« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mardi 3 novembre 2015

Miscellanées bibliophiles: acheter des livres en Italie, chez Pierre Bergé, Frayse ou Michel Wittock... ou même à La Flèche!

Amis Bibliophiles bonsoir,

La fin d'année risque d'être riche en occasions d'acquérir de beaux ouvrages, aussi bien chez nos amis libraires (j'ai reçu 5 catalogues rien que cette semaine), qu'en salle des ventes (avec une vingtaine de ventes proposant des livres dans les deux semaines à venir), pour ne parler que du court terme. La première des ventes Bergé, bien sûr, grand moment et événement qui est lancé comme un blockbuster au cinéma, une vente Wittock chez Alde, mais aussi des ventes plus discrètes si je puis dire, avec la prochaine vente Fraysse.

Dans tous les cas, soyez vigilants, ou patients, si vous acquérez des ouvrages en Italie que ce soit en vente ou chez un libraire. Un imbroglio légal qui vient compliquer encore la législation déjà existante qui imposait de patienter pour faire sortir un livre vieux de plus de 50 ans. L'idée est bonne, mais elle est mal exécutée pour l'instant et a déclenché un tollé en Italie, même Umberto Eco s'en est mêlé. 

Mieux vaut patienter, voilà, après les déboires d'ebay, une nouvelle façon de faire des économies! 

Même chose pour la vente Bergé, de beaux livres, des prix à l'avenant... je passe mon tour et j'attends les suivantes. Cela reste un malgré tout un événement important pour le landerneau bibliophile, et on se doute que la vente sera abondamment commentée. 


Pour nous faire patienter, Pierre Bergé s'est livré à un nouveau dialogue autour de ses livres et sa bibliophilie, avec Laure Adler cette fois-ci. Vous pouvez le retrouver ici: 

Personnellement, tout en comprenant bien la démarche marketing, j'apprécie ces entretiens, qui permettent d'en savoir plus sur la personnalité du bibliophile, sa relation avec ses livres, sa bibliophilie. Il est toujours très intéressant de découvrir la bibliophilie d'un autre amateur. Toutes proportions gardées évidemment, cela me rappelle les portraits de bibliophiles que j'avais fait pour le blog à une époque, et qui étaient très appréciées des lecteurs.

Ces vidéos de Pierre Bergé ne sont finalement pas si lointaines des écrits de Michel Wittock sur sa bibliothèque et on regrette de ne pas avoir le même type d'archive pour le Baron Pichon, Beraldi ou le colonel Sickles.

Une autre ventre, chez Fraysse & associés, intitulée "UNE GRANDE COLLECTION II. CINQ SIÈCLES D’ENLUMINURES DU XIIIE AU XVIIE SIÈCLES (1260 À 1654). EXCEPTIONNEL ENSEMBLE DE 31 MANUSCRITS CIVILS OU RELIGIEUX. MANUSCRITS – LIVRES RARES DE BOTANIQUE, ENTOMOLOGIE ET ORNITHOLOGIE - LIVRES DU XVIIE AU XIXE SIÈCLES", est également intéressante par l'ensemble d'ouvrages enluminés proposés, une trentaine. 


Les plus anciens datent du XIIIe siècle et on est souvent ébloui par la beauté de ces livres d'heures. Magnifique!

Enfin, le 12 novembre, chez Alde, se déroulera la vente "COLLECTION MICHEL WITTOCK VI". Michel Wittock est le bibliopégimane par excellence et chacun des ouvrages présentés se caractérise par une très belle et intéressante reliure.



Trois belles ventes c'est certain. 

Enfin, pour nos amis sarthois, une nouvelle librairie ancienne vient d'ouvrir à La Flèche, bravo! J'y reviendrai très vite!

H

4 commentaires:

Philippem a dit…

Un automne dépensier en perspective ... Il y a aussi de très belles choses à la vente Ader du 10 novembre ... Que c'est difficile de choisir ...

calamar a dit…

merci Hugues, de nous réveiller un peu ; j'avais vu certaines de ces ventes, mais pas tout, loin de là ; il va falloir que je trouve des mauvaises excuses pour justifier ces (éventuelles) mises. Heureusement mon dernier achat ebay est raisonnable : 1 euro.

Anonyme a dit…

Une vente judiciaire de manuscrits enluminés, pas fréquent les ventes judiciaires, les bibliophiles de ce niveau prenant en général les devants et étant plutôt à l'abri, serait ce déja une dispertion de manuscrits d'Aristophile ?

calamar a dit…

Il s'agit de la collection Servier.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...