« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

samedi 19 février 2011

Du transport amoureux en bibliophilie

Amis Bibliophiles bonjour,

Je voyage régulièrement et il m'arrive d'emporter avec moi un livre ancien, pour le lire, le feuilleter ou simplement le montrer à un ami. Dans ces circonstances, je me pose toujours la même question: comment bien transporter un livre ancien quand on est comme moi, réfractaire au cartable... Et même en admettant que je me promène avec un cartable (Brummell, si tu me lis, pardonne-moi), comment protéger l'ouvrage à l'intérieur de ce cartable.

Frédérik m'avait conseillé une peau, destinée à emballer le livre, mais je ne m'y fais pas. Mon épouse m'a offert une jolie boite en palissandre, mais c'est lourd et encombrant?

L'un de vous a-t-il une solution miracle (et élégante)?

H

28 commentaires:

Léo Mabmacien a dit…

un torchon ;-)) (ou une serviette si vous préférez Hugues)... Economique, vous pourrez la personnaliser avec une petite broderie au crochet...

Olivier a dit…

Une alternative, mettre sa bibliothèque sur Internet. Découvert il y a quelques minutes (j'ai acheté aujourd'hui un Nostradamus, Bordeaux 1689). L'auteur du site y indique même le prix qu'il l'a acheté, s'il l'a lu et photographie amplement ses livres : http://www.propheties.it/mylibrary/index.html

Olivier

Bertrand a dit…

Merci pour le lien Olivier. Belle bibliothèque de prophéties pour cet italien très organisé visiblement... et qui n'a pas dépensé fort cher pour des exemplaires que nous serions assez nombreux à acheté 5 ou 10 fois le prix pour lesquels il les a acquis... mythe ou réalité ?? J'avoue que je reste perplexe sur ses "purchase price" !!

Pour répondre à Hugues sur le transport... euh... j'aime pas les transporter en fait ;-)) sinon plastique à bulles multicouches étant la plus sure des protections et de loin la plus inesthétique, il est vrai ! :-))

B.

calamar a dit…

http://www.conrad.fr/valise_aluminium_p_58557_58879_835769?ns_campaign=SEO&ns_mchannel=hurra&ns_source=positionning&ns_linkname=keywords&ns_fee=0#
et en plus vous aurez enfin un look présentable : celui d'un bricoleur quasi pro.

calamar a dit…

Pour Bertrand, il m'a semblé que dans de nombreux cas, les livres sont des reprints, non ?

Hugues a dit…

Ouh la la Calamar, j'apprécie le geste, mais vous me voyez descendre de ma type E, gants de pecari, Mazarin grand faiseur, et porter cette valise de Terminator?
Impossible...
Hugues

calamar a dit…

une Type E... comme celle qui a été vue devant la boutique de Pierre ? alors, évidemment... tant pis pour le look travailleur. Reste la mallette Longchamp.

Hugues a dit…

Celle-là même, vous avez bonne mémoire!
H

Textor a dit…

Ma solution pour le transport consiste à réutiliser les enveloppes de feutre avec des cordons de tissus que vous donne les marchands de chaussures pour les protèger. Je me dis que si c'est bon pour le cuir des chaussures, cela doit aussi être bon pour le cuir des maroquins.
Textor

Bertrand a dit…

Question subsidiaire : Pourquoi mon marchand de chaussures ne me donne pas d' "enveloppes de feutre avec des cordons de tissus que vous donne les marchands de chaussures pour les protéger" ...

Je ne dois pas acheter les bonnes chaussures... ou alors il faut que je change de marchand...

B.

Anonyme a dit…

Pas de solution miracle pour ma part. Les livres nous font voyager mais voyagent assez mal.

Sylvain

Anonyme a dit…

Mazarin grand faiseur?
Benoît

Hugues a dit…

Cher Benoît,
La Bibliophilie n'est pas ma seule tare, je suis également calcéophile.
En effet, j'accorde une importance particulière à la bonneterie masculine.
Mazarin Grand Faiseur (et Gammarelli) sont parmi les principaux fournisseurs de chaussettes de l'homme élégant.
Si vous aimez comme moi être chausssé comme un pape, un cardinal ou un académicien, je vous conseille les modèles rouge vif ou violet de Gammarelli (fournisseur officiel du Vatican), ou le modèle vert académie de Mazarin Grand Faiseur, qui utilise des fils de la même couleur que ceux de l'habit vert.
Bien sûr, inutile de préciser que l'homme élégant ne porte que des mi-bas qui montent aux genoux. Les autres types de chaussettes, c'est pour les joueurs de ping-pong.
Serviteur,
H
P.S.: Textor, le dust-bag (sac de tissu destiné à protéger les souliers de la poussière est en effet de bon format, mais il ne protège pas des chocs). Hélas.

sebV a dit…

Quand on est chaussé comme un pape autant agir comme tel et étudier avec un atelier de maroquinerie une solution sur mesure... ;)

Benoît a dit…

sebV a raison, cher Hugues, demandez donc à Goyard un étui (c'est tellement plus chic que Vuitton)... Je connais (et c'est vrai), quelqu'un qui l'a fait pour transporter un autre type de bien, assez comparable... Hermès sait faire, aussi... S'adresser à l'atelier "demi-mesure", c'est une porte dérobée, rue du Faubourg St Ho, pas loin de la boutique...

Sinon, bien plus modestement, de mon côté, j'utilise un étui néoprène dédié normalement aux eBooks (petits Pcs portables pour les non-initiés), dans lequel j'ai mis deux cartons forts... ! Comme cela j'emmène mes livres en sécurité... Mais c'est tellement moins chic qu'un étui renforcé, gainé de galuchat ivoire, tel que les maîtres selliers de Goyard savent le faire...

Benoît P.

Benoît a dit…

ou plein veau havane surpiqué, si vous allez chez Hermès...

Pierre a dit…

J'ai le même chausseur que Bertrand (Le mien me laisse la boite, par contre) et c'est pourquoi j'utilise tous les jours un cartable...

Il a deux compartiments. Un compartiment est réservé aux livres et j'ai collé sur les côtés et au fond une bande de mousse antichoc. J'en ramène très souvent à la maison pour les feuilleter pour le blogue. Les exemplaires fragiles sont emballés, en plus, dans une enveloppe à bulle.

Moi, je trouve ça très élégant, le cartable... Pierre

Hugues a dit…

Le cartable est élégant, c'est certain, le dilemme, c'est ce qui protège le livre a l'intérieur du cartable.... :)
hugues

Daniel a dit…

Les violonistes soigneux enroulent un carré de soie autour du violon avant de le mettre dans l'étui, valable pour un Stradivarius c'est adaptable au livre...Glissé dans un élégant cartable, vive l'Hermès trismégiste...
Daniel B.

Jean-Marc a dit…

Il m'arrive rarement de me déplacer avec un livre ancien, mais quand je le fais, j'utilise une enveloppe à bulles, quitte à la renforcer avec une couche de papier bulles.

Comme je souhaite n'utiliser que des fournitures de qualité, je veille à prendre des bulles du Pape :)

Désolé pour cette plaisanterie facile, mais il est tard et j'ai encore dû œuvrer pour la plus grande gloire du Dauphiné en lisant un travail d'érudition un peu indigeste (voir mon blog).

Jean-Marc

PS : la première partie du message était sérieuse. C'est encore la solution que j'ai appliquée cette semaine lors d'un trajet professionnel en train.

Hugues a dit…

SebV, se prendre pour un pape, un académicien, ou un cardinal ne coûte que 20 euros, avouez que c'est donné! Et je vous le promets, c'est une sensation unique.
:)
Hugues

frs a dit…

Housses à souliers Berluti et pour le transport cabas Hermès vintage en drap, intérieur matelassé.

bernard a dit…

Je découpe au cutter les pages qui doivent m'accompagner, et je les recolle au scotch à mon retour! Na!
Bernard

Benoît a dit…

Ce n'est pas une digression Sandrine, c'est le sujet du message.
Benoît

Hugues a dit…

J'ai peut-être trouvé la solution en cherchant la même chose pour mon ipad:
http://cgi.ebay.fr/ws/eBayISAPI.dll?ViewItem&item=200546786452&ssPageName=STRK:MEWAX:IT

Si ça protège un piad, ça doit fonctionner avec un livre (pas trop épais), et je trouve ça assez sympa!

H

Textor a dit…

Oui, c'est un conditionnement sympa ! Mais un ipad c'est un in-24 épais comme une carte de crédit, non ? Vous ne pourrez pas y cacher votre encyclopédie de Diderot et d'Alembert achetée au Canada....

calamar a dit…

A voir, l'argument choc du vendeur : avec cette protection, votre précieux ipad ressemblera à un bout de littérature d'époque (traduction non certifiée), et ne sera donc pas volé.
Par ailleurs il n'y aura pas de pb de transport avec l'encyclopédie, puisqu'elle est interdite de sortie du Canada.

Hugues a dit…

L'ipad est un in-4 (si on m'avait dit que j'écrirais ça un jour!).
Mais assez fin, en effet.
H

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...