« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

mercredi 27 juillet 2011

Ebayana: belles reliures, éditions 16ème, littérature, voyages et ouvrages sur la bibliophilie

Amis Bibliophiles bonjour,

Voici une sélection d'ouvrages intéressants actuellement en vente sur ebay:



























H

mardi 26 juillet 2011

Images autour du livre XV: collaboration entres deux amis des bibliophiles, Louis Jou et Anatole France, l'île des Pingouins

Amis Bibliophiles bonjour,
Louis Jou est un ami des bibliophiles.  Né Luis Felipe-Vicente Jou i Senabre, (dit) Louis Jou est un peintre, graveur et typographe espagnol, né à Gracia (aujourd'hui intégré à Barcelone) le 29 mai 1881, émigré en France, mort le 2 janvier 1968.

En 1908, il rencontre François Bernouard, poète, imprimeur et éditeur avec qui il crée la Belle Édition où s'affirme son talent de typographe, de graveur et de compositeur de beaux textes. Il fréquente André Derain, Pablo Picasso et obtient des commandes dans la revue de luxe de Jean Cocteau «Schéhérazade». En 1939, il quitte Paris et se réfugie aux Baux de Provence. Il compose, seul dans son atelier, face à sa demeure, ses plus belles œuvres intitulées « Les livres de Louis Jou ».On ne présente plus Anatole France, autre  ami des bibliophiles et qui écrivit notamment "Le crime de Sylvestre Bonnard".
Leur collaboration s'exprime ici dans L'île des Pingouins, chez Lapina, 1926, 2 vol in4. Illustré par Louis Jou de 20 pointes-sèches originales hors texte et de 131 dessins en couleurs gravés sur bois par l'artiste.
Tirage numéroté limité à 535 exemplaires.
Page de titre et 2 pointes-sèches.

H

PS: paroles et musique de M. Calamar

lundi 25 juillet 2011

Images autour du livre XIV: quand ceux qui brûlent des livres brûlent les gens...

Amis Bibliophiles bonsoir,

Une image du Vestergan qui démontre que ceux qui brûlent les livres ne s'arrêtent hélas généralement pas à ça et continuent avec ceux qui les ont écrits ou lus.
H

dimanche 24 juillet 2011

Images autour du livre XIII: une autre page de titre magnifique, de Gaultherot avec un encadrement de Tory


Amis Bibliophiles bonjour,

Une très belle page de titre de Vivant Gaultherot 1552. L'encadrement de bois gravé provient de Geofroy Tory qui l'utilise au colophon de son Champfleury en 1529.
On retrouve deux de ses devises Sic ut/vel ut, Menti Bonae Deus Occurrit.

H
P.S: images et texte de Lauverjat

samedi 23 juillet 2011

Images autour du livre XII: pages de titre pas tout à fait comme les autres

Amis Bibliophiles bonjour,


Par tradition, les éditeurs du XVIIIe siècle nous habituaient à des présentations de pages de titre assez classiques. Et puis, certains ne faisaient pas comme les autres…


Il suffit souvent de peu de choses pour faire l'acquisition d'un livre. Un détail souvent…

H

PS: merci à Pierre pour le texte et les images.

vendredi 22 juillet 2011

Images autour du livre XI: la Révolution, la chute des idoles, le caviardage des livres jusqu'à la loi sur la mutilation...

Amis Bibliophiles bonjour,

La révolution n'a pas eu que des bons côtés... notamment sur le plan bibliophilique (même si elle a permis un brassage intéressant des livres et des bibliothèques).



Ici par exemple cette image proposée par Lauverjat, une page de titre "soigneusement" caviardée à l'époque de la Révolution afin d'ôter les signes de royauté et de féodalité, pratique autorisée sur les livres par la Convention le 19 octobre 1793 suite au décret du 9 octobre puis interdite le 24 octobre 1793 pour mutilation.

H

jeudi 21 juillet 2011

Images autour du livre X: le style unique de Raphael Freida


Amis Bibliophiles bonjour,

Christian vous propose de découvrir ce soir deux images de Freida, illustrateur au style si particulier.
Raphaël Freida (1877-1942) est un illustrateur qui a peu produit : seulement 5 livres illustrés, de 1914 à 1927. On peut donc facilement en donner la liste :
- Leconte de Lisle, les Poèmes barbares, chez Romagnol, 1914, 300 exemplaires.
- Sophocle, Oedipe Roi, chez Romagnol, 1922,  300 exemplaires.
- Anatole France, Thaïs, chez Plicque, 1924, 748 exemplaires.
- Gustave Flaubert, Hérodias, chez Plicque, 1926, 475 exemplaires.
- Octave Mirbeau, le Jardin des Supplices, Chez Javal et Bourdeaux, 1927, 538 exemplaires.

Ses réalisations montrent une grande homogénéité, dans la technique employée (gravures en noir), et dans le traitement, très "expressionniste". Ses personnages souffrent, et ça se voit.

Les deux images présentées sont issues de Thaïs : Frontispice et un hors-texte.

H

mardi 19 juillet 2011

Ebayana: belles reliures, éditions 16ème, 17ème et 18ème, littérature, voyages et ouvrages sur la bibliophilie

Amis Bibliophiles bonjour,

Voici une sélection de quelques ouvrages intéressants en vente sur ebay.



























H

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...