« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

samedi 16 mars 2013

Un merle blanc aux enchères, où les Fables de La Fontaine illustrées par Oudry, avec les gravures en couleurs.

Amis Bibliophiles bonsoir,

Contrairement à ce qu'on peut parfois lire ici ou là, les Fables de La Fontaine illustrées par Oudry, ces fameux quatre volumes in-folio bien connus des bibliophiles, ne sont pas des livres rares à l'échelle de la bibliophilie. On les croise plusieurs fois par an dans les ventes aux enchères et il en est toujours quelques exemplaires en vente chez les libraires; en veau, et même en maroquin. On es croise à partir de quelques milliers d'euros en veau ou en maroquin postérieur, et jusqu'à quelques dizaines de milliers d'euros pour les exemplaires en maroquin d'époque.

Plus rares sont les exemplaires reliés dans des reliures particulières, notamment celles portant des fers spéciaux et animaliers. En général, dans ce cas, on tourne plutôt autour de 80 - 100 000 euros. 




Encore plus rares sont les exemplaires dont les gravures sont en couleurs. C'est justement l'un de ces exemplaires qui sera mis aux enchères le 19 mars à Stockholm chez Auktionsverket (http://auktionsverket.com/auction/rare-books/2013-03-19/).


Lors de la même vente seront mis aux enchères quelques autres livres en langue française, dont une Histoire Naturelle des Oiseaux de Buffon, elle aussi avec les gravures en couleurs, ou une très belle reliure parisienne du XVIe siècle.

Mais revenons aux Fables de La Fontaine par Oudry, ainsi décrites par la maison de ventes:


EXTREMELY RARE HAND-COLOURED COPY OF LA FONTAINE'S FABLES ILLUSTRATED BY OUDRY.

LA FONTAINE, J. de. Fables choisies, mises en verse. I-IV. Paris (chez Desaint & Saillant - Durand, de l'imprimerie de Charles-Antoine Jombert) 1755-59. 
Folio (427x286 mm). 1 hand-coloured engraved frontispiece portrait Charles-Nicolas Cochin after Jean-Baptiste Oudry - Dupuis, 4 titles with hand-coloured woodengraved vignettes, many hand-coloured woodengraved vignettes in the text, 275 finely hand-coloured engraved plates Aubert, Aveline, Bacquoy, Beauvois, Cochin and others after Oudry (all, partly some occasional spotting and some offsetting). Edition on paper Hollande. Second state with the word "Le leopard" written on the banner. 

Contemporary French red morocco, slightly worn and rubbed, 2 inner joints split, some corners bumped, boards with gilt bordure, gilt inner dentelles, richly gilt spines in compartments, spines faded and partly with damages to edges. 4 volumes. 

Sander 1065. Cohen-Ricci 548-50. Second issue.
Collation: 1 frontispiece portrait, (4), (i)-xxx, xviii, (1)-124 pp., 70 plates; (4), ii, (1)-135, (1 blank) pp., 68 plates; (4), iv, 146 pp., 68 plates; (4), ii, 188 pp., 69 plates. 

Jean-Baptiste Oudry (1685-1755), French painter, elected in the Royal Academy in 1719, he began his sketches based upon the fables of La Fontaine in 1729 as he became the director of the Beauvais tapestry factory, and made a total of 276 sketches before finishing in 1734. 
"One of the most ambitious and successful of all illustrated books" (Ray, The art of the French illustrated book, 5).

Copies with fine hand-coloured plates are extremely rare. There have only been a few royal copies on the market the last 40 years that have been hand-coloured, which indicates that this copy could have belonged to a member of the royal family or a highly distinguished person at the court.
The latest auction record we could find, was in 2011, as an handcoloured but incomplete copy was sold with provenance of Louis XV.

Un bel ouvrage, qui a largement le temps d'effectuer le trajet depuis Stockholm jusqu'au Grand Palais, où nous le croiserons peut-être. L'estimation, large, se situe entre 72 et 97 000 euros. Les paris sont ouverts.






Cher Erick, les colonnes du blog te sont ouvertes pour un petit article de présentation de ces Fables, ouvrage que tu connais sur le bout des doigts :)

H

12 commentaires:

calamar a dit…

ce qui est étonnant, c'est que de tels exemplaires n'aient pas un pedigree connu... aucune provenance n'est indiquée ?

Wolfi91 a dit…

Bonjour,

j'étais persuadé que personne n'avait vu cette vente!
Je suis un peu nigaud!

Effectivement ces exemplaires coloriés ne sont pas courant.
Cohen, Reynaud et Boissais/Delaplanque n'en parlent pas. Je crois quand même que dans les éditions antérieures du Cohen, il en est fait mention, car je trouve sur Google des extraits des éditions de 1890 qui en parlent (je n'ai que celle de 1912).
Brunet parle d'un exemplaire en papier ordinaire en mar rouge vendu 164 Fr Vente Merigot.
Plus près de nous, j'ai repéré 3 exemplaires :
- catalogue Sourget 1996 XIII n°195 en maroquin vert en tres grand papier (circa 500mm) provenant d'un membre de la maison royale ("Bourbon-Gravière" manuscrit sur la page de garde).
L'exemplaire est passé auparavant dans une vente et il était marqué que certaines pages avaient malheureusement des mouillures.
A noter que le coloriage est d'une grande qualité.
- catalogue Sourget 1997 XV n°153 en maroquin vert de deuxieme tirage sur papier moyen (circa 410mm)et d'un coloriage un peu grossier. Le catalogue indique que 103 ont été coloriés vers 1780 et 172 sous la restauration.
"Quelques années après la parution de l'édition, quelques exemplaires du second tirage imprimés sur papier moyen de hollande demeuraient invendus. Les libraires, soucieux de résorber leur stock, décidèrent de les enluminer et de les vendre au prix colossal de 550 livres. C'est pour cette raison que les exemplaires enluminées sont généralement de second tirage".
- exemplaire passé en vente en 2010 :
http://www.jj-mathias.fr/html/fiche.jsp?id=1618795
en maroquin rouge à dentelles (pas très bon état, malheureusement incomplet de 3 gravures.
L'exemplaire a été acheté par un libraire parisien puis revendu à Aristophil.

Dans les ventes anciennes, j'ai pu en trouvé deux :
- un que j'avais mentionné dans l'article :
http://bibliophilie.blogspot.fr/2012/03/de-la-bible-de-gutenberg-la-librairie.html
Sûrement le plus beau répertorié!
- un en veau dans une vente de 1799 (on peut le trouver facilement sur google)

Il y a un exemplaire également qui a servi à reproduire l'édition suivante :
http://www.editionsdianedeselliers.com/livre-Fables_de_La_Fontaine___illustrées_par_Jean_Baptiste_Oudry-28-1-1-0-1.html?PHPSESSID=59ff6c01361cf8501e672c01dfb69e23

J'en ai sûrement loupé, mais il n'y en a pas beaucoup quand même!

Un libraire m'a dit que des ateliers de coloriage en Hollande étaient encore actifs jusqu'à 1960 et avaient "traité" certains exemplaires.

En ce qui concerne l'exemplaire en vente en Suede, tu sais ce que je pense des exemplaires incomplets...
On ne m'ôtera pas de la tête que de nos jours, on mélange un peu la qualité (et donc la valeur) des exemplaires disponibles sur le marché!
Payer 200.000 euros pour l'exemplaire de la bibliothèque impériale russe, pourquoi pas...
Payer la même somme pour un exemplaire incomplet, c'est du grand n'importe quoi!
Enfin, ce n'est que mon opinion...

Cordialement,

Wolfi

Anonyme a dit…

Un exemplaire comparable - le même ? - est passé en vente chez Mathias-Baron -Ribeyre le 18 /11/2010 adjugé 183000€ ( 225090 € avec les frais) voir aussi Gazette Drouot du 25/03/2011 - Sourget a eu plusieurs exemplaires coloriés - en maroquin vert - il dit dans une de ses notices que ce sont en général des exemplaires du 2° tirage qui sont coloriés car les libraires ayant des invendus les ont ainsi rehaussés pour les écouler, au prix de 550 Livres. Il y a eu aussi en novembre 2011 et mai 2012 des artciles et commentaires très intéressants sur le blog de Bertrand.
Patrick C.

Hugues a dit…

Ah cher Wolfi, tu sais bien comme moi, que rien n'est jamais définitif: un exemplaire incomplet peut fort bien redevenir complet :)

Cela demande quelques contacts, ça demande de le mettre en réserve quelques années, mais cela arrive souvent, surtout pour les exemplaires qui, comme celui-là, ne sont pas marqués par une provenance.

Hugues

Anonyme a dit…

J'aimerai bien qu'un universitaire se penche un jour sur la datation chimique de la mise en couleurs de tout un tas de beaux exemplaires d'éditions prestigieuses.

Je n'ai jamais rien trouvé en ce sens.

Sans tomber dans la parano, j'aurais pour ma part du mal à signer un chèque de 200 000 euros pour un livre sans provenance, avec le doute que la main qui tenait le pinceau ait pu être celle d'un obscure enlumineur italien de l'entre deux guerre travaillant sur commande d'un marchand peu scrupuleux.

Nicolas

Wolfi91 a dit…

On est bien d'accord Nicolas!
Cela dit, c'est vrai que ces exemplaires coloriés ont un charme indéniable...
Qui sait où se trouve l'exemplaire Feodorowna?
J'aimerais bien le savoir!

Wolfi

Anonyme a dit…

@Nicolas

... j'ai toujours le même doute !
Xavier

Pianocktail a dit…

Magnifique !

Anonyme a dit…

Feraient plaisir, c'est encore plus !
Supion

Anonyme a dit…

Un peu facile comme achat, non ? Si j'avais 100 000 euros d'achat de livres devant moi, je ne les mettrais pas là-dessus. Ouvrages pour Emirs et/ou banquiers et/ou Aristophil. J'ai dans ma liste 50 ou 100 livres entre 1000 et 2000 euros qui me feraient infiniment plus plaisir ...
Supion

calamar a dit…

effectivement, avec 100 000 euros, à la vente Le Fur du 26, je pourrais me faire plaisir...

Wolfi91 a dit…

Bilan des courses :

Le La Fontaine : SEK 775 000 + 22,5% de frais.
Ca nous fait 114.000 euros ma bonne dame!

Le Buffon avait l'air plus sympa (selon moi) :
400.000 + 22,5% de frais, ce qui nous fait 59.000 euros.

Bon ca c'est fait :))

Wolfi

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...