« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

lundi 25 avril 2011

Courrier des lecteurs: identification d'un ex-libris

Amis Bibliophiles bonjour,


Ugo a besoin de notre aide pour identifier deux ex-libris qui se trouvent sur un livre d'heures, a priori le même A - H.




Qu'en pensez-vous?
Hugues

16 commentaires:

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Il y a peu de chance pour que ce soit l'ex-libris d'Arsène Houssaye (1815-1896), mais ce sont les seules initiales qui sont dans mon fichier.

Ugo Paolantonacci a dit…

Merci pour l'effort Jean-Paul. Autant le timbre humide est 19° et colle dans le temps; autant l'ex-libris gravé est 20°. Mais vous l'aviez déjà compris. C'est bien dommage parce que je ne voudrais pas rendre une description de zozo pour le livre d'heures que j'ai entre les mains... En outre l'affaire n'est pas encore faite. Rappelez-moi le nom de notre saint patron, que j'aille brûler quelques cierges à son intention.

Hugues a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Hugues a dit…

Sainte Wiborade Ugo, Sainte Wiborade :)
Hugues

Le Bibliophile Rhemus a dit…

fête le 2 mai

Sarah a dit…

Bonjour,

A priori, c'est la marque d'André-Jean Hachette selon la notice du catalogue Lugt, du moins pour la première de vos deux marques : http://www.marquesdecollections.fr/detail.cfm/marque/5446

Cordialement

Olivier a dit…

Vous en êtes de quelques cierges le 2 mai, Ugo ;-)
Olivier

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Bravo Sarah !

"Collection André Hachette" (manuscrits, miniatures, imprimés XVe -XVIe, riches reliures armoriées)
Giraud-Badin, 1953

Bertrand a dit…

au delà de la réponse, Sarah nous fait découvrir un site dont j'ignorais tout pour ma part. Merci Sarah !

Sarah vous méritez d'ores et déjà qu'on vous érige une statue dans le Temple ... (pour comprendre il faut avoir suivi ailleurs...)

B.

Anonyme a dit…

Bravo Sarah. Je ne suis jamais déçu par ce blog... même quand je n'ai fichtrement aucune idée, la lumière de fait toujours.
Bravo!
Jacques L.

Mike a dit…

M'est avis qu'on ne devrait pas tarder à voir un beau livres d'heures d'André-Jean Hachette dans un beau catalogue.
Mike

Pierre a dit…

Je ne connaissais pas le lien donné par Sarah. Merci. Chacun amène sa pierre à l'édifice et je trouve que le bâtiment a fière allure grâce aux blogs ! Pierre

Ugo Paolantonacci a dit…

Vraiment bravo et mille fois merci Sarah Wiborade !!!
Vous ne pouvez pas savoir à quel point vous me rendez service. Laissez moi votre adresse via le mail de mon profil. Je vous suis redevable de quelque chose.
Merci aussi à Jean-Paul pour l'info Giraud-Badin.
À tous les deux vous me machez le travail.
Ce qui nous ramène à la question que posait Platon : les experts sont-ils nécessaires à la république ???
Encore merci Sarah...

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Evidemment "oui", Ugo Platon !

Sarah a dit…

Bonjour,

N'en jetez plus ! C'est la Fondation Custodia et ses membres qu'il faut remercier pour s'être attelés avec courage et générosité à la création de cet outil et à sa mise en ligne gratuite. Leurs notices sont souvent très intéressantes.

Comme nombreux sont les bibliophiles qui ont également été amateurs d'estampes ou de dessins, j'espère que cet outil aura d'autres occasions de vous être utile !

Et merci pour ce blog, que je lis toujours avec intérêt et plaisir ;)

Cordialement,

Sarah

bibliophilou a dit…

et un an plus tard, exactement :

"Un manuscrit enluminé du XVe siècle a été acquis aujourd'hui à Paris pour plus de 2 millions d'euros lors d'une vente aux enchères consacrée aux ouvrages et manuscrits anciens et modernes, a annoncé l'hôtel des ventes Drouot.

Composé dans la troisième décennie du XVe siècle, ce manuscrit, proposé à la vente par la société Millon et Associés, est un livre d'heures à l'usage de Paris et provient de l'atelier d'Haincelin de Hagueneau connu sous le nom de Maître des Heures de Bedford, où l'enluminure parisienne était essentiellement fabriquée de 1420 à 1440.

Le précieux manuscrit en fin vélin est épais de 530 pages et comprend 22 grandes peintures ainsi que 38 petites, représentant des scènes religieuses et bucoliques, auxquelles s'ajoutent toutes les compositions du décor marginal peuplé d'une faune et d'une flore peintes sur fond de fresques d'or et volutes d'acanthe colorées.

Son commanditaire était probablement le régent de France, Jean de Lancastre, duc de Bedford, ou une personne de son proche entourage et il était vraisemblablement destiné à un membre féminin de la famille de Luxembourg, selon la maison Drouot.

Le manuscrit provient de l'ancienne collection Jean André Hachette, amateur réputé d'estampes et de dessins anciens, qui avait également constitué une bibliothèque d'une grande qualité, dispersée à Drouot en 1953."

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...