« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

lundi 21 novembre 2016

Le retour de l'exemplaire des Misérables, avec envoi à Burty, chez Alde, après un passage sur ebay

Amis Bibliophiles bonjour,

Il est revenu, l'exemplaire des Misérables portant l'envoi de Victor Hugo à Burty dont j'avais parlé ici: http://bibliophilie.blogspot.fr/2016/10/les-miserables-de-victor-hugo-le.html

En effet, après avoir été adjugé 12 810 euros sur ebay (http://www.ebay.fr/itm/VICTOR-HUGO-LES-MISERABLES-ENVOI-AUTOGRAPHE-signe-EDITION-ORIGINALE-1862-RARE-/182284761690?hash=item2a7104ba5a:g:-REAAOSwTA9X3ZXd), on retrouve l'exemplaire au catalogue de la vente Alde du 2 décembre 2016.


Sur ebay, si l'envoi était signalé, naturellement, il ne faisait curieusement pas l'objet d'une description technique importante. Le vendeur se contentait de le signaler et de donner plus d'informations sur Burty. C'est ce qui avait attiré mon attention, d'autant plus que lors de la vente de la bibliothèque Burty, l'exemplaire ne portait pas d'envoi.

Catalogue Burty
Chez Alde, on est plus précis tout en restant sibyllin: "Exemplaire enrichi d'un envoi autographe signé de Victor Hugo à Philippe Burty.". Difficile donc de savoir quand l'envoi a été ajouté dans l'ouvrage... Alde ajoute également dans sa description que le "feuillet de faux-titre du premier tome portant l'envoi provient de l'exemplaire de Burty, décrit en percaline rouge dans le catalogue de sa vente (1891, n°824)". Ah. 



Alde semble donc reconnaître le fait que l'envoi vient de l'exemplaire Burty, et qui il a été ajouté à cet exemplaire enrichi des gravures (liraient-ils le blog?). C'est plus clair, et pour la SVV, cela limite clairement les risques de réclamations éventuelles. 

Bref, cet exemplaire n'est donc pas l'exemplaire Burty

C'est un exemplaire des Misérables dans lequel on a ajouté un envoi de Hugo à Burty, prélevé sur l'exemplaire vendu lors de la vente de la bibliothèque Burty. Un exemplaire recomposé donc. Trafiqué diront certains. La conception sur les exemplaires truffés ou modifiés varie d'un bibliophile à l'autre, d'une époque à l'autre.

Autre curiosité, l'ouvrage est estimé à 5000 - 6000 euros chez Alde, alors qu'il vient de se "vendre" presque 13000 euros sur ebay. Hum hum. Hum hum hum même.

Soit l'acheteur qui vient de l'acquérir sur ebay et le faire lister chez Alde aime le risque et pense qu'il est le seul à connaître ebay... 

Soit la transaction sur ebay n'a pas été finaliée, pour une raison ou une autre, ce qui expliquerait l'absence d'évaluation au sujet de l'ouvrage dans le profil du vendeur ebay..., soit c'est le vendeur lui même qui été le dernier enchérisseur, jugeant que l'exemplaire ne montait pas assez haut. 

Pure spéculation, mais je penche plutôt pour cette version. Si vous avez un jour vendu des livres chez Alde, comme moi, vous savez qu'il est assez peu probable de faire figurer un lot dans un catalogue aussi rapidement. Le lot a été "vendu" sur ebay le 27 septembre sur ebay, il apparaît dans un catalogue début novembre pour une vente début décembre. C'est du speed dating bibliophile! :)

Bref, aucun jugement moral de ma part, mais je suis curieux de connaître le destin de cet exemplaire, qui n'en finit plus d'être intriguant.

Les paris sont ouverts, à votre avis, il fera combien?

H

13 commentaires:

Anonyme a dit…

Mystère mystère... Juste un petit point concernant l'absence d'évaluation : c'est courant dans le cas de gros achats (et même presque la règle)...

Quoi qu'il en soit, la proximité chronologique est en effet plus que troublante, elle est impossible ou presque (à moins d'avoir vraiment ses entrées chez Alde et encore !)... Il est en effet très possible que l'ouvrage fut listé chez Alde depuis des mois, ce qui n'aurait pas empêché de le signaler "non venu" si la vente s'était vraiment faite ?

Bon avec tout cela, nous n'en savons pas plus sur le montage de l'exemplaire !

Et pour finir, l'estimation de Alde me semble plus raisonnable que le prix "réalisé" sur eBay, que je trouvais bien élevé, nonobstant le prestigieux dédicataire...

Anonyme a dit…

Les ventes sont décidément pleines de surprises :)
Deuxième exemple : Pouget "Traité des pierres précieuses" 1762 en maroquin rouge aux armes de la Marquise de Pompadour.
Il passe dans une prochaine vente le 7 décembre prochain :
http://catalogue.gazette-drouot.com/html/d/fiche.jsp?id=6588938&np=4&lng=fr&npp=20&ordre=1&aff=1&r=
Indubitablement, avec le dos décoré de fers à la tour", cet exemplaire est le numéro 310 de la vente de la Marquise comme annoncé.

Or, si vous prenez le catalogue Sourget de 2002 n°XXVI lot 149, il y a le même titre en maroquin rouge aux armes de la Pompadour, proposé à 120.000 Euros. Les armes sont bien sur les plats, mais le dos est "quelconque". Le livre est annoncé comme étant aussi le n°310 de la vente de la Pompadour!
L'exemplaire a été acheté en vente le 16 juin 2001 au beau prix de 68.000 Euros (avec les armes sur les plats).

Ah, ce que l'on ne ferait pas pour avoir un bel exemplaire de la Pompadour, quand on connait un bon doreur :))

Méfiez vous des exemplaires avec les armes sur les plats uniquement!

Wolfi

Anonyme a dit…

Bravo pour le coup d'oeil Wolfi... C'est troublant en effet !

Anonyme a dit…

Concernant les livres aux armes de la Pompadour, difficile de dire quel pourcentage possèdent des armes poussées postérieurement, mais il doit y en avoir beaucoup.

Les libraires le savent, les experts savent, les svv savent, les bibliophiles savent, et pourtant ça ce vend...

Pour ma part, sauf sur des exemplaires clairement identifiés dans des catalogues anciens, de la première partie du XIXe, je n'y mettrais pas un sous !

RF

Anonyme a dit…


Bravo Wolfi !

Tout à fait d'accord avec vous !
Pièces d'armes dans les nerfs ou rien !

a+

jlp

gepobe a dit…

bonjour, bien vu Hugues...à mon humble avis, je pense que c'est le vendeur lui même qui a réalisé l'enchère sur Ebay,comme vous le suggérez.
je parie sur 4500...c'est toujours un plaisir de vous lire.
bonne soirée.gepobe

philippek a dit…

Je parie sur le fait qu'il ne sera pas vendu!
Amicalement
Philippe

Anonyme a dit…

Article très intéressant ( les commentaires aussi)
J'attire votre attention sur le fait qu'il faut être très prudent avec les reliures "prestigieuses".
Je vous conseille de lire attentivement par exemple le catalogue de Fers de la vente "SIMIER" vous y trouverez, réalisé au 19eme siècle,le fer de Mme Du Barry.... entre autre!
Il en est de même pour les signatures prestigieuses de livres: en effet, il y a des années un "certain" relieur à casser le métier en brisant les prix; conséquence les ateliers non pas tenus, des quantités de fers d'atelier aux signatures prestigieuses ont été rachetés à vil prix par cette personne: ces "fers de signature" qui vont de 1810 à 1950 sont toujours utilisables et utilisés. Cet "atelier" a fait l'objet d'une liquidation judiciaire MAIS les fers à dorer non pas été comptabilisés aux actifs de la société.(ce qui est une escroquerie par dissimulation d'actifs)
Vous voyez immédiatement où l'on en arrive: les fers sont vendus essentiellement à l'étranger et les signatures toujours utilisées.

calamar a dit…

Pour aller plus loin sur cet atelier Simier et sa vente, un exemple en vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=0jGzZh482P8
Voir à 4min30 comment faire...

Anonyme a dit…

Bel exemple effectivement...

Quand on sait que Hampel à Munich a acheté beaucoup de fers à la vente, on peut se poser des questions...

Anonyme a dit…

Hampel achetait des ouvrages pour créer des fausses bibliothèques de château il y a quelques années, cela c'est bien calmé depuis, le gens se font avoir une ou deux fois puis ça s’arrête, pour les reliures aux armes ce serait totalement contre-productif de faire des faux pour les SVV, je ne pense pas qu'ils veuillent tuer le marché en l'inondant d'armes pastiches, qui de toute façon ne trompe pas un œil averti, et feraient chuter la cote des vrais reliures aux armes en semant le doute.

Anonyme a dit…

Dans la vidéo, ils montrent un livre à 300.000 euros...
J'avoue avoir un doute. Qui prêterait un tel livre pour un plateau télé? Un objet aussi fragile! Les plaques ok, c'est résistant, mais un plein maroquin de 200 ans qui vaudrait ce prix là, je ne le fais sortir de chez moi que pour une exposition ou le vendre. Pas sur un plateau télé avec des néophytes...

Philippem a dit…

300 000 euos, c'est peut-être un peu exagéré, mais c'est un bel ouvrage et une belle reliure tout de même : vendu 25 000 euros en 2010.

http://www.kahn-dumousset.com/html/fiche.jsp?id=888623&np=1&lng=fr&npp=10000&ordre=&aff=&r=&sold=

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...