« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

samedi 7 avril 2012

Beautés intérieures ou les reliures doublées

Amis Bibliophiles bonjour,

La bibliophilie, plaisir souvent égoïste. La reliure, plaisir d'esthète... mais alors la reliure doublée, le comble?

En voici quelques jolis exemples sortis des rayonnages... Commençons par des reliures doublées avec des encadrements de maroquin, le plus souvent autour de plats de soie moirée ou brodée.





Parfois, les reliures sont simplement doublées d'un maroquin très sobre...


Ici, sur un volume in-folio, belle maitrise.

Enfin, les décors peuvent être d'une complexité variée, voire aux armes, jusqu'aux contreplats à la fanfare (mais ça, on verra demain :)...)





H

5 commentaires:

Pierre a dit…

La reliure doublée a cet avantage de ne pas craindre les affres du temps, du soleil et des manipulations hasardeuses. Le travail de relieur est respecté et le résultat magnifique. Merci pour ce florilège. Pierre

calamar a dit…

impressionnant ! j'aime beaucoup la girafe. (et les reliures, aussi)

Anonyme a dit…

rien à voir, mais à mettre en rapport avec ce qui s'est vendu il n y a pas très longtemps (la superbe série de Victor Hugo)

http://cgi.ebay.fr/1899-EO-BIBLIOPHILIE-CATALOGUE-DE-RELIURES-DE-CHARLES-MEUNIER-SUR-VICTOR-HUGO-/180858555469?pt=FR_GW_Livres_BD_Revues_LivresAnciens&hash=item2a1c028c4d#ht_1471wt_1270

charles a dit…

Magnifique...on reste bouche bée devant tant de richesses bibliophiliques...

Textor a dit…

Très éloignée de ma bibliophilie, mais il faut reconnaitre que ce sont des belles choses. Bravo !
T

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...