« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

dimanche 22 novembre 2015

Promenade de bibliophile: Heidelberg, sur les pas de Goethe, Victor Hugo ou Hölderlin. L'exposition Punkt, Punkt, Komma, Strich. Zeichnen zwischen Kunst und Wissenschaft (1525 – 1925)

Amis Bibliophiles bonjour,

Heidelberg est l’archétype de la cité romantique allemande où  l’effervescence estudiantine croise les pas de Goethe, de Victor Hugo  et de  Friedrich Hölderlin.

Vue de la rive droite du Neckar
Son université possède une bibliothèque réputée, l’Universitätsbibliothek. Le bâtiment néo- Renaissance édifié en 1905 est impressionnant et bourdonne d’activité. 

 Bibliothèque de l'Université

La bibliothèque est riche d’un fond ancien dont le codex Manesse, manuscrit médiéval de chants est le plus célèbre ornement. Cette bibliothèque propose,  jusqu’au 14 février 2016, une exposition intitulée Punkt, Punkt, Komma, Strich.  Zeichnen zwischen Kunst und Wissenschaft (1525 – 1925). (Point, point, virgule, trait- dessiner entre art et science).

La figure de la page de droite sert d'illustration à l'exposition
L’exposition présente par thèmes (architecture, techniques de la perspective et du dessin, anatomie, zoologie, portraits, botanique, paysages, ornements,…), un grand nombre de livres à gravures. Parmi ceux-ci, la production française de la Renaissance à nos jours est bien représentée. L’entrée est gratuite mais fermée les jours fériés.



Ailleurs dans la ville le petit musée de l’église des Jésuites présente ses missels, rituels et autres volumes dont un minuscule de moins d’un centimètre et une reliure estampée du XVIe siècle. Le musée de la ville expose deux  leporello-médaille (cf article du Blog: http://bibliophilie.blogspot.fr/2015/10/aux-frontieres-de-la-bibliophile-les.html), le musée d’ethnographie présente plusieurs livres de prière bouddhistes ainsi que leur coffret-bibliothèque et une belle collection de corans. Hélas, ni l’un ni l’autre ne tolèrent les photographies.

En ville trois ou quatre librairies me semblent commercialiser des livres anciens même si leur activité principale reste le livre d’occasion. Sur la Hauptstrasse la librairie Hatry propose quelques vitrines où apparaissent des titres en français.  


Dans une rue piétonne (Neugasse),  Antiquariat Kulbach, assez peu fournie en livres antérieurs à 1800, propose des gravures anciennes encadrées dont des ex-libris. Le libraire de la Heiliggeiststrasse visiblement intéressé et compétent venait de recevoir des ouvrages XVIIIe français, brochés de littérature et d’histoire ainsi qu’un manuel d’imprimerie allemand en deux tomes relié en un volume.

Une petite ville fort attrayante donc.

Ich hab’ mein hertz in Heidelberg verloren.

Lauverjat

2 commentaires:

Wolfi91 a dit…

Chouette promenade!
merci pour l'info

Wolfi

Frédérick a dit…

Macht nichts, ich kenne einen guten artz in Senlis...

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...