« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

mardi 8 novembre 2016

Petites variations autour de la reliure: le meilleur comme le pire, de Levitzky à l'Ecosse.

Amis bibliophiles bonjour,

Il faudrait consacrer un blog entier à la reliure! Même si je recherche avant tout des textes, je ne suis jamais insensible aux reliures, surtout quand elles sont surprenantes, belles, créatives... ou moins réussies.

La reliure est probablement le principal (le seul?) territoire d'expression et de créativité des bibliophiles, en dehors de la constitution de la bibliothèque à proprement dit... et c'est souvent pour le meilleur comme pour le pire.

J'ai croisé trois exemples de la diversité de la reliure ces derniers jours en feuilletant des catalogues de ventes aux enchères.

Chez Brissonneau, le 15 novembre, vous pourrez enchérir sur cette spectaculaire reliure de Levitzky sur le livre de la jungle de Kipling. Il est singulier que cette édition est très souvent l'objet de reliures précieuses exécutées par les grands relieurs de l'époque.




LOT n°104
[Becque (Maurice de)]. KIPLING (Rudyard)
Le Livre et le Second livre de la Jungle. Traduction de Louis Fabulet et Robert d'Humières avec des eaux-fortes de Maurice de Becque.
Paris, Simon Kra, Byblis, 1924-1925; deux forts volumes in-4, maroquin couleur chocolat orné de motifs animaliers mosaïqués de cuirs polychromes sur les plats et dos à nerfs. Serpent sur premier plat, vautour au dos et autre serpent sur second plat pour le livre de la jungle. Eléphant sur premier plat, singe au dos et panthère sur deuxième plat, pour le second livre. Tous les contres plats richement ornés de grandes frises d'encadrement mosaïqués de cuirs polychromes, gardes de soie imprimée en couleurs reprenant des motifs de l'illustration. Tranches dorées sur témoins, fers dorés sur coupe. Chemise demi-maroquin à coins en long, étui bordé. Magnifique reliure de Levitzky. Un des 15 exemplaires sur papier impérial du Japon contenant trois suites des eaux-fortes numérotés, trois aquarelles originales ajoutées à l'exemplaire (non signalées dans le justificatif ).
Est. 2 000 - 3 000 €

Plus curieux, plus étonnant, moins réussi... le 17 novembre, chez Fraysse, les amateurs de reliure étrangère seront peut-être interloqués par la réalisation suivante, que le relieur ne semble pas avoir osé signer!

LOT 220
RELIURE laquée “ à l’écossaise ” sur : Scott (Walter). The Lady of The Lake. Edinburgh, R. Cadell, 1851 ; in-12, plats de laque écossaise, avec fleurons d’angle dor., dos de mar. rouge, avec fleurons dor., pet. dent. int. dor., tr. dor. (Rel. de l’époque).
Très rare exemplaire de reliure écossaise laquée du XIXe siècle ; en haut du premier plat, elle porte en petites lettres “ Caledonian ”.


Bref, c'est assez laid, on sent que les plats ont été enlevés, ou alors le dos ajouté... Ni fait, ni à faire, mais là c'est trop tard.
Est. 200 - 400 € quand même!

Changeons d'époque, tout en restant chez Fraysse, avec cette petite curiosité, qui n'est, elle, pas vilaine du tout.


LOT 155
BOÎTE-COFFRET – pour livres – du début du XVIIe siècle ; in-8 mar. fauve, triple encadrement de dent. dor. sur les plats, grand motif “ à l’éventail ” de fleurons dor., mosaïqué aux centres d’une rosace de mar. vert, côtés ornés, serrure de cuivre d'or. 
Très rare spécimen de ces boîtes destinées à contenir des livres précieux : heures… Peu d’exemplaires en sont connus surtout avec décor mosaïqué ; manque de cuir sur le fond.
Est. 1200 - 1800€

H

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Waouh la reliure au tartan, ça c'est du jamais vu ! Ca pique les yeux, j'avoue...

Le "Caledonian" doré en tête du premier plat ferait-il référence à "The Caledonian Press, 31 South Hanover street", éditeur ou imprimeur d'Edinburgh ?

Pas eu le temps de faire des recherches précises, drôle d'objet en tout cas, en plus en laque... Curieux... !

B.

calamar a dit…

il faut regarder les reliures de Jacques Blanchet...

Anonyme a dit…


Dans la prochaine vente Romantic Agony à Bruxelles (25 novembre), on trouve sous le n° 590 un exemplaire (sur hollande) de la même édition de Kipling dans une reliure de De Samblanx.

René de BLC

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...