« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

jeudi 17 novembre 2011

Ebayana: belles reliures, impressions anciennes, 16ème, 17ème et 18ème, EOs, ouvrages de bibliophilie...

Amis Bibliophiles bonsoir,

Voici une sélection de quelques ouvrages intéressants en vente sur ebay:

































H

14 commentaires:

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Cazin imprimeur !?
je dis ça, je ne dis rien ...

Anonyme a dit…

Editeur ? Typographe ? Moi je dis rien car je ne sais rien !

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Libraire et relieur.

Textor a dit…

Pourtant le très officiel Dictionnaire de Biographie Rémoise, lu 9252 fois, nous dit: "Hubert Martin Cazin, imprimeur éditeur, s’installa en 1773 place Royale, puis à Paris". Si c’est pas une preuve çà !!

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Textor, pas vous...

Anonyme a dit…

L.A.S. Jules Janin, (1804-1874), écrivain et critique dramatique (Ac. Fr.).


La lettre n'est pas de la main du bon Jules, toujours copieusement illisible, mais de celle de sa femme Adèle qui s'appliquait sous la dictée, en secrétaire zélée et aimante.


Raphael

Textor a dit…

Le Sébastien Brandt de 1572 a fait 1168 euros sur Ebay quand le même exemplaire avait fait 760 + frais, Jeudi, à la vente de la Bibliothèque Marie C.
Il n’y a pas de doute, il y en a qui savent vendre ! ;))
T

Anonyme a dit…

Le Sébastien Brant (Brandt, c'est les machines à laver, non?) vendu sur e-bay est le même exemplaire que celui qui est (était) proposé (pour 2200 euros) par la Librairie Ancienne l'Autre Monde:
http://librairie-ancienne-lautre-monde.blogspot.com/2011/10/sebastien-brant-la-nef-des-fous-en.html.
Le libraire, si c'est lui, a donc dû concéder un rabais de 50%: je vous laisse conclure si cela s'appelle "bien vendre" ou non.


Le lot 32 de la vente Binoche-Giquello a fait 1600 euros, soit 2000 euros avec les frais:
http://www.binoche-renaud-giquello.com/html/index.jsp?id=10961&lng=fr.


Etes-vous sûr de votre exemplaire à 760 euros ?

Wall a dit…

Amusant, je ne fais pas la même analyse: ça montre que le prix libraire était un peu trop cher pour le marché, mais pas tant que ça. Ca montre aussi qu'on peut faire des affaires sur ebay.
Pour ce qui est de "bien vendre", les considérations sur la chose sont ineptes puisque vous ne savez pas combien le vendeur l'a acheté: peut-être 1000 euros, mais peut-être aussi 100.
Wall

Textor a dit…

760 est le prix que j'ai noté sur mon catalogue puisque j'étais dans la salle, mais peu-être me suis-je trompé....
Pour le "bien vendre", je me plaçais sur le seul terrain de la comparaison entre ce prix sur ebay et le prix relevé en salle, et non par rapport à la marge du vendeur, marge que je ne connais pas, évidemment.
T

Lauverjat a dit…

Désolé Textor le "Stultifera navis mortalium", n°32 de chez Binoche a bien fait 1600 € d'après mes notes.
Et je n'ai pas copié sur le voisin!

Lauverjat

Textor a dit…

Moi en revanche, j'ai du me laisser distraire par mon voisin !! :)
Cette vente a été l'occasion pour moi de rentrer un petit ouvrage imprimé par Charlotte Guillard.( la fameuse, celle qui enterrait tous les ses typographes de maris) Il manque une biographie détaillée sur cette femme d'exception.
En alternant la taille des polices sur une même page, elle a obtenu un résultat plaisant à l'oeil. Bon achat! ( Il n'y a pas de raison que ce soit toujours les mêmes qui fassent la roue !)

T

Le Bibliophile Rhemus a dit…

jaloux ! ?

Gonzalo a dit…

Ha, Charlotte Guillard! Personnage attachant.. Pas encore d'étude détaillée, mais il y a tout de même le bon article de B. Beech :

Beech, Beatrice, « Charlotte Guillard : A sixteenth Century Business Woman », Renaissance Quarterly, no 3, New-York, The Renaissance Society of America, 1983, p. 345-357


Beaucoup moins complet, mais plus à jour, et en français, il y a aussi ça :
http://www.siefar.org/dictionnaire/fr/Charlotte_Guillard

(en attendant la thèse actuellement en cours au Centre de la Renaissance de Tours)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...