIII, 279 pp, 8 pl.
Année 1741 : XII, 359, (1) pp, 12 pl - Année 1742 : (7) pp, pp IV à XII, 310, (1) pp, 9 pl.
Année 1743 : (4) pp, pp V à XII, 377, (1) pp, 18 pl - Année 1744 : (4), X, 343, (1) pp, 8 pl.





On trouve dans ces volumes les premiers travaux des membres de la Société Royale sur l’électricité. Gray fait la distinction entre conducteurs et isolants et découvre le phénomène d’influence. Desaguliers classe les corps en deux catégories, les corps électrifiables par frottement et ceux non électrifiables qu’il nomme à tort « conducteurs et non conducteurs ». Le deuxième tome est bien complet de la carte dépliante coloriée des « lieux où les longueurs du pendule à secondes ont été observées ».


Les nombreuses planches sont très fines.


En 1739, Brémont fait paraître une tables des transactions philosophiques pour les années 1665 à 1735.

Paris, Piget. 1739.
1 volume in-4 ; frontispice, (10), 296 pp. - (2), VI pp, pp 3 à 461, (3), LXXIV, (2) pp


Entre 1789 et 1791, Jacques Gibelin (1744-1828), docteur en médecine, entreprend, la traduction et l’édition des articles les plus importants des 75 premiers volumes des Philosophical Transactions. Les tomes 1 et 2 contiennent l'histoire naturelle (volcans, tremblements de terre, curiosités naturelles, évènements extraordinaires, fossiles, pétrifications, zoologie. Les tomes 3 et 4 contiennent la physique expérimentale par M. Reynier. Le tome 5 contient la chimie par M. Pinel. Le tome 6 contient l'anatomie et physique animale par M. Pinel. Le tome 7 contient la médecine et chirurgie par M. Pinel. Les tomes 8 et 9 contiennent la matière médicale et pharmacie par MM. Wilmet et Bosquillon. Le tome 10 contient les mélanges, observations, voyages par A. L. Millin de Grandmaison. Le tome 11 contient les antiquités et beaux arts par M. Millin de Grandmaison. Le tome 12 contient les antiquités, beaux arts, inventions et machines. Les tomes 13 et 14 contiennent la botanique.

Abrégé des transactions philosophiques... physique expérimentale.
Paris, Buisson. 1790.
1 volume in-8 ; (4), 468 pp, 4 pl. - (4), 472 pp, 4 pl.


Ce volume, formé de deux tomes, constitue la quatrième partie de la collection. Il contient la totalité de la physique expérimentale. La sélection d’articles est due à Jean Louis Antoine Reynier (1762-1824).

Abrégé des transactions philosophiques... chimie. anatomie et physique animale.
Paris, Buisson. 1791-1790.
1 volume in-8 ; (4), XVI, 514 pp. - (5) pp, pp VI à XX, 476 pp, 1 pl.



Aujourd’hui, les scientifiques français se sont tous mis à l’anglais : plus besoin de traduction.

Bernard

7 commentaires:

Pierre a dit…

Il est amusant de constater que l'anglicisme transactions est une mauvaise traduction de ce que voulaient être ces ouvrages Des procès-verbaux ou compte-rendus des exposés de la Société Royale de Londres.

Aujourd'hui, le Journal des Sçavans serait écrit en anglais, c'est probable.

Les illustrations semblent de toute beauté. Félicitations, Bernard, pour avoir réuni toutes ces traductions et pour nous les avoir fait découvrir. Pierre

Benoît a dit…

Bravo c'est un bel ensemble... Dites-moi Bernard, que représente donc l'avant-dernière planche ??? Qu'arrive t-il au bras de ce pauvre cobaye ? C'est assez fascinant en tous cas, moi qui suis un pur littéraire à l'origine, suis de plus en plus attiré par les sciences à mesure que je plonge dans la bibliophilie... Merci...
Benoît P.

Bernard a dit…

Pour Benoît
Ce dispositif sert à remettre en place les os du bras déboités (1743).
"Le malade étant déshabillé jusqu'à la ceinture, on le place dans le fauteuil ... on soulève le levier garni de son brassard... Lorsque le bras est bien assujetti ... le chirurgien se place derrière le malade .... L'aide auquel il a confié l'extrémité du levier le fait agir suivant ses ordres..."
Le malade n'a pas l'air très rassuré!

sandrine a dit…

Bonjour,
Très beau billet.
Voici, si je puis me permettre, une personne à contacter pour le mettre en relation avec vos blogs... Il me semble que sa passion a quelques liens avec les collections...
http://yoda.guillaume.pagesperso-orange.fr/Bienvenu.htm
L'histoire des nombres avant les sciences. C'est par là que tout a commencé, les calculis... Un livre, un os, 2 livres 2 os etc.. etc...
.-))
Bien à vous;
Sandrine

sandrine a dit…

Si vous me permettez aussi de vous indiquez ce lien salvateur...
Bien à vous
Sandrine
http://histoire-du-livre.blogspot.com/2011/02/le-bibliothecaire-en-intellectuel.html

Bernard a dit…

Merci pour ces deux adresses.
Bernard

sandrine a dit…

De rien.
C'est un réel plaisir de lire votre blog. J'y trouve beaucoup de renseignements précis;
merci à vous;
Bien à vous.
Sandrine

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...