« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

lundi 16 mars 2015

Huit ans de blog... et après?

Amis Bibliophiles bonjour,

J'étais en déplacement la semaine passée, chez nos amis américains, et c'est un vrai plaisir de noter la vigueur du blog en mon absence, grâce à Christian et Erick, j'avais pu programmer deux articles et vos commentaires nombreux me touchent particulièrement. Cela me touche particulièrement. Chaque fois que vous postez un commentaire je reçois un email, et c'est un encouragement énorme pour moi et cela me pousse à continuer. :)
 
Merci aux contributeurs donc, passés, présents et futurs et à tous ceux qui postent des commentaires, c'est cela aussi qui fait vivre le blog... après 8 ans!
 
 
J'en en effet réalisé que le blog a soufflé sa huitième bougie il y a quelques jours! Au total, près de 2000 articles et presque 13000 commentaires, ce qui fait une moyenne honorable, sans parler des articles consacrés à Aristophil dès fin 2011 et que j'ai du retirer sous la pression amicale de leur conseiller juridique (qui semble trop occupé en ce moment)!

Huit ans de blog. Il faut être zinzin. Mes plus grandes satisfactions restent de croire humblement que ce blog, qui était le premier consacré à la bibliophilie, a 1. contribué à sa façon à faire éclore toute une génération de blogs et de sites dédiés aux livres, et 2. m'a permis de rencontrer d'autres bibliophiles et de nouer avec certains des relations amicales très fortes. Ils se reconnaîtront, sans le blog, je n'aurais pu entrer en contact avec eux, qu'ils soient de Paris, Tarascon, de la Dombe, de Senlis, de Touraine ou d'ailleurs.

Bref, huit ans et quelques fiertés malgré tout, comme d'avoir dénoncé les malversations de certains libraires italiens, et leurs complicités parisiennes, ou encore d'avoir depuis longtemps appelé à la vigilance face à Aristophil, ou d'avoir mis en lumière les contradictions de certains... même si le plus important reste d'avoir eu le sentiment de transmettre un peu de la passion qui m'anime et qui a elle aussi évolué avec les années. Pour moi, ce blog est un compagnon, mais aussi un accélérateur en bibliophilie, si je puis l'exprimer ainsi.

Un compagnon exigeant, d'ailleurs; depuis 8 ans ma famille s'est agrandie, mes contraintes professionnelles considérablement étendues et il n'est pas toujours simple de m'asseoir à mon bureau pour écrire un article. Souvent j'ai pensé arrêter, c'est toujours dans l'air du temps. A dire vrai, aujourd'hui, mon idée serait plutôt d'aller dans une autre direction... J'y réfléchi. Cela demande du temps.
 
Enfin bref, 8 ans!
 
H

28 commentaires:

Lauverjat a dit…

Pour toutes ces raisons que tu as dites, Hugues, bravo!
Bravo à l’inventeur et merci!
Merci pour toutes ces rencontres passées, présentes et futures et bon anniversaire!

Lauverjat

martin a dit…

Huit ans et après... encore huit ans. Et encore...

Anonyme a dit…

Merci infiniment, cher Monsieur, pour toutes les choses que j'ai découvertes grâce à votre blog, pour le plaisir toujours renouvelé que j'ai à lire vos articles ou ceux de vos amis, pour votre patience qui a dû mise à l'épreuve bien des fois, oui vraiment merci pour tout cela. Je vous souhaite en quelque sorte, un heureux anniversaire et une belle continuation, quelle que soit la direction choisie.
S. Granier

Anonyme a dit…

Merci Hugues.
Je vais tenir ma promesse.

Mille et mille mercis pour ce que tu as fait, l'émergence du blog correspondant à mon éveil à notre belle et noble passion !

Tu m'as accompagné, je le dis sans sensiblerie, juste par que c'est vrai !

B.

Anonyme a dit…

Je corrige : juste parce que c'est vrai

calamar a dit…

merci à toi Hugues, et bravo ! continue encore longtemps, nous avons besoin de toi ! je me demande d'ailleurs comment on faisait avant... "c'était mieux avant", ce n'est pas toujours vrai.

Léo Mabmacien a dit…

Bravo pour le travail accompli et la passion partagée. Tenir un blog aussi longtemps n'est pas chose facile. Bonne continuation, dans l'attente de vos prochains articles.
Léo

Daniel a dit…

Merci, Hugues, pour cet énorme travail et cette grande droiture éditoriale. C'est bien certainement un compagnon très exigeant pour toi ; mais c'est un compagnon tellement agréable pour nous, les modestes lecteurs et commentateurs, fidèles à ce petit rendez-vous bibliophilique quotidien. Il ne me viendrait plus à l'idée de m'installer à mon poste de travail sans jeter un œil "au blog du bibliophile", je vais devoir consulter un adictoblog...

Merci
Daniel B.

Anonyme a dit…

Que faire d'autre d'intelligent sur Internet, que de regarder le blog de Hugues et autres similaires.
"Une très doulce médecine qui plaist
et guarit ensemble"

Je suis partant pour huit années de plus et même au-delà ... si je ne suis pas dans l'au-delà.

René

Anonyme a dit…

Tout a été dit, mais simplement merci pour ces belles lectures et ce partage !
SD

Wolfi91 a dit…

Ca demande une bonne dose de persévérance, d'assiduité, mais ça amène aussi son lot de satisfactions j'imagine!
Merci pour pour ton investissement et ta disponibilité!

Tout est appelé à évoluer, c'est la seule constante qui existe : quelle est cette nouvelle direction dont tu parles?

Bien amicalement,

Wolfi

Pierre a dit…

Que serions-nous, aujourd'hui, sans Internet ? Une communauté d'amateurs éparpillés. Les blogs nous ont permis de nous rapprocher, de progresser dans nos domaines par la conversation (les commentaires)et pour certains de vivre de cette passion.

Dans le passé, les boutiques tenaient lieu d'échange. Il a fallu évoluer dans l'urgence et on doit reconnaitre à Hugues d'avoir eu l'idée géniale de nous montrer la voie en proposant un blog bibliophile.

Ces blogs disparaitront peut-être avec leurs animateurs. C'est possible. Mais les liens qui se sont crées assurent encore, pour un temps, une génération de passionnés qui retourneront en boutique. Tout à l'heure à la boutique, j'étais en grande conversation entre un helléniste (la quarantaine) et une latiniste (pas encore retraitée) qui sont des bibliophiles impétrants. Alors on continue !

Philippe Gandillet m'a assuré qu'il sortirait de l'Institut pour être au salon du Grand Palais, cette année. Il exulte de joie à l'idée de rencontrer Hugues et Christian dont on lui a dit le plus grand bien ! ;-))

Pierre

Gilles a dit…

Tout a été dit et bien mieux que je ne saurais le faire.
Merci à toi Hugues, pour ce blog, pour cette véritable fenêtre sur un monde que je percevais autrefois comme pratiquement "interdit", réservé à une élite intellectuelle, fière de son entre soi. Et merci pour tous ces contacts, cette intelligence collective partagée, cet accès à la Culture avec un grand C.
Au plaisir de se retrouver au Grand Palais.
Gilles

Anonyme a dit…

Bravo et merci encore.

Sylvain, un lecteur très discret.

Frédérick a dit…

Tout est dit, voici un "merci Hugues" supplémentaire, un merci d'une grande sincérité, d'autant plus que ce blog fut le premier vecteur de notre amitié. Je comprends ton indécision de continuer. Mais j'imagine mal commencer ma journée sans ouvrir comme tous les matins le blog, y découvrir un nouvel article ou un nouveau commentaire...

Anonyme a dit…

Je suis pris de court, j'avais déjà écrit un éloge vibrant -que dis-je, une hagiographie- du tenancier du Blog du Bibliophile, mais je réservais cet encadré notoire et émouvant pour la vente de sa bibliothèque dont je devrais, selon toute vraisemblance, avoir la charge.

Une tâche dont je m'acquitterais -il ne le sait que trop- avec dignité, humilité et, surtout, surtout oui, probité.

Mais puisque déjà il faut célébrer, pour des nèfles en plus, et bien célébrons: Une belle idée que ce blog, oui, qui aura contribué indéniablement à tirer les bibliophiles par le haut. Et ça tient dans le temps et c'est chouette, car sur la durée des choses souvent se révèlent. Tout le monde aura un jour glané ici des infos précieuses, de part les articles du maître des lieux, des contributeurs et des commentateurs pointus.

Et quand derrière des mots, des passions et des idées, se révèlent des gens, des sympathies et des amitiés; alors l'on peut raisonnablement penser que le temps investit ne fut vraiment pas vain.

Big up homeboy.

Nicolas




Anonyme a dit…

Je suis très inquiet Hugues, j’ai peur que l’ours polaire ne se fasse les griffes sur les reliures en maroquin des livres composant ta bibliothèque….
Au plaisir de lire ce blog longtemps encore.

Jean

pourquoi pas a dit…

J'ai cru comprendre que vous étiez bibliophile, et collectionneur. Vous avez osé mettre en place un blog qui ne vous coûte rien et qui vous donne l'occasion d'épancher votre passion. Nous ne sommes pas aussi courageux, ni aussi mordu peut être, ni aussi téméraire, et sans doute moins savant, et nous profitons de votre activité. Pourquoi arrêteriez vous ? En avez vous fini avec les livres ? Allez vous vous vous recyclez dans la philatélie ? Pourquoi notre société se torpille t elle sans arrêt avec des questions existentielles ? Continuez, faites en 80 ans et vous aurez construit quelque chose et participer tant soit peu à l'Histoire du savoir et des livres, allez courage mon poussin.

calamar a dit…

à "Pourguoi pas"... "le blog qui ne coûte rien", je n'y crois pas du tout. Je sais bien que c'est une passion, et que l'hébergement du blog est sans doute gratuit (enfin je pense, je n'ai jamais fait l'effort de m'y intéresser plus que ça), mais l'investissement en temps est certainement considérable ; un blog qui n'est pas alimenté régulièrement est facilement délaissé, il faut donc se forcer pour publier assez souvent ; et même quand des "gentils lecteurs" proposent des articles à publier, la mise en forme peut prendre du temps et de l'énergie.

Non, (j'imagine que) ce n'est pas qu'une petite formalité de quelques secondes de temps en temps, de s'occuper d'un blog de genre !

donc encore bravo Hugues !

Ceci dit pour que ce soit pérenne il faudrait imaginer une seconde vie ; les articles anciens d'un blog sont assez souvent noyés dans les oubliettes des archives... publier (sur papier, soyons fous) des recueils, mettre en ligne des index, faire un second blog indexé avec des critères de recherches et des classements autres que l'ordre de publication ? il y a encore du travail...

Anonyme a dit…

"Calamar " C'est amusant de s'en prendre aux autres, surtout pour dire la même chose qu'eux... sous une forme tellement plus intéressante . Aussi, je vous encourage, petit gastéropode, (invertébré) de passer à l'acte et de cesser d'imaginer et d'agir !
A bon entendeur salut !

Hugues a dit…

Ce genre de commentaire, par exemple, peut être décourageant.
Hugues

Olivier a dit…

Je viens de réaliser en fêtant ce soir les 7 ans de mon fils aîné que je connais ce blog depuis plus longtemps que lui. Ça fout le vertige.
Comme tout le monde, je pense (je parle pour les moins aguerris d'il y a 8 ans...) il m'a aidé à construire mon rapport à ce qui n'était jusqu'alors qu'une forme d'intérêt envahissant...

Je reste positivement impressionné par la démarche (ce rapport sain et simple à la bibliophilie) et la persévérance dont fait preuve Hugues (que je n'ai jamais rencontré, mais cela finira bien par arriver ;-)).

Bonne soirée,
Olivier

Hugues a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Hugues a dit…

Merci à tous, et pour répondre très simplement, ce blog ne me coûte pas "rien".

Il me coûte des soirées passées devant mon clavier, du temps à effectuer des recherches, trouver des idées d'articles, gérer les insultes régulières, les jalousies, les inimitiés, les ennuis judiciaires, les menaces, même, etc.

Comme le souligne justement Calamar, un blog s'entretient, c'est "presque" un travail... non rémunéré. Parfois c'est tout simplement épuisant de s'astreindre à écrire 3 ou 4 articles par semaine après mes 10 heures de travail quotidien, qui ne sont déjà pas de tout repos.

Je préfèrerais souvent m'asseoir devant ma cheminée avec un bon livre et pourtant je me "force" régulièrement à nourrir le blog...

Le plaisir est là, mais parfois... il est moins là. Je m'accroche.

Hugues

Caplan George a dit…

Bonjour,
J'ai découvert ce blog il y a une semaine et je dévore tous les articles, avec un appétit de gourmet.
Je suis bibliophile depuis des années dans différents domaines car mes goûts évoluent et ma bibliothèque évoluent elle aussi.

Merci Hugues pour votre talent d'écriture, votre érudition et votre temps consacré à ce blog.
George Kaplan (Je suis aussi cinéphile, discophiliste et un peu pixiphiliste... "Well... nobody's perfect")

Hugues a dit…

Bienvenue George! :)
Hugues

Hugues a dit…

Bienvenue George! :)
Hugues

Anonyme a dit…

Bienvenue, il faut de tout, et aussi des pixiphilistes (à l'heure où j'écris je ne suis pas allé voir le sens de ce mot, mon latin me donne un indice mais...).
Alors bienvenue George !
B.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...