« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

jeudi 18 octobre 2012

Ebayana, livres anciens en vente sur ebay: belles reliures, EO, livres à planches, éditions du 16ème au 20ème siècle

Amis Bibliophiles bonsoir,

Voici une sélection d'ouvrages intéressants actuellement en vente sur ebay:












































Et trois vendeurs intéressants:




H

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Le premier tirage de l'Eloge de la folie de 1751, ce n'est pas le format in-4 avec le frontispice encadré ?

Anonyme a dit…

C'est pas curieux ca?
http://cgi.ebay.fr/ws/eBayISAPI.dll?ViewItem&item=230865441032&ssPageName=STRK:MESELX:IT&_trksid=p3984.m1558.l2649

Ouvrage de 12 kilos!!!
Sujet des plus étrange que je ne connaissais pas mais qui semble très sérieux et encore appliqué aujourd'hui.
Merci Ebay de nous faire découvrir de nouveaux sentiers bibliophiliques

Lallane a dit…

MARRE !

Marre des incultes qui croient faire chic en retranscrivant leurs titres "façon d'époque" en confondant le "f" et le "s"....

"Traité des paffions de l'âme"...
"L'honnefte amitié"... "de quelques perfonnes" et j'en passe.

Ce sont des "S", que diable ! Comparez avec un "f" et vous verrez qu'il n'y a pas de petite barre en dessous.

Les gens des XVII et XVIIIe siècle avaient bien toutes leurs dents, merci. Ils ne zozotaient pas comme des grands-mères au point de retranscrire phonétiquement leurs défauts de prononciation.

Non seulement donc on ne doit pas dire "PAFFIONS", mais ce n'est même JAMAIS écrit "PAFFIONS", mais bien "PASSIONS".

C'était le coup de gueule du samedi.

Anonyme a dit…

A ce propos, quelqu'un sait il pourquoi jusqu'à la fin du XVIIIe les imprimeurs utilisaient le "s" moderne à la fin des mots et le "s" forme "fsans barre" dans le mot ??
Cela a disparu avec Didot, ses Georgiques de 1783 sont totalement moderne par exemple. Question subsidiaire quelle est la date de la première impression modernisée, est ce bien Ambroise Didot l'ainé ? et ses fameux caractères ?

Lauverjat a dit…

un début de réponse : le "s" (f sans barre) est dit aussi "s" long, seul susceptible d'être doublé. Une traduction phonétique?

Lauverjat

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...