« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

lundi 18 mars 2013

Le nombre des bibliophiles en France a doublé! 20 000 amateurs, ou propos facétieux autour de l'interview d'Anne Lamort

Amis Bibliophiles bonsoir,

Le prix des livres augmente, ou baisse? Le nombre de libraires augmente, ou baisse? Avec l'euro, on n'y comprend plus rien, c'est sûr on nous ment, c'est sûr c'était mieux avant!

Moi, justement, j'étais resté "avant", croyant benoîtement qu'il y avait 10 000 bibliophiles en France, comme l'avait confié M. Galantaris il y a quoi, 20 ou 30 ans. Et bien non, stupeur à la lecture (honteuse) du Figaro de ce week-end (Le Figaro Magazine, moindre mal, mais bon...), dans lequel la très bien née Anne Lamort, nous apprend qu'elle évalue à 20 000 le nombre de bibliophiles en France!


Personnellement, j'aime beaucoup Anne Lamort, toujours souriante, toujours très intéressante et à laquelle j'ai eu le plaisir d'acheter quelques ouvrages... et d'en disputer d'autres lors de ventes aux enchères, mais c'est vrai que ce nombre m'a étonné. 20 000! Le nombre de bibliophiles aurait donc doublé en 30 ans environ. 

Anne Lamort a raison "La bibliophilie ne fait pas de bruit, et donc on la connaît mal, ou bien seulement par clichés. Comme celui qui fait du bibliophile un obsédé des belles reliures. Un livre rare, c'est beaucoup plus qu'une reliure pleine peau, c'est un univers en soi".

20 000! Bigre! Et 250 librairies anciennes. Je me demande si je ne vais pas lancer une association ayant pour but de promouvoir le livre tout en faisant grimper les cours! Je l'appellerai la Pyramide de Gutenberg. Ca peut marcher, j'ai entendu dire que des SVVs seraient prêtes à organiser des ventes juste pour moi!

20 000. En plus, si on ajoute tous ceux qui se croient bibliophiles, sans parler des libraires-bibliophiles qui viennent troubler tout cela, et pas seulement les comptes. Imaginez ça!

Article très vulgarisateur, mais intéressant en tout cas où on apprend notamment qu'Anne Lamort dispose d'un fichier de 1000 bibliophiles, dans lequel ne figurent que trois collectionneuses (j'ai demandé les adresses de ces dames pour Nicolas). 1000, cela paraît peu, surtout qu'il n'y en a que 999 de sérieux :)

Anne Lamort poursuit par quelques mots sur internet, en précisant qu'acheter moins cher sur internet, c'est souvent acheter moins bien. Phrase qui interpelle: elle adoube tous ceux qui achètent cher sur internet. Ce n'est donc qu'une question de prix, et non une question d'outil. 

La conclusion de Mme Lamort résume toute la beauté de la chose, on se demande ce qu'en pense M. Vrain: "ultime conseil, soyez amoureux, ne soyez pas spéculateur". J'ai fait semblant de ne pas lire la phrase qui suivait "la charte du Slam recommande d'ailleurs à ses adhérents de ne pas mettre en avant l'argument spéculatif pour leurs ventes".

Merci Mme Lamort pour ces informations et ces paroles toujours justes. 


Dans le même article, vous trouverez également des portrais du libraire Benoît Fourgeot, joliment titré Le passeur de livres, de la relieure Véronique Sala-Vidal et de l'amateur Gérard Arnold.

H

16 commentaires:

Daniel a dit…

"Propos qu'il appuie en sortant un tome des Mémoires d'outre-tombe appartenant a Chateaubriand lui-même" Il faudrait que l'on m'explique,appartenance post mortem alors ;)) ou manuscrit original ?

Daniel B.

Pierre a dit…

Je me suis abonné au Figaro ouiquende mais c'était pour la tablette tactile, je vous rassure, Hugues... Articles plutôt valorisants pour les vendeurs et les acheteurs de livres. 20.000 bibliophiles (selon les définitions), cela doit être cela mais il faut compter avec les collectionneurs de Bob Morane ;-)) Pierre

Anonyme a dit…

J'ai peur que ce grand libraire du SLAM ne soit remis en place par son syndicat, il n'en suis pas du tout les recommandations sur son site. (humour)
http://www.librairie-sourget.com/fr/news/1

Signé le grand écart

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Seuls 2.000 (dont Hugues) méritent ce qualificatif.

Textor a dit…

De plus en plus d’amateurs, de moins en moins de cam et des prix qui ne montent guère depuis 10 ans. La loi de ce marché – si s’en est un – est difficile à comprendre.
T

Anonyme a dit…

Mr. Vrain serait donc la new Pompadour ? :)

On va voir si la vente Binoche & Giquelo & Aristophil fait frémir la place boursière.

Signé Furax

Pianocktail a dit…

Benoît FOrgeot...il paraît qu'ils ont fait l'erreur tout au long de l'article... :(

Hugues a dit…

J'avais bien noté Piano, M. Forgeot et moi avons le même ami et relieur. Mais on ne corrige pas le Figaro (ca prendrait trop de temps).
H

Léo Mabmacien a dit…

seulement 3 femmes dans son fichier... L'absence de femmes bibliophiles m'étonne toujours... La bibliophilie a une longue tradition d'hommes, plutôt fermée aux femmes, mais aujourd'hui nous sommes au 21e siècle. Alors : sujets des livres, période, mépris des libraires envers les femmes qui rentrent dans leur magasin...

Marc Lef a dit…

Suis-je bibliophile moi-même? Oui, si l'on considère la véritable passion que je voue aux livres et la bibliothèque de 7 ou 8000 ouvrages que j'ai patiemment constituée... en revanche, je suis à peine un amateur éclairé, achetant plutôt par instinct et impulsion que véritable connaissance du beau et du rare...

Anonyme a dit…

20000 bibliophiles selon les organisateurs, 10000 selon la police...

Anonyme a dit…

C'est amusant de voir qu'Anne Lamort a, ce jour 13 03 2013, 283 livres référencés sur internet !* Les livres qu'elle présente doivent être sans doute moins bien, ou plus cher ;-)). j'adore la schizophrénie des libraires, qui ont boutiques avec pignon sur rue. Ils vendent tous , même les plus grands sur internet et font probablement la majorité de leur chiffre en VPC, mais critiquent + ou - internet. Ce serait intéressant de connaitre le pourcentage de chiffre affaire fait avec des acheteurs entrant en boutique ? D'après de nombreux amis libraires, il est très faible et la boutique est plus utile pour trouver des adresses et acheter des livres que pour vendre. Arrêtons l'hypocrisie, le marché du livre a basculé sur le net et les salons ponctuels, mais a presque disparu des boutiques, en tous cas en province, à Paris il y a peut être plus de passage ?
* http://www.livre-rare-book.com/search/current.seam?maximumPrice=0.0&keywords=&firstResult=0&faceted=true&ISBN=&century=ALL&quicksearch=&smallCode=LAM&l=fr&bookType=ALL&reference=&matchTypeList=ALL&author=&title=&description=&minimumPrice=0.0&sorting=AUTHOR_AZ&minimumYear=0&ageFilter=ALL&keycodes=&maximumYear=0&cid=58126

Olivier a dit…

20000 bibliophiles c'est beaucoup (ou pas?).
Moi je m'en tiens à ma définition non par action (acheter un livre ancien et/ou rare) mais par destination : "est bibliophile celui qui lit avec plaisir un catalogue de vente de livres ou de libraire".
Je ne vois que des bibliophiles pour goûter ce plaisir (impossible à communiquer).
Ce qui permet d'intégrer des bibliophiles qui n'auraient pas de livres anciens et rares et d'écarter de simples possesseurs de livres anciens et rares.
Olivier

Daniel a dit…

Si l'on s'en tient uniquement à l'essence du mot bibliophile : " celui qui aime les livres" ,Il y a, à mon avis beaucoup plus de 20000 amateurs en France, après à chacun sa bibliophilie...l'acheteur d'un vieux velin fripé du XVIe ou il manque deux feuillets d'index pour quelques centaines d'euros , car de toute façon il ne pouvait pas se payer le complet, est sans doute tout autant, voir plus bibliophile, que l'aristobibliophile qui achètera ces "très belles ???," reliures chez Binoche et Giquello.

Daniel B.

Lauverjat a dit…

Ne boudons pas,la presse ne parle pas de bibliophilie si souvent. Hélas et heureusement pour le rire les confusions et approximations sont courantes. On apprend ainsi que Mme Sala-Vidal va bien mal car "elle vit au quotidien entre la presse à perfusion et la cisaille". Pour relier les oeuvres de Galien, Vésale et Harvey probablement!
Lauverjat

Lauverjat

Anonyme a dit…

Dans le Magazine du Bibliophile (n 105) Anne Lamort parle de 20000 visiteurs au Salon du Grand Palais ce qui est assez différent.
Patrick C.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...