« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mardi 10 mai 2016

Miscellannées bibliophiles de Monsieur: confidences pour confidences, entraide bibliophile, Ronsard et Prosper Blanchemain

Amis Bibliophiles bonjour,

Quelques nouvelles du blog avant tout: merci de votre fidélité, merci aussi à ceux qui prennent la peine de poster des commentaires, même pour dire bonjour, cela fait très plaisir. J'en discutais un jour avec Philippe Gandillet, ou Pierre Brillard, l'un des deux, et nous nous disions qu'un commentaire de plus sur nos blogs, c'est comme si on nous donnait un bonbon à chaque fois! 

J'ai décidé de supprimer la modération des commentaires, revenant ainsi aux premières heures du blog, pour voir ce que cela va donner. 

J'espère ne pas vous inhiber pour autant, ni trop libérer les trolls de leur caverne. Voici quelques exemples des commentaires auxquels vous avez échappés au fil du temps:

> un lecteur qui a bien saisi le fait que bibliophilie et argent, souvent vont de pair:
"Avez vous besoin d'un prêt pour payer une voiture, construire une maison, subvenir aux besoin de votre famille, agrandir votre entreprise ou votre société , Mr SAVERINO VITO VITTORIO"

> court et con:
"Bergé, crève!"

> Pour les bibliophiles ayant acheté la mauvaise édition:
"Dans numerotelephone.net vous pouvez trouver le numéro de amazon service client"

> Désespéré, un bibliophile intéressé?
"Je me suis mariée à mon mari depuis 10 ans et je ne savais pas que je vivais une fausse vie avec lui. Toutes ces fois, il a eu une autre vie en Amérique. Il avait une maîtresse et un garçon de sept ans. Je ne sais pas si je suis folle ou aveugle...etc".

> Pour les libraires, bibliophiles et autres...
"Dans numerotelephone.net vous pouvez trouver le numero service client Ebay France, entreprise américaine, référence mondiale du courtage en ligne crée en 1995. ebay france"

> Hum, revanchard... mais pourquoi? 
"estimez vous heureux de vous etre debarasses de cette racaille de savoyards incultes betes mechants et malhonnetes 73 comme 74 meme a 80 ans je me porterai volontaire en cas de guerre si je peux contribuer a rayer de la carte ces deux departements"

> Nazi échaudé craint l'eau froide.
"Ou là là... Je vois qu'on censure! Elle est pas belle la liberté de ne s'exprimer que selon la doxa comme le veut la Kommandantur?" 

> Ben non...
"En passant, la laïcité EST absolument une religion."

> Mon préféré, nimbé de mystère, et de subtilité:
"Pédés"

Enfin, voilà, j'en ai exactement 67 du même genre. 67 commentaires que j'ai choisi de ne pas publier. 

Changeons de sujet avec quelques demande d'entraide de bibliophiles:

Benoît aimerait savoir si quelqu'un peut l'aider à identifier le monogramme contrecollé au premier contreplat des volumes des Annales des voyages de Malte-Brun. Peut-être RD?



François, lui, me demande de relayer le message suivant:

"J'effectue quelques recherches bibliographiques autour de deux sujets et je serais infiniment reconnaissant à quiconque pouvant m'indiquer si :

-1. il/elle possède des livres provenant de la bibliothèque de Prosper Blanchemain ?

-2. il/elle possède un, plusieurs ou, mieux, la série complète des Œuvres de Ronsard (Paris, Buon, 1609-1610, en format in-12 uniquement).

Les données collectées (qui resteront confidentielles) me serviront à établir des statistiques. Merci d'avance de votre précieux concours de bibliophiles !"

Merci pour eux!
H

17 commentaires:

Anonyme a dit…

67 commentaires non publiés seulement, pour un blog très fréquenté eu égard à son sujet ??? Cela ferait rêver pas mal de "community managers" comme il est désormais convenu de les désigner et d'autre part témoigne de la bonne compagnie qui fréquente ces pages... !
B.

Roland-T a dit…

Je vous suis discrètement et de temps en temps, j'admire et apprends, bravos
à vous tous!

Anonyme a dit…

@Roland-T : Vous faites donc partie des lecteurs discrets et donc souvent muets...

Nulle objection de ma part, au contraire. Mais néanmoins, n'hésitez jamais à poster un commentaire, juste un simple merci, ou poser une question, cela fera grand plaisir à celui qui passe tant de temps à faire vivre ce blog avec une assiduité jamais démentie ;-) Sachez que c'est pour lui un belle récompense...
B.

Anonyme a dit…

L'ex-libris en question est celui de LEDRU-ROLLIN Alexandre-Auguste (1807-1874) député, ministre de l'intérieur au sein du gouvernement de la toute jeune République, candidat malheureux à la présidence face à Louis-Napoléon Bonaparte en 1848.
olivier B de C.

gepobe a dit…

mon dieu, Hugues, ça pique les yeux...please, reprennez la moderation, au risque de ne pas lire mon commentaire. gepobe

Philippem a dit…

Un billet avec les commentaires auxquels nous avons échappé ... voilà une belle idée !!!
Merci !!!

Anonyme a dit…

@Olivier B de C. : mille mercis. Pouvez-vous m'indiquer votre source pour cette info qui me réjouit ? (chiner six tomes des annales de Malte-Brun en très très jolie pleine reliure au prix symbolique, avec donc en plus une provenance). L'incomplet le plus frustrant depuis un moment. On dira que chaque tome est "complet en soi", ce qui pour ce type d'ouvrage est un peu moins faux que d'habitude !
B.

calamar a dit…

est-ce qu'on peut retrouver les commentaires supprimés du temps où Aristophil sévissait ? ce serait savoureux à (re)lire...

Anonyme a dit…

Ref: répertoire général des ex-libris français par G Meyer-noirel et J LAGET
L 1083. C2. (67x41). /DLR/
Incroyable hasard! En fait je publie un livre intitulé "l'ex-libris médical français" qui sera édité, je pense, dans un bon mois, et hier soir je peaufinais l'article sur la famille Ledru. En effet Ledru-Rollin est le petit-fils de Nicolas-Philippe Ledru, dit Comus, (1731-1807) médecin de la cour de France et un des savants les plus reconnus quant à manier l'électricité en thérapie (1 ex-libris pochoir) et fils de Jacques-Philippe Ledru (1754-1832) lui aussi maître en traitements électriques (une dizaine d'ex-libris différents). Je l'avais donc quasiment en main lorsque j'ai lu le blog...
Olivier B de C.

Hugues a dit…

Ca, c'est grand!
Hugues

Anonyme a dit…

Je dirais même plus : c'est grand. Merci à vous et au blog !

Cet ex libris figurerait dans l'ouvrage paru en 1908 "Ex libris de médecins et pharmaciens" par Henry André. En ligne je n'en trouve malheureusement qu'une version "OCR" en texte seul... Il est en vente, sur eBay notamment.

D'autre part un autre vendeur eBay vend un exemplaire du dit ex libris, l'identifiant comme vous.

Heureux en tout cas de découvrir que j'ai fait une chine intéressante, grâce à vous !
B.

Anonyme a dit…

@François,
Bonsoir,
Je m'intéressais aux éditions anciennes de Ronsard et j'ai effectivement les 11 tomes en 6 volumes in-12, en jolie reliure uniforme ancienne mais mélangée Buon/Macé 1609-1610 (tomes 1-2-7-8-9-10-11) avec celle de 1617 (tomes 3-4-5-6).
Il me semble que c'est assez fréquemment le cas?
Vincent

Gonzalo a dit…

@François,

Savez-vous que les Bibliothèques Virtuelles Humanistes ont publié l'exemplaire des Oeuvres de Ronsard (1623) ayant appartenu à Blanchemain ?

Volume 1 : http://www.bvh.univ-tours.fr/Consult/index.asp?numfiche=160
Volume 2 :http://www.bvh.univ-tours.fr/Consult/index.asp?numfiche=159
Volume 3: http://www.bvh.univ-tours.fr/Consult/index.asp?numfiche=158

Anonyme a dit…

Cher Vincent, et cher Gonzalo:

Merci de m'avoir indiqué cet exemplaire des Oeuvres de 1623 et de provenance Blanchemain: je l'ajoute à ma liste !

En ce qui concerne l'édition in-12 des Œuvres (1609-1610), j'ai en effet plus souvent rencontré des exemplaires hybrides qu'homogènes. Il faut déjà être bien chanceux de posséder en reliure ancienne un jeu complet mêlant des tomes vendus par Buon ou Macé (à la même date), ou même un jeu mélangeant les dates (1609 à 1617, voire 1629-1630) - comme c'est le cas de votre exemplaire, Vincent. Il me semble excessivement rare de rencontrer - en bibliothèque ou en main privée - l'édition 1609-1610 en reliure ancienne homogène, à plus forte raison lorsque l'exemplaire est relié en veau ou, délice suprême, en maroquin. (Ce que je dis de l'éd. 1609-1610 vaut pour les autres éd. de Ronsard au XVIIe siècle). Ce qui m'intéresse est de comparer la proportion d'exemplaires connus de 1609, en format in-12 (au complet) et in-folio (pour celui-ci, les choses sont plus simples : il existe ou pas, même incomplet de quelques ff.).

Merci à vous 2, sans oublier Hugues, toujours aussi serviable !!

François

Anonyme a dit…

Cher François,

Merci beaucoup pour ces précisions concernant les éditions anciennes de Ronsard.
Je serais vraiment intéressé si vous pouviez me faire part de vos recherches, si possible me renseigner sur le recensement des exemplaires complets in-12 1609/1610 que vous avez pu retrouver.

Hugues, merci pour votre blog que je consulte quotidiennement.

Bien cordialement,
Vincent
vikkens9@gmail.com

Philippem a dit…

François,

J'ai eu il y a quelques années (mais je m'en suis dessaisi depuis) une série composite reliée de façon uniforme en veau marbré XVIIIe ainsi constituée : le tome 1 dans l’édition de M. Henault, Paris, 1629, le tome 2 dans celle de B. Macé, Paris, 1609, les 8 autre tomes étant de 1604.
Philippem

Anonyme a dit…

Vincent: je ne manquerai pas de vous communiquer le fruit de mes recherches. Promis.

Et merci à vous, Philippe, de me signaler cet exemplaire. Un autre exemple de reliure ancienne habillant une série reconstituée au XVIIe siècle. A vrai dire, dès le XVIIe s., certains collectionneurs confectionnaient leur exemplaire des Oeuvres à partir de tomes dépareillés qu'ils avaient eu la chance de trouver. (Il est vrai aussi que les tomes des Oeuvres pouvaient être vendus séparément... ceci explique cela.)

François

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...