« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

vendredi 1 février 2013

Ebayana et Bibliophilie, livres anciens en vente sur ebay: belles reliures, EO, livres à planches, éditions du 16ème au 20ème siècle

Amis Bibliophiles bonjour, 

Voici une sélection d'ouvrages intéressants actuellement en vente sur ebay:

















































































H

21 commentaires:

Lallane a dit…

... et le Rabelais de 1558 qui refait surface... c'est pas piqué des vers ça.
Il est passé de 580 à 850 euros rien qu'avec des profils (1), (0) et (2) !
Au moins, quand on gonfle ses enchères artificiellement, le mieux c'est de rester discret !

Anonyme a dit…

Rassurez vous Lallane, il n'est pas besoin de recourir aux thèses conspirationnistes... L'acheteur s'est désisté après les enchères et j'ai vraiment besoin d'argent ... D'ailleurs, si vous voulez enchérir sur mes autres ouvrages, ce sera avec plaisir pour moi, quel que soit votre profil d'évaluation.
Amitiés,
Le vendeur

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je trouve normal de retirer un livre quand celui-ci n'atteint pas un prix acceptable, car malheureusement les acheteurs ne jouent plus le jeu des enchères. Et si on met un ouvrage en achat immédiat avec un prix 2 fois moins cher que chez un libraire qui a pignon sur rue, il n'y pas de vente non plus. Alors, quoi faire ?

Laurent

Michel a dit…

Laurent,

Mais le libraire qui a pignon sur rue ne le vend pas non plus !

Michel

Michel a dit…

Pour "La reliure française" par Marius-Michel, la photo du livre ne correspond pas (L'oiseau de Michelet !)

Michel

Lallane a dit…

Vous avez de la chance, cher Vendeur, dans ce cas : votre livre a attiré en particulier les bibliophiles novices, profils encore frêles et débutants, probablement peu connaisseurs, mais prêts quand même à débourser 800 euros, comme un seul homme.

Avec une telle clientèle, vous n'aurez pas besoin d'argent longtemps !

PS : "les acheteurs ne jouent plus le jeu des enchères"... c'est fendant, ça.


Anonyme a dit…

"Je trouve normal de retirer un livre quand celui-ci n'atteint pas un prix acceptable"

Il existe un prix de réserve pour éviter cela, que seul le vendeur connait.

ce prix de réserve a au moins l'avantage pour l'acheteur potentiel
de ne pas avoir la désagréable surprise de se voir refuser une vente.

un livre vendu aux enchères sans prix de réserve doit-être vendu quel que soit son prix final!

David

Michel a dit…

Bien d'accord David !
Le problème, c'est les vendeurs qui veulent jouer à qui perd gagne ...

Michel

Anonyme a dit…

Connaissez vous beaucoup de vendeurs qui ont refusé de finaliser la vente une fois que les enchères sont terminées ? Personnellement, je n'en ai jamais rencontré. Par contre j'ai croisé (rarement il est vrai), des acheteurs qui se rétractent après la fin des enchères. En ce qui concerne le prix de réserve, j'en ai mis une seule fois et j'ai reçu plusieurs mails agressifs dénonçant ce procédé sous prétexte que si prix de réserve il y a , il doit correspondre à la mise à prix. Bref, il est difficile de contenter tout le monde ... Que ce soit sur ebay, en salle ou chez un libraire, la vente terminée devrait être définitive (sauf erreurs de description), c'est le seul principe qui devrait prévaloir.
Archeomelo

Anonyme a dit…


Je tiens à préciser que le livre est retiré plus de 12 heures avant la fin de la vente et non pas quand celle-ci est terminée. Pour ce qui concerne le prix de réserve sur ebay,celui-ci est payant et cher, quand il n'est pas dépassé (dans le cas contraire il est remboursé). Pour ce qui concerne le jeu des enchères, il faut avouer que si on démarre un livre à 1 euros (pour le rendre plus attractif) alors qu'il en vaut 500,penser pouvoir le remporter au prix de départ ou mettre des enchères de 50 centimes de plus, c'est vraiment du grand n'importe quoi !

Laurent

Anonyme a dit…

C'est que les enchérisseurs ebay deviennent malins et attendent les dernières secondes pour snipper leur véritable enchère.
D'où l'intérêt de laisser une vente se terminer...Mais je conviens que le vendeur peut en avoir des sueurs froides.

Lallan' a dit…

C'est vrai que c'est agaçant les enchérisseurs malins dont parle "Anonyme" ci-dessus... c'est comme ceux qui "ne jouent pas le jeu" en ne faisant pas monter les prix. Tenez, on devrait les interdire, sur ebay.

Moi, j'aimerais aussi pouvoir fourguer plus souvent de la camelote approximative avec mise à prix 1 euro (pour appâter le chaland), sans prix de réserve (car ça coûte cher), en titillant les enchères à la hausse au moyen de comptes secondaires (mais j'ai bien le droit puisque les enchérisseurs ne jouent pas le jeu pardi ! ) et réaliser toutes mes ventes de façon somptuaire. Et je voudrais aussi qu'en plus les vrais libraires viennent me remercier parce que je démocratise la bibliophilie, SVP !

Anonyme a dit…

Si l'on vous suit anonyme du dessus, "Les vrais libraires", ce sont ceux qui viennent acheter "la camelote approximative mise à prix à 1 euro" pour la vendre ensuite x3/4/5/6... ?

Je vois ici la définition d'un vrai marchand, certainement pas celle d'un vrai libraire.

Anonyme n°5

calamar a dit…

les vendeurs ont bien le droit de pratiquer ebay comme ils l'entendent, effectivement. Et j'ai bien le droit aussi, quand je trouve un vendeur qui utilise des enchères fictives, ou des retraits avant la fin de la vente, ou des clauses telles que "pas de retour possible" pour un vendeur professionnel, de ne plus enchérir sur les futurs ventes.

Lallane a dit…

"J'ai bien le droit de truquer mes balances", dit le peseur d'or véreux, "la vie est si difficile... Si ça ne vous plaît pas, vous n'avez qu'à aller voir mon voisin."

drôle d'époque.

Anonyme a dit…

Vous revenez sur les enchères fictives ; est ce des expériences personnelles que vous évoquez ? J'ai la désagréable impression que vous ne me croyez pas lorsque je vous dit que je n'ai jamais eu recours à cette pratique indigne . Si vous le souhaitez, je peux vous communiquer les pseudos des différents enchérisseurs ... Je ne crois pas que cette pratique est très répandue sur ebay (pour les livres tout au moins).
Le vendeur du Ronsard

Anonyme a dit…

Vendeur du Rabelais, pas du Ronsard, bien sûr ...

Anonyme a dit…

Allons, allons... pas d'énervement... les prix sur Ebay ne veulent (plus) rien dire ou pas grand'chose... prenons pour exemple cet ouvrage en deux volumes aux armes de Colbert... il est pdt une semaine en vente à 8500euros et puis la semaine suivante à 10 000 euros... ou encore ce petit almanach de Reims qui d'une semaine à l'autre change de prix... 350, 500, 400, 500... en attendant le bon pigeon...
Donc à l'achat, comme à la vente, il faut être prudent.
Par contre une fois la vente terminée... on ne voit pas de quel droit un vendeur viendrait refuser la vente... tout comme de quel droit un acheteur refuserait de payer... la distance et le relatif anonymat que permet Ebay ne doivent pas tout autoriser...
Xavier

Lallane a dit…

Elle l'est, hélas.
Et la plupart du temps, indétectable, si ce n'est par les remises en vente étranges, une semaine, un mois après.

On peut trouver que ça fait partie du jeu des enchères (c'est vrai qu'on le voit aussi dans les salles des ventes "réelles"), mais qu'au moins, ça reste discret... et raisonnable.

Pour en revenir au Rabelais, je ne cherche pas à calomnier inutilement. Juste à rappeler un précepte de bonne conduite, sur lesquels quelques vendeurs réguliers sur Ebay s'assoient régulièrement (j'ai les noms !).

calamar a dit…

ebay est quand même merveilleux... on peut y voir un livre adjugé 605 euros, alors que le libraire-vendeur en question le propose sur son site depuis plusieurs mois à 500 euros. Euphorie des enchères ! et manque de curiosité des acheteurs, qui n'ont pas eu le simple réflexe de regarder à quel prix le libraire proposait cet exemplaire magnifique.
Bravo au vendeur !

Daniel a dit…

Pour le Colbert ainsi que mes autres livres, j'avais fait une remise de 15 % sur l'ensemble de ma boutique, suivant le mouvement des soldes bien que cela ne se justifie en rien pour le livre ancien...(Sur ebay mais également sur mon site) Dans tous commerces traditionnel vous pouvez avoir des articles en promo temporaire puis revenant au prix normal et cela ne choque personne alors pourquoi le critiquer sur ebay ?

Daniel B.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...