« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

jeudi 6 octobre 2011

Ebayana: belles reliures, impressions anciennes, ouvrages de bibliophilie...

Amis Bibliophiles bonjour,

Voici une sélection d'ouvrages intéressants en vente sur ebay:























Quelques ouvrages intéressants en achat immédiat:









Et quelques livres sur les livres:












H

20 commentaires:

Anonyme a dit…

Pour moi, Le Tasse, traduction de Blaise de Vigenère, est un fac-similé du XVIIIè ou XIXè. Je débloque ? (Vient de partir à 400 euros, une affaire si c'est une E.O.).

Le Bibliophile Rhemus a dit…

incomplet de 48 pages, reliure amateur
de bien peu de valeur bibliophilique.

Hugues a dit…

Au temps pour moi.
:(
hugues

Textor a dit…

Beres n'a plus la cote ...

Textor a dit…

1100 euros pour un Roland Furieux, généreusement auréolé, cela donne de l'espoir à tous les propriétaires d'épaves !

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Curieux ...je me demandais pourquoi je m'étais remis à acheter chez les libraires, alors que ebay propose tant de merveilles.
Roland peut effectivement être furieux : il ne sera jamais revendu qu'à un diarrhéique.

Daniel a dit…

Vos commentaires m'ont poussé à aller voir ce Roland furieux ce matin. Généreusement auréolé mais COMPLET, très belles marges et sans moisissure grise. Bien lavé, encollé et réemboité dans son vélin d'origine, Il sera peut être impeccable et bien blanc dans la bibliothèque de son nouveau propriétaire, ou sur un prochain salon international à 15000 euros, qui sait ? Son achat n'était pas forcément une aberration, si l'acheteur connait un bon restaurateur...bon potentiel comme dirait un agent immobilier pour une ruine, à imaginer après travaux... :)

Daniel B.

Bertrand a dit…

La bonne idée c'était de l'acheter ce Roland furieux de 1555 en vélin d'époque à 1000 euros... même avec mouillures (saines).

Résultats auction.fr, 1 seule adjudication le 18 nov. 2008 :

[ARIOSTE (L')]. Le Premier Volvme de Roland fvrievx, premierement composé en Thuscan par Loys Arioste Ferrarois, & maintenant mys en rime françoise par Ian Fornier de Montaulban en Quercy. A Paris, De l'Imprimerie de Michel de Vascosan, 1555. In-4° (164 x 244 mm), veau brun, plats entièrement ornés d'un décor géométrique composé de triangles entrelacés peints à la cire verte, formant des étoiles à cinq branches sur le second plat, et accompagnés de chiffres dorés, dos à nerfs muet orné à froid, tranches dorées (reliure de l'époque).

Rare traduction des quinze premiers chants du Roland furieux, due à Jean Fornier et dédiée à François de Lorraine, deuxième duc de Guise (1520-1563).
Exemplaire réglé.
INTÉRESSANTE RELIURE DU XVIe SIÈCLE, décorée d'une manière différente sur les deux plats et ornée du monogramme d'Antoinette de Bourbon de VendÔme, duchesse de Guise (1493-1583), mère du dédicataire.
Des bibliothèques • Harambure, avec ex-libris manuscrit en tête de la dédicace, et •• Maurice Burrus, avec ex-libris.
Restaurations anciennes ; un coin accidenté ; toute petite galerie de ver et mouillure ancienne sur les derniers feuillets. Titre et troisième feuillet de dédicace (a1 & a4) provenant d'un autre exemplaire.
"Dans sa nouveauté, cette traduction a fait quelque sensation"(Brunet, I, 442).

Estimé 6 / 8.000 euros - adjugé 5.200 euros.

Exemplaire loin d'être parfait...

En bibliophilie les idées préconçues sur le bien-fondé ou non du choix des autres doit toujours, à mon avis, laisser la place à un avis contraire.

PS : ce n'est pas moi qui l'ai acheté... mais j'aurai pu (du), à ce prix.

B.

Daniel a dit…

En accord avec toi, même si il est difficile de comparer avec une reliure à la cire au monogramme d'Antoinette de Bourbon, qui sur des feuilles blanches aurait fait à elle seule le prix. Ce n'est pas moi non plus et j'aurai du! Deux libraires qui font leur boulot à posteriori, c'est dommage....;)

Daniel B.

Hugues a dit…

Il faut lire l'ebayana Daniel! :)
Hugues

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Faudrait aussi arrêter de fumer les ficelles de chanvre des reliures ruinées d'ebay ...

benoit a dit…

Remarque complètement obsolète... Ebay est aujourd'hui utilisé par les grands libraires (certains à la vente), la plupart à l'achat. Il y a de tout bien sûr, mais comme partout, et il y a souvent de très belles choses.
benoit

Textor a dit…

Je n’ai pas cherché non plus à acheter ce Roland furieux, (et pourtant je ne suis pas libraire ! ;)). L’édition elle-même est intéressante bien sur (et si vous avez le même, propre et en reliure d’époque, je suis preneur à 3000 euros), mais là, cet exemplaire fait tout de même courir un risque. Tout dépend de l'origine des tâches, elles ne partent pas toutes au lavage, même avec le nouvel Omo.

Bertrand a dit…

Bibliophile Rhemus ne se remet pas du temps où l'encre était violette ... (sourire)

B.

Bertrand a dit…

@ Benoît : je dirais même plus... par les très grands libraires... très très grands même... (sourire)

B.

Daniel a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Bertrand a dit…

N'avez-vous pas vu les beaux livres de la librairie Le Bail pointer le bout de leur nez sur Ebay ?

Pas de mystère là dedans je crois, c'est marqué dessus c'est comme le Porsalut.

B.

Daniel a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Bertrand a dit…

Oui vous avez mal interprété Daniel, je parlais des vendeurs présents sur Ebay, rien d'autre.

Pour le reste cela ne nous regarde pas...

B.

Daniel a dit…

Ok , j’ai mal interprété, je ne vais donc pas laisser une partition fautive, et je retire mes commentaires non à propos.
Daniel B.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...