« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

jeudi 3 mars 2011

Ebayana: belles reliures aux armes, textes curieux, histoire naturelle, voyages et curiosa

Amis Bibliophiles bonjour,

Voici une sélection d'ouvrages en vente sur ebay:
































H.

11 commentaires:

Anonyme a dit…

Dites, pour le Zuma d'artciboldo:
le contreplat avant est bien vert comme le plat arrière.

Ne serait-ce pas plutot une reliure avec le premier plat totalement insolé? car une reliure bicolore......

N'est ce pas un manque de sérieux du vendeur?

Daniel a dit…

Sur le Zuma,
Comment la reliure pourrait être insolée au noir ou brûlée sans que le dos soit abîmé ? Je vois deux autres hypothèses. La première, une retouche de teinte qui a mal tournée alors on assombri... La deuxième qui serait un transfert d'un livre noir stocké à coté. C'est une hypothèse déjà vérifiée sur d'autres livres. La BN fabriquait il y a quelques années la cire 212 teintée en différentes couleurs rouge, marron, noir!...Elle a assez rapidement mis fin à cette production, suite au constat de ce type de problèmes dans ses rayonnages. J'en profite pour dire aux bibliophiles qui auraient encore cette 212 en tube qu'il serait plus prudent de la finir sur leur chaussures, surtout la noir!...A moins que cette reliure n'ait appartenu à une veuve joyeuse et que ce ne soit qu'une demi-reliure de deuil :o), en dernier lieu, elle ferait un bel emboîtage pour un livre de Beyle dont j'ai oublié le nom :o)... Veuillez excuser mon esprit badin de cette fin de dimanche ensoleillé, à moins qu'il ne soit pas badin mais simplement dans le cirage...

Daniel B.

Olivier a dit…

Noir? Moi je dirais vert bouteille (mais je suis nul en couleurs on me le dit assez souvent à la maison). En conséquence, et sous réserve de mon daltonisme (latent et non diagnostiqué), ça sent effectivement le volume de fin de rangée exposé en plein midi.
Olivier

Daniel a dit…

Vous avez sans doute raison, c'est trop régulier pour un transfert de teinte et en même temps c'est étonnant que cela s’arrête vers la guirlande dorée, et que le dos ne soit pas insolé sur son coté peut être protégé par un montant de la bibliothèque ou une inclinaison vraiment particulière ? Pour la couleur c'est à moi de voir un ophtalmo, merci de votre diagnostique :o)

Daniel B.

Ugo Paolantonacci a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Ugo Paolantonacci a dit…

Concernant le Zuma, le pire c'est qu'un malheureux ebayeur ait cru à cette description et se soit fendu de 712 € pour l’acquérir. Si vous regardez les chasses au premier contre-plat vous constaterez qu'elles sont vertes... Puisqu'il s'agit du retour de la peau du plat, comment pourraient-elles être d'une couleur différente de celui-ci ? Bêtise ou arnaque ? Je vais être cool et dire qu'il s'agit de pure bêtise de la part du vendeur... mais tout de même.

Ugo Paolantonacci

PS. Bravo à Daniel pour ces savants commentaires sur la cire 212 mais vous devriez savoir que la teinte verte est celle qui résiste le moins bien à l'exposition au soleil. Par ailleurs je vous confirme que le dos que vous considérez comme "pas abîmé" est bien lui aussi insolé, cette dégradation mordant sur le mors du second plat.

Olivier a dit…

Allons, allons Ugo, c'était un exemplaire vendu par un professionnel... Comment penser à une bêtise)...?
J'ai beaucoup aimé la description qui a évité "bicolore" pour lui préférer "de deux couleurs".
Un travail de professionnel.
Et pour rebondir sur des commentaires précédents : 30% de charges fixes, certes mais alors il est des livres qui font monter les loyers commerciaux et les charges.
Prenons ce dernier livre dont il est question. 237 euros de charges fixes sur ce seul livre... Diable! Cela se tiendrait (à vrai dire évidemment pas) si ce livre avait coûté 237 euros à son achat.

Enfin bon, ce que j'en dis.
Olivier

Ugo a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Ugo a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Daniel a dit…

Cher Ugo,
Bien sur c'est un maroquin vert qui à tourné au rouge, le réveil est douloureux, j'avais du aussi trop tourner au rouge dimanche! et perdre ma vigilance en considérant que c’était un maroquin rouge assombri sur le plat, d'où le fait que je ne voyais pas le dos insolé...et ce qui suivait de mon analyse de m!...Par ailleurs, je savais que le vert passait beaucoup, mais pour moi la couleur qui s'insole le plus est le violet, qui se transforme en peau de néant jaune à la vitesse de la lumière. En tous cas le maroquin vert qui se transforme en rouge c'est très fort, je vais mettre une partie de ma bibliothèque au soleil avant de la vendre:o)...

Daniel B.

Ugo Paolantonacci a dit…

Cher Daniel.

Please ne faites rien d'irréparable !
Et puis on ne sait pas combien de temps le vert mettra à tourner au rouge. Peut-être que ni vous ni moi ne serons plus là pour profiter du spectacle. Et puis si vos livres ne vous plaisent plus dans leurs robes actuelles, je suis prêt à vous en débarrasser... Chèque ou espèces ?
:-)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...