« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mardi 16 août 2011

Images autour du livre XXI: les minuscules (fin?), les almanachs Tom Pouce

Amis Bibliophiles bonsoir,

Nous déroulons un peu plus loin le fil des minuscules avec René, qui nous présente ce soir des minuscules à la frontière de la bibliophilie, les almanachs TOM POUCE de 42 x 30 mm édités par Casterman (Tournai) au début du 20e siècle. 


Ces 9 exemplaires sont datés entre 1900 et 1911.

H

3 commentaires:

Pierre a dit…

Présentation sympathique et bel état de conservation. Pour collectionneur exigeant. Pierre

pascalmarty a dit…

Quand j'étais gamin j'ai reçu en prix (c'est vous dire que ça ne date pas d'hier) Les Chapardeurs de Mary Norton, illustré par Lars Bo. J'ai toujours ce bouquin, auquel je voue une singulière affection. Et l'image d'Arrietty écrivant dans son journal aussi grand qu'elle (« La bibliothèque d'Arrietty se composait d'une collection de volumes miniature dont raffolaient les Victoriens mais qui, aux yeux d'Arrietty, étaient grands comme des Bibles d'église. »), est sûrement pour beaucoup dans l'espèce de fascination que je ressens pour ces minuscules.

Bergamote a dit…

Pourquoi "à la frontière de la bibliophilie" ?

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...