« Après le plaisir de posséder des livres, il n'en est guère de plus doux que celui d'en parler. » Charles Nodier
"On devient bibliophile sur le champ de bataille, au feu des achats, au contact journalier des bibliophiles, des libraires et des livres."
Henri Beraldi, 1897.

frise2

frise2

samedi 10 décembre 2016

Ebayana: belles reliures, EO, livres à planches, éditions du 16ème au 20ème siècle et curiosités

Amis Bibliophiles bonjour,

Une sélection de livres anciens/rares à découvrir cette semaine sur ebay.

Vous en voulez plus? C'est une bonne raison de découvrir http://encheresbibliophiles.fr/ si vous ne connaissez pas encore le site.

Cliquez sur la vignette verte en haut à gauche "Les plus chers" et vous pourrez découvrir, gratuitement, les livres les plus enchéris sur ebay... Si vous manquez de temps, c'est pratique, vous laissez les autres internautes détecter les beaux livres pour vous... Il ne vous reste plus qu'à porter l'estocade :)



Alors.... l'encyclopédie dépassera-t-elle les 50 000 euros?

Diderot Encyclopédie 35 in folio édit. orig. 3129 planches livres d'exception


SOMPTUEUX - STEINLEN & Richepin-CHANSONS des GUEUX- In-4 - 2 vol. PLEIN MAROQUIN E.O des Nouvelles Chansons ! GRAND PAPIER, 276 GRAVURES


Almanach Royal Maroquin aux armes avec dentelle aux petits fers 1762 Derome

LUDOVICO ARIOSTO L'ARIOSTE ORLANDO FURIOSO 56 PLANCHES HORS-TEXTES VENISE 1772 IMPORTANTE EDITION RECHERCHEE 4 VOLUMES IN-4 COMPLET


MOLIERE OEUVRES 31 PLANCHES GRAVEES PREMIER TIRAGE 8 VOLUMES COMPLET LYON 1692 IMPORTANTE NOUVELLE EDITION REVUE RELIURE DE L'EPOQUE

LES MILLE ET UNE NUITS CONTES ARABES 1000 GRAVURES ET 14 H.T RELIURE SIGNEE 1840 COMPLET RELIE PAR CANAPE AVEC COUVERTURES ET DOS


GIRAUDOUX Jean. Combat avec l'image. 11 COMPOSITIONS DE FOUJITA . CURIOSA

BRANTOME MEMOIRES EDITION A LA SPHERE PLEIN MAROQUIN NOIR D'EPOQUE LEYDE 1666 CITE PAR TCHEMERZINE COMPLET ET EN BEL ETAT INTERIEUR


JEAN DE LA FONTAINE CONTES DIDOT EN PLEIN MAROQUIN ROUGE D'EPOQUE DE DEROME 1782 SUPERBE EXEMPLAIRE TIRE SUR VELIN ETAT PARFAIT

RELIURE AUX ARMES DE PHILIPPE-EGALITE 1766

RACINE OEUVRES POUR LE DAUPHIN DIDOT EN PLEIN MAROQUIN ROUGE D'EPOQUE DE DEROME SUPERBE EXEMPLAIRE TIRE A 450 EX SUR VELIN DIDOT 1784


La Harpe Prévost Histoire générale des voyages + Atlas 75 cartes 88 gravures

ANDRE MALRAUX LE TEMPS DU MEPRIS EDITION ORIGINALE N° RELIURE SIGNEE MIGUET 1935 SUPERBE EXEMPLAIRE RELIE EN PLEIN MAROQUIN DOUBLE ETUI


Les oeuvres de Philippe Desportes 1593 Maroquin rouge 618 pièces dont 3 inédites

DAMPIER VOYAGES TERRES AUSTRALES 1723 CARTES ET GRAVURES RELIURE EPOQUE


DE LA VEGA RICHELET SOLO CONQUETE DE FLORIDE 1707 1711 RARE EO COMPLET EPOQUE

1552 - Comédie de Terence illustrée


Jacques Delarue - Robert Giraud - Les Tatouages Du Milieu .Robert Doisneau 

RONSARD DISCOURS DES MISERES DE CE TEMPS OEUVRES VELIN DORE 1587 PARIS

MATTHIEU Histoire de la mort déplorable de Henri IIII 1611 EX. EN VELIN DORE

Contes et nouvelles de Marguerite de Valois Navarre De Hooghe 1698. 73 gravures.


BALZAC -Les FRANCAIS PEINTS par EUX-MÊMES - Curmer 1840-42 (9 Volumes) ORIGINALE

LEMAIRE DE BELGES 1512 PARIS ILLUSTRATIONS DE GAULE ILLUSTRE


LEMAIRE DE BELGES 1533 PARIS TRAICTE DE LA DIFFERENCE DES SCISMES INCUNABLE

LA FONTAINE CONTES EDITION FERMIERS GENERAUX 1762 MAROQUIN FIGURES DECOUVERTES


COURTELINE - Train de 8h47 -E.O - STEINLEN -Avec AUTOGRAPHE & EPREUVES- MAROQUIN Superbe & Précieux Exemplaire !! - Complet

Receuil manuscrit 18 em XVIII 652 pages document historique Napoléon bonaparte


DON QUICHOTTE CERVANTES - 1741 - 6 VOLUMES ILLUSTRÉS

MEDECINE CHIRURGIE Les Oeuvres d'Ambroise PARE Chirurgien du ROY 1652 UN MONUMENT


Contes et nouvelles de Marguerite de Valois Navarre De Hooghe 1698. 73 gravures.

UNIQUE LIVRET D'OPERA ÉCRIT A LA MAIN LE CHENE ROYAL MAROQUIN ROUGE VERS 1750 OPERA INCONNU ROYAL OAK GRANDE FINESSE D'ECRITURE TBE

Raynal Histoire philosophique et politique Genève 1781 10 volumes in-8 + Atlas


[GIO COLUCCI] - MIRBEAU - JARDIN DES SUPPLICES, éd. 1925 - 14 eaux-fortes + bois limité à 103 ex., avec 1 suite en noir et 2 planches

1626, RARE IN-4, Essay des merveilles de Nature & des plus nobles artifices,LA17


Giorgi Zorzi Georges de Venise Pic de La Mirandole L'harmonie du monde Kabbale 1578 E.O. Maitre livre de l'ésotérisme, grande rareté.

Martinisme, ESOTERISME, MYSTIQUE -Oeuvres de St Martin- 1807 - 2 vol. -PRECIEUX Rare EDITION ORIGINALE - Importants volumes

H

31 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonjour à tous, je me permets une parenthèse sur mon message de la semaine dernière du bulletin de souscription pour cases d'armon d'Apollinaire. Il semble en effet être celui de la librairie mentionnée. Pour l'Encyclopédie par contre, je pense à un beau 60000 euros

Anonyme a dit…

Case d'armons plutôt et non cases d'armons désolé :)

calamar a dit…

"maroquin rouge de Derome" dans le titre, "attribuée à Derome" dans l'annonce... attribuée, par quelle autorité, et sur quels critères ?
Derome, le relieur qui a relié autant de livres que Millet a peint de tableaux ? ("Millet a peint 5000 tableaux, dont 15000 sont conservés aux USA", comme on dit)

Anonyme a dit…

La roulette des contre-plats et le papier de garde avec du bleu et rose en ont les caractéristiques, ainsi que les filets pointillés autour du dos, on est en tous cas très proche de la vérité, des reliures plus éloignés lui sont souvent attribuées en SVV avec certitude alors pourquoi pas celle ci. Vous pouvez croire ce vendeur il est au SLAM, qui ne comprend que des libraires experts irréprochables, c'est bien connu !...

Anonyme a dit…

Le prix du "Giraudoux / Foujita" me semble élevé, Fouji est de plus en plus à la mode !
D'autant que l'annonce n'indiquait pas - sauf erreur de ma part - s'il s'agissait d'un des 100 de tête sur Rives ou d'un des 900 du tirage courant sur vélin des Pap. Boucher de Docelles... Près de 900 euros pour un illustré tiré à 1000 ex. c'est peu fréquent !
Occasion de me rendre compte que j'ai un petite pépite, puisque je l'ai en papier de tête et plein maroquin signé ;-)

Anonyme a dit…

L'Encyclopédie n'est pas partie à "50 050,00 EUR", le "prix de réserve" n'ayant pas été atteint...

Quelle est, selon-vous, la cote pour un tel exemplaire ?

P.

Anonyme a dit…

Le hasard de mes lectures de catalogue m'a fait tomber sur un exemplaire très proche de cette Encyclopédie, vendu 35.000 sans les frais chez Pierre Bergé le 13 décembre 2011, sur une estimation - large ! - de 30.000/50.000...
Avec une reliure (très) identique et une différence, une partie des volumes ne sont pas de l'EO mais issus de la réimpression à l'identique effectuée à Genève vers 1770...

Anonyme a dit…

Pour l'encyclopédie, la cote ne fait que monter pour ce livre très spectaculaire quand il est en très bel état et homogène ce qui semble le cas de cet exemplaire. C'est le type même d’ouvrage qui intéresse les nouveaux "bibliophiles" qui souhaitent remplir les étagères de leur Datcha Russe ou de leurs immenses villas chinoises. Le nombre de clients potentiels explose donc, et le nombre d’exemplaires disponibles de qualité non. Voila un cas singulier qui ne reflète pas la tendance actuelle du marché du livre. Le bulletin de souscription est rare et ajoute à la cote. Un exemplaire similaire a fait 75000 euros frais inclus à Lyon l'année dernière et il avait sans doute 7000/10000 euros de restauration de mors, coiffes et coins à prévoir.

Daniel a dit…

Bonjour,

Pour l'encyclopédie, je rejoins l'analyse de l'anonyme précédent sur les clients potentiels et je n'étais pas forcement très intéressé à la vendre via ebay sur l'exercice 2016. C'était également une pub pour faire venir des internautes sur la boutique ebay et vendre d'autres livres (+ 1600 visiteurs sur l’annonce et suivi par + 200 personnes réussite de ce point de vu). Comme je l'ai indiqué à ceux qui m'en ont fait la demande, le prix de réserve était à 69000 euros. A 65000 euros départ librairie je suis probablement vendeur. Sinon je garde ce bel exemplaire dans ma bibliothèque, en profite et le vendrait lors de mon départ en retraite de libraire dans une quinzaine d'années. Si le prix suis la courbe constatée d'évolution des prix de belles encyclopédies, elles valaient 35/50 ke il y a dix ans, 70/100 maintenant, donc 140 a 200 Ke dans dix, quinze ans, pour ce type de livre, rien ne presse, je ne crois pas à une chute des prix bien au contraire.

Daniel B.

Anonyme a dit…

Merci de votre transparence commerciale M. D.B !

Et en effet, il semble qu'un tel monument, bien complet et relié correctement voire mieux, soit un investissement sûr !

Une question pour connaisseurs du XVIIIe, ce que je ne suis pas : j'ai lu dans une ancienne publication bibliophile, une phrase faisant mention de l'exemplaire suivant (je cite de mémoire) : "une Encyclopédie [reliée?] vert pomme, devenue mythique dans le milieu de la librairie parisienne"...

L'érudition des visiteurs du Blog me rendant paresseux, je n'ai pas fait de recherches (ou pas assez)... Qui m'aidera à identifier cette pomme ?

Anonyme a dit…

C'est dans le dernier catalogue de la vente Tissot Dupont que l'expert mentionnait l'exemplaire en maroquin vert pomme.
Mais je n'ai pas retrouvé cette première vente Tissot...
Autrement, j'en ai repéré une poignée en maroquin:
- celui des Rothschild en mar aux armes de France maintenant à la BNF
- celui de la librairie Rau de juin 1933 : en maroquin rouge aux armes (qq de l'entourage de Diderot à priori) avec le le dessin original du frontispice à la sanguine par Cochin, et un volume supplémentaire avec des épreuves corrigées du texte de la main de Diderot
- celui du catalogue Sourget n°XXXVIII de 2009, en maroquin rouge sur papier fin (je ne savais pas que ce tirage existait..).
Malheureusement un tome a été touché par l'eau et le volume lavé et remis dans sa reliure.
- celui de Mel de Saint Céran en grand papier, vente de 1791
- celui de Mirabeau en maroquin par Derome en grand papier (je me demande si ce n'est pas le même...)
- celui de la Duchesse de Gramont en maroquin Bleu à ses armes qu'on a vu pour la dernière fois à la vente du Marquis de Coislin en 1847
-celui de Bignon vente 1848 en maroquin rouge
- celui de la Bedoyere 1ere vente de 1837 n°101 en maroquin rouge par Derome en grand papier (celui de Mirabeau?)
- l'exemplaire Ragazzoni qui est passé en vente en 2003 : pour l'avoir feuilleté, je peux vous dire qu'il était époustouflant!

A noter également l'exemplaire Radziwill relié en peau de truie par Derome.

Le seul problème avec cette édition, c'est l'encombrement!
Cela dit dans une grande pièce de château, ça meuble :)

L'exemplaire en veau se vendra assurément. Il est en bon état, avec le prospectus. C'est un très bon exemplaire!
Daniel, vous avez eu raison de ne pas le brader!

Wolfi

Anonyme a dit…

Ca c'est une réponse wolfienne, merci beaucoup ! Donc je me souvenais mal, c'est également dans le cat. de la vente Tissot-Dupont que j'ai lu cette mention et non dans un cat. ancien.
Et merci beaucoup pour cette typologie des ex. par vous repérés ;-)

Anonyme a dit…

Celui en maroquin bleu de la Duchesse de Gramont est d'ailleurs également relié par Derome. Il existe toujours, en France et en main privée.

Anonyme a dit…

Faudra quand même m'expliquer un truc :
comment un libraire peut-il écrire :
- ca vaut 70/100k€
- je suis vendeur à 65k€

Le libraire n'est-il pas celui qui doit défendre la marchandise qu'il présente? Si ça vaut au moins 70, pourquoi la vendre seulement à 65? Surtout avec le rare prospectus??
Ca fait un peu marchand de tapis!

Anonyme a dit…

Ben la vrai vie, quand on est commerçant et que l'on doit vivre de son commerce, c'est qu'il faut vendre.
La réalité du marché, aujourd'hui, si on mets un tel ouvrage aux enchères, c'est que l'acheteur devra débourser plus de 70 k€. Mais les frais, acheteur et vendeurs font que pour le vendeur cela fera plus de 40 k€.
A 65 k€, c'est gagnant (celui qui à vendu au libraire peu avoir touché plus qu'en SVV) / gagnant (le libraire a gagné de l'argent) / gagnant (le client final aura payé moins qu'en SVV.

Il n'y a qu'un bibliophile pour vouloir absolument tirer 100k€ d'un tel ouvrage au prétexte qu'il doit bien y avoir quelqu'un dans le monde qui serait peut-être prêt, dans quelques années à mettre ce prix.

Eric

Anonyme a dit…

Cher anonyme de 10h33,
vous m'intéressez beaucoup :)
est ce vous l'heureux bibliophile propriétaire de l'exemplaire Gramont?
Dites nous en plus!
Wolfi

Anonyme a dit…

Cher Eric,

mon propos n'était pas de dire qu'il faut en tirer le maximum ou passer en salle des ventes. La valeur d'un livre est subjective, vous le savez aussi bien que moi, et je connais très bien les réalités du marché, malheureusement...

Ce que je voulais critiquer, précisément, c'est dire que ça a une valeur mais qu'on le vend moins. En tant que libraire, si j'estime que ça vaut un prix, c'est ce prix que j'affiche et que je défends et pas un prix inférieur.


De plus, l'argument qui dit :
"elles valaient 35/50 ke il y a dix ans, 70/100 maintenant, donc 140 a 200 Ke dans dix, quinze ans"
me parait fallacieux. Personne ne peut dire l'évolution des prix. Qu'une Encyclopédie vaille toujours beaucoup d'argent est évident (ou alors le marché du livre ancien a disparu), mais qui sait si dans 10 ans ça ne vaudra pas plus de 30ke? La logique des prix qui ne font que monter tient plus du fantasme que de la réalité.

En revanche, je rejoins Daniel B sur son prix de 65ke qui me paraît justifié (c'est à peu près le prix que j'afficherais avec un tel exemplaire).

calamar a dit…

bonjour,
cette discussion est passionnante - et elle le serait encore plus si on savait qui répond à qui. L'aspect "les anonymes parlent aux anonymes", c'est tout de même un peu fatiguant :) A défaut de s'enregistrer avec un pseudo rigolo, pourriez-vous signer vos messages ?

Daniel a dit…

Bonjour,

Pour l'anonyme qui critiquerait le fait que je ne défende pas les prix ou soit illogique, je lui fait juste remarquer que pour les beaux livres comme pour l'immobilier ou tout autre bien d'une valeur importante, il y a les prix affichés supposés et les prix de vente réels, constatés ! Actuellement plusieurs libraires affichent des encyclopédies vers 75000 euros , plutôt moins belles, je suis bien certain qu'après dix minutes au téléphone si vous êtes un vrai acheteur réel vous avez déjà fait baisser de 10 ou 20 % le prix....D'autre part, il est aussi parfois plus intéressant de faire tourner le stock, moins de marge mais plus souvent, n'est pas forcément idiot. Imaginons que je la cède à 50000 euros, et que cela me permette le rachat dans la foulée d'une belle bibliothèque, ou d'une autre encyclopédie...etc... Même si Wolfi m'a un peu rassuré et je l'en remercie, je ne suis pas encore certain à 100 % de faire le bon choix en ne la vendant pas immédiatement. Un petit commerçant doit faire en permanence des arbitrages trésorerie, rotation du stock, c'est aussi ce qui est passionnant, la prise de décision, mais jamais je ne critiquerai un confrère qui "brade" un ouvrage, rien n'est simple dans la gestion d'une petite librairie et de nombreux libraires sont en mode survie au mois le mois. Pour ce qui est de l'évolution des prix, bien sur que rien n'est certain de même que le résultat passé d'une sicav ne présage en rien de son futur. Depuis que je suis libraire, c'est seulement ma troisième EO de l'encyclopédie, les acheteurs existent assez nombreux, mais ils souhaitent également un prix réaliste. Ma projection est liée à l'évolution que j'ai constatée sur mes prix de vente. La première à me tous début vendue environ 30 KE (sans les tables) une deuxième il y a 4 ans, et celle ci la ligne est a peu près droite et montante.

Daniel B.

Anonyme a dit…

Je crois que décidément vous ne m'avez pas compris!
Je ne critique pas le choix d'un prix mais votre approche.
Le blabla "ça ne fait que monter" avec "ca vaut autant" mais "je le fais moins cher", je trouve cela tout à fait mauvais.

Un peu comme le représentant qui vous dit "cette offre est normalement à tel prix, mais comme c'est vous, je vais vous faire 20%". Dès que j'entends ça, je fuis, j'ai l'impression que je me fais avoir.


Le choix du prix est TOTALEMENT subjectif, et sans la voir, j'estime l'Encyclopédie au prix que vous affichez. Je ne critique pas non plus les confrères qui bradent. Cela arrive à tout le monde pour une raison ou l'autre, moi y compris.

Quand à l'évolution des prix, cela me rappelle un bon confrère de province, bien établi, qui me disait qu'il avait monté ses prix pendant plus de 20 ans, mécaniquement, jusqu'au moment où il s'est rendu compte qu'il ne vendait plus. Depuis il est revenu aux prix d'il y a 20 ans et il s'en sort enfin.



Et puisqu'il faut signer, je signerai.
Mildred Montag

Anonyme a dit…

Un exemplaire complet de l'Encyclopédie a été vendu si je ne me trompe 45000 Euros sans les frais à Mayenne le 18 juillet 2016.

Daniel a dit…

Montag je comprend votre analyse, je ne la partage pas sur quelques points , un prix n'est pas totalement subjectif, mais bien défini en fonction de contraintes extérieurs et internes nombreuses, prix d'achat, état, durée immo trésorerie souhaitée, prix du marché constaté SVV et confrères,souhait du vendeur en cas de dépôt vente, etc et j'en oublie. D'autre part, je ne sais ce qui pousse à la négociation ? Si c’est lié au fait que ce sont des livres de seconde main, ou que les clients croient comme vous que le prix est "totalement subjectif" , à moins que le gêne de marchand de tapis ne soit lié au gêne de bibliophile, mais les ventes de livres importants disons plus de 1000 euros ne se font que très très rarement sans négociation préalable, même si l'exemplaire est le plus beau et le moins cher du marché du net et de bonne qualité, il y a presque systématiquement négociation. Et je ne parle même pas des offres parfois ridicules bien en dessous du prix d'achat qui sont parfois proposés. J'ai toujours eu votre démarche de dire que l'on achète un objet en fonction d'un prix et non d'une remise, mais je suis bien forcé de constater que le marché du livre ancien ne fonctionne pas beaucoup comme cela, ni tous les marchés de biens de consommation plus courants, si j'en crois les pub incessantes dont nous sommes inondés, dans lesquelles c'est la mode des -20 30 40 50 % qui en deviennent ridicules mais c'est ainsi...

Daniel B.

Hugues a dit…

J'ai quelques regrets... J'ai vendu mon exemplaire, en tous points comparable à celui de Daniel, à un libraire parisien pour 30 000 euros il y a 5 ans.
J'aurais du le mettre sur ebay!! :)
Hugues

Anonyme a dit…

DE plus eBay a un avantage pour les "gros prix", avec les frais plafonnés (enfin si c'est toujours de mise).
Mais il est logique néanmoins qu'un libraire ait proposé 30.000, pour vendre 45 ! (ou bien plus, mais chuuuut !)
La mise en vente de D.B. est l'occasion de revenir sur "l'effet prix de réserve" : en l'espèce, il ne semble pas avoir freiné les enchérisseurs (même si in fine il n'a pas été dépassé !)
B.

Anonyme a dit…

Les frais ne sont pas plafonnés pour les vendeurs pro qui utilisent un compte pro.

Anonyme a dit…


140/200 K euros dans 10/15 ans !

je vous trouve très optimiste.

Anonyme a dit…

Daniel B

Sur le côte subjectif des prix, ce que je veux dire, c'est que chacun réagit suivant son expérience, ses goûts, sa spécialité et sa clientèle. Et c'est ce qui peut expliquer des différences de prix d'un libraire à l'autre.

La mode des -20% voire plus nous atteint puisque même un confrère, inscrit au SLAM, envoie par mail des catalogues en indiquant -50% sur le prix affiché... Ce qui est peu sérieux.

Mildred Montag

Anonyme a dit…

Je vais sans doute faire figure de mauvais augure à la fin de cette année qui nous a déjà apporté son lot de "mésaventures."

Il y a un peu plus d'un an, était mise en ligne une pétition pour préserver le droit de collectionner en privé. Elle a recueilli plus de 45000 signatures et est aujourd'hui clôturée. En voici le texte :

L'Allemagne envisage de réglementer strictement le commerce international de l'art et des objets de collection ayant une valeur culturelle.
Les amendements à la loi sur la protection du patrimoine culturel auront une incidence sur la collection des objets culturels par les particuliers tels que les antiquités, les monnaies, les livres, les timbres, les meubles, les céramiques, les voitures anciennes et les tableaux.
Rétroactivement, cette nouvelle loi va imposer des directives impossibles à suivre, même pour le collectionneur le plus méticuleux. En cas de différend, la loi va exiger que le propriétaire d'un "bien culturel" d'une valeur d'au moins 2.500 euros fournisse une preuve quant à sa provenance pour les 20 dernières années. Pour les "biens culturels archéologiques" la valeur n'est que de 100 euros.
Cette législation limite encore plus les importations et les exportations de l'art. Seuls les objets accompagnés d'un permis d'exportation du pays d'origine peuvent être importés en Allemagne, et de toutes les exportations de l'art de l'Allemagne, il faudra une licence d'exportation au sein même de l'Union européenne.
Ces exigences sont irréalistes étant donné que très peu d'objets en circulation au cours du siècle dernier ont un permis d'exportation du pays d'origine. Ces dispositions feront que la plupart des objets traités actuellement en pleine conformité avec la loi sur les marchés de l'art nationaux et internationaux, seront illégaux.
Tout au long de l'histoire le matériel culturel a été recueilli par des personnes privées et des institutions qui fournissent la base des grandes collections d'art précieux à travers le monde. Les collections permettent la conservation des objets pour l'étude et pour l'appréciation. La liberté de collectionner est actuellement menacée par les dernières versions de la nouvelle loi allemande sur la protection du patrimoine culturel.

De quoi donner le frisson aux plus endurcis. Demain n'est hélas pas le fils d'aujourd'hui et les prévisions quand à l'évolution des prix ou des valeurs boursières sont bien hasardeuses.

René

Daniel a dit…

Pour répondre à l'anonyme de 11h 02 c'est sans doute optimiste, mais c'est vraiment propre à cet ouvrage, je ne dirais pas la même chose d'autres livres anciens, de L'EO des pensées philosophiques de Diderot pourtant condamnée et représentant sa pensée ou d'une édition Elzévir par exemple qui sont en chute libre ! . L'EO de encyclopédie est un livre spectaculaire par ses gravures, sa dimension symbolique du siècle des lumières, mais également sa dimension matérielle imposante, en résumé c'est un livre qui intéresse et parle à de très nombreux non bibliophiles, et fait vibrer n'importe quelle personne le consultant. Ils n'auront peut être que ce livre ancien si ils doivent en avoir un.

Daniel B.

Anonyme a dit…

D’accord avec vous sur le caractère particulier de cet ouvrage qui se trouve être bien au-delà de considérations ou intérêts purement bibliophiles.
Tout de même, Je vous trouve très optimiste mais ce n’est pas un défaut …
J’espère pour vous que l’avenir vous donnera raison
Rdv en 2030 :)

Anonyme a dit…

Je fais peu ou prou le même pari que D.B. concernant l'Encyclopédie... Une somme d'une telle qualité, si représentative d'une étape de la pensée humaine, illustrée qui plus est ; assez décorative si elle est correctement reliée, ne peut en tous cas pas perdre de valeur... Rendez-vous dans 25 ans pour un premier bilan !

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...