« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

mercredi 31 août 2011

Ebayana nouvelle formule: livres anciens, ouvrages de bibliographie, reliures, grands classiques, livres à planches...

Amis Bibliophiles bonjour,

Suite à quelques emails sur le sujet, je revois légèrement la forme de l'ebayana, en le divisant en 4 parties: les 10 livres les plus suivis sur ebay, 10 autres livres intéressants aux enchères, 10 ouvrages en achat immédiat qui peuvent retenir l'attention et 5 "books on books".

Les dix ouvrages anciens les plus suivis sur ebay:












Dix autres ouvrages intéressants....











Dix ouvrages intéressants en achat immédiat, à prix relativement abordables:











Cinq livres autour des livres:






lundi 29 août 2011

Vous êtes bibliophile, certes, mais êtes vous diplômé de la Rare Book School?

Amis Bibliophiles bonjour,

Comme souvent, tout est parti d'un livre: alors que je venais d'acquérir un ouvrage auprès d'un libraire américain de la côte ouest et que je m'informais des éventuels délais de livraison, celui-ci me répondit qu'un délai serait sans doute nécessaire parce qu'il devait se rendre à la Rare Book School pour y suivre des cours pendant une semaine. Oui, la Rare Book School, vous avez bien lu. 


Je savais que nos amis américains tenaient des cours d'écriture, mais c'était la première fois que j'entendais parler de cette Rare Book School (RBS). Fondée en 1983, la RBS est accueillie par l'Université de Virginie depuis 1993 (il est également possible de suivre quelques cours à Baltimore ou à New-York, au Grolier Club). Sa mission est de délivrer un enseignement autour du livre au sens large, et les cours sont délivrés par des professionnels ou des chercheurs, en particulier lors d'un summer camp (une session d'été) de 5 semaines.

The RBS lion

Le programme des cours est très éclectique. Il couvre aussi bien des sujets tels que la Reliure, les livres d'artistes, la description des livres anciens, la paléographie latine, la bibliographie, l'identification des provenances, la calligraphie entre 1450 et 1830, les impressions japonaises américaines ou latines ou même un enseignement sur la façon de documenter un livre ancien... une petite centaine de cours au total, que l'on peut combiner pour concevoir son programme personnel (http://www.rarebookschool.org/courses/). Certains cours sont dispensés par des spécialistes reconnus, comme Mirjam Foot, autorité mondiale en matière de reliure.

Le coût est relativement élevé, puisqu'il faut compter environ 1000 dollars par session de cours d'une semaine (5 jours, 9 heures par jour, par groupes de 12), mais la plupart des étudiants sont des universitaires, des libraires, conservateurs, professeurs, relieurs.... et bien sûr des bibliophiles. 

Si vous voulez en savoir plus, je vous conseille le site très complet: 


C'est en tout cas une très belle initiative, qui ne remplace certes par l'apprentissage personnel, mais qui peut constituer un coup de pouce décisif ou permettre d'approfondir un sujet... Je ne connais pas d'équivalent dans la vieille Europe, à part peut-être les quelques cours du GIPPE ou les conférences du SLAM, mais c'est évidemment bien moins ambitieux que la Rare Book School de nos amis américains. Congratulations!

Comme se finit toujours par un livre, celui-ci est finalement arrivé, une jolie petite EO du 19ème siècle dans une spectaculaire reliure au memento mori. Nous étions tous les deux ravis (lui et moi), de nous retrouver de se côté de l'Atlantique entre vieux européens.

H

samedi 27 août 2011

Bilan sur une année d'achats bibliophiles: une bibliothèque, des livres et des projets...

Amis Bibliophiles bonjour,


Les ventes vont bientôt reprendre, les libraires rouvrent les unes après les autres, on rentre de vacances et l'on retrouve ses ouvrages... c'est le moment idéal pour dresser le bilan d'une année d'activité bibliophilique.

Cette année fût particulière pour moi puisque j'ai eu pour la première fois l'opportunité d'acquérir une bibliothèque complète auprès de l'héritier d'un bibliophile. Cette bibliothèque ne contenait qu'une soixantaine de livres, dont une vingtaine particulièrement précieux, mais cet achat important a néanmoins bouleversé mes achats annuels.

Cette année, j'ai acquis exactement 90 ouvrages, dont 62 via cette bibliothèque. Les 28 autres destinés à ma bibliothèque personnelle se répartissent ainsi: 10 ouvrages achetés sur ebay (pour partie à des vendeurs particuliers, pour partie à des libraires), 12 lors de ventes aux enchères et 6 auprès de libraires, dont 4 auprès de libraires étrangers. A noter que sur ces 6 ouvrages achetés auprès de libraires, tous ont été achetés à distance, soit suite à la réception d'un catalogue, soit via le site internet du libraire. Dans ce dernier cas, je suis toujours arrivé sur le site du libraire via le moteur de recherche addall. 

L'an passé, j'avais acquis une trentaine d'ouvrages. Ma tendance est d'ailleurs d'acheter moins d'ouvrages année après année, et je note que les ventes aux enchères prennent une place croissante dans mes achats, au détriment d'ebay. La part des livres acquis auprès de libraires reste elle stable. 

Compte-tenu de l'acquisition de la bibliothèque et de la pression financière qu'elle a fait peser, cette année est finalement très différente des précédentes.

A ces achats, il est également nécessaire d'ajouter une vingtaine d'ouvrages de documentation. C'est d'ailleurs une autre tendance importante, la croissance rapide d'ouvrages de documentation, ce qui a nécessité l'acquisition d'une nouvelle bibliothèque de bois noir, achetée d'ailleurs lors d'une vente en compagnie d'un ami libraire.

A noter également parmi tous ces achats, deux ratés, achetés sur ebay, mal décrits... donc forcément mal achetés, et que le vendeur n'a pas voulu rembourser. C'est particulièrement frustrant. J'ai vécu la même aventure lors d'une vente aux enchères et je dois saluer Pierre Poulain qui a repris l'ouvrage sans discuter en reconnaissant que des défauts importants n'avaient pas été signalés.

Côté bonnes surprises, en dehors de la bibliothèque déjà mentionnée dont les livres ébranlent ma bibliothèque existante sur ses fondations, deux charmants ouvrages dont les vendeurs n'avaient pas précisé les provenances (un libraire n'ayant pas identifié le chiffre des Goncourt sur un maroquin de Lortic... et un vendeur ebay qui ne connaissait pas Robert Hoe, ce qui est plus logique).

Au final, pas de scoop, ebay reste une source de livres intéressante, qui réserve probablement un peu plus de bonnes surprises que de mauvaises. Les achats chez les libraires se font de plus en plus à distance, et le taux de change euro/dollar a probablement joué en la faveur de quelques libraires américains chez lesquels j'ai fait de beaux achats.

Plus triste, cette année a également marqué la fin de la Nouvelle Revue des Livres Anciens après quatre numéros; ceci de façon assez paradoxale d'ailleurs, puisque les lecteurs étaient très majoritairement satisfaits et que de nombreux bibliophiles se sont manifestés après que nous ayons annoncé la fin, pour s'abonner ou se réabonner. Trop tard, hélas. Ce qui est plus gai, c'est que d'autres projets sont en cours, dont l'édition de l'ouvrage sur Cazin écrit par Jean-Paul, le travail que je mène sur un long texte inédit d'Uzanne que j'ai déniché, et consacré à la bibliophilie, et l'idée d'une association, et un troisième projet, encore en gestation.

Quoi d'autre? Quelques pas timides en librairie, 1 année de plus pour le blog, et deux très sympathiques repas avec des bibliophiles... Trois sujets qui seront encore d'actualité dans un an, et c'est heureux.

Le plus important reste les livres acquis cette année et qui rejoignent ma bibliothèque. Penser que nous allons passer quelques décennies ensemble est un sentiment très particulier. Le temps de la bibliophilie est un temps à part.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...